libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens
 
Enregistrer au format PDF   afficher une version imprimable de cet article



Abonnez-vous à la
lettre d'information
de Libération Afrique




Derniers articles :

La lutte contre l’impunité à la croisée des chemins - Ligue ivoirienne des droits de l’Homme (LIDHO) - Mouvement ivoirien des droits Humains (MIDH) - FIDH - 23 octobre 2013
Des personnes déplacées par le conflit sont confrontées au vol de leurs terres - Human Rights Watch - 10 octobre 2013
La libération provisoire de 14 détenus souligne les besoins impératifs d’une justice impartiale et équitable - Mouvement ivoirien des droits Humains (MIDH) - Ligue ivoirienne des droits de l’Homme (LIDHO) - FIDH - 9 août 2013
Des promotions au sein de l’armée effectuées au mépris des victimes d’exactions - Human Rights Watch - 5 août 2011
Un climat de peur empêche le retour des personnes déplacées - Amnesty International - 29 juillet 2011
Climate of fear stopping return of displaced people - Amnesty International - 29 July 2011
Des organisations françaises appellent à l’arrêt des exactions contre les civils et au respect des droits de l’homme - Confédération générale du travail - CGT - Ligue des Droits de l’Homme - LDH - ACAT France - CCFD-Terre solidaire - 25 mai 2011
Les deux camps sont responsables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité - Amnesty International - 25 mai 2011
Persistance des violences et représailles post électorales - Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) - 21 avril 2011
La guerre et l’ingérence militaire soulignent et aggravent l’échec de l’ONU et de la France - Survie - 6 avril 2011
Carnage à Abobo sur fond de déclarations incendiaires - FIDH - 19 mars 2011
L’urgence de stopper l’escalade vers la guerre civile - FIDH - 9 mars 2011


Voir également :


Afrique de l’Ouest : Combattre l’épidémie Ebola dans le respect des droits de l’Homme
Multinationales - Pillage des ressources : Manifestations et blocages dans les plantations africaines, Vincent Bolloré reçoit les revendications à Paris recule !
Françafrique : Françafrique : un engagement non tenu de François Hollande, des reculs préoccupants
Mali : Déclaration sur les crises en Côte d’Ivoire, en Libye et ailleurs dans le monde
Burkina Faso : Message de la CCVC à l’occasion du meeting 19 mars 2011
Burkina Faso : La France doit cesser de soutenir un dictateur face à la révolte de son peuple !
Travail - Emploi - Syndicalisme : Afrique : insécurité, troubles politiques et conflits armés à l’origine de violations des droits syndicaux
Travail - Emploi - Syndicalisme : Africa: Insecurity, political unrest and armed conflict at the root of trade union rights violations
République centrafricaine : Les forces gouvernementales se livrent à des exactions avec le soutien des forces spéciales françaises
Multinationales - Pillage des ressources : Diamond trade still at risk from conflict diamonds
Françafrique : Fermer les bases militaires de la Françafrique !


Site(s) web :

Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) :
Ligue ivoirienne des Droits de l’Homme - LIDHO :
Loujna-Tounkaranké : :


Dernier(s) document(s) :

« Nous voulons rentrer chez nous, mais nous ne pouvons pas ». Insécurité et personnes déplacées en Côte d’Ivoire : une crise persistante - Un rapport d’Amnesty international - 28 juillet 2011 (PDF - 701.1 ko)
« Ils ont regardé sa carte d’identité et l’ont abattu. » Retour sur six mois de violences post-électorales en Côte d’Ivoire - Un rapport d’Amnesty International - 25 mai 2011 (PDF - 2.2 Mo)
Terrorisés et abandonnés : l’anarchie, le viol et l’impunité dans l’ouest de la Côte d’Ivoire - Un rapport d’Human Rights Watch - 22 octobre 2010 (PDF - 790.1 ko)
« La meilleure école » : la violence estudiantine, l’impunité et la crise en Côte d’Ivoire - Un rapport d’Human Rights Watch - 21 mai 2008 (PDF - 1.9 Mo)
Chocolat Chaud : Comment le cacao a alimenté le conflit en Côte d’Ivoire - Un rapport de Global Witness - 8 juin 2007 (PDF - 2 Mo)
Côte d’Ivoire : le coût de l’impasse politique pour les droits humains - Un rapport d’Human Rights Watch - 21 décembre 2005 (PDF - 316 ko)
Il est temps de désarmer les esprits, les plumes et les micros - Un rapport de Reporters sans frontière - 16 septembre 2005 (PDF - 1.3 Mo)
Un pays au bord du gouffre - Un rapport d’Human Rights Watch sur la précarité des droits humains et de la protection civile en Côte d’Ivoire - 3 mai 2005 (PDF - 273 ko)

Déclaration de la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) relative aux attaques de mosquées à Yopougon

1er mars 2011
Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) -


Dans ses déclarations en dates du 09 et du 20 décembre 2010, la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) a vivement condamné les attaques de lieux de culte observées dans certaines localités du pays. La CSCI constate que ces violences ont refait surface dans la commune de Yopougon à Abidjan où deux mosquées, celle du Quartier appelé « Yopougon Antenne » et celle de « SIDECI marché », ont été les cibles d’hommes armés respectivement le vendredi 25 et le samedi 26 février 2011.

Pour ces gens, ces mosquées seraient des caches d’armes.

La CSCI exprime sa consternation devant le caractère crapuleux voire criminel des actes d’hommes sans foi, ni loi qui n’hésitent pas à profaner et à détruire les lieux de cultes. Elle condamne sans appel cette espèce d’ivoiriens qui espèrent transformer des luttes politiciennes en une guerre religieuse.

La CSCI leur rappelle encore une fois que leur acte viole la constitution ivoirienne qui garantit la liberté religieuse ainsi que le droit international humanitaire qui protège les lieux de culte, même en période de conflit. Les attaques de lieux de cultes peuvent donc s’analyser comme des crimes de guerre passibles de poursuites devant les instances internationales, notamment la Cour Pénale Internationale (CPI). La CSCI fera un rapport circonstancié à cet effet.

La CSCI félicite la communauté musulmane de Yopougon pour son sens élevé de discernement pour ne pas s’adonner à un jeu de conflit intercommunautaire.

Elle remercie les chefs religieux musulmans, notamment ceux du COSIM (Conseil Supérieur des Imams) et du CNI (Conseil National Islamique) pour avoir su adresser les messages appropriés à leurs fidèles.

Elle remercie le Forum des Confessions Religieuses pour sa solidarité avec les musulmans de Côte d’Ivoire.

La CSCI réaffirme sa disponibilité envers les instances islamiques et toutes les confessions religieuses de Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 1er Mars 2011

Pour la CSCI, le Coordinateur National, Dr N’Gouan Patrick





Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens
Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL