libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens
 
Enregistrer au format PDF   afficher une version imprimable de cet article



Abonnez-vous à la
lettre d'information
de Libération Afrique




Derniers articles :

Tax Justice can finance Sustainable Development CSOs call on AU finance ministers - Tax Justice Network for Africa - 24 March 2014
A Joint ITUC-Africa and the Nigeria Tax Justice and Governance Platform Press Statement on the Occasion of the meeting of the United Nation Leading Group on Alternative Financing for Development - CSI Afrique / ITUC Africa - Nigeria Tax Justice and Governance Platform - 17 January 2014
Déclaration de Dar es Salam pour la gestion transparente, responsable et participative des budgets publics - 1er octobre 2013
CONCORD statement on Council Conclusions on Supporting developing countries in coping with the crisis - CONCORD - 19 May 2009
Face à la crise, les gouvernements européens tournent le dos aux pauvres - CONCORD - 14 mai 2009
European governments U-turn on the poor as economic crisis grips - CONCORD - 14 May 2009
Leaders in Doha fail to agree significant development finance reforms - Eurodad - 2 December 2008
La société civile exige une action urgente en manière d’aide au développement - 1er septembre 2008
Civil society statement in Accra warns urgency for action on aid - 1 September 2008
Without concrete commitments, Accra outcome will be an Agenda for Inaction - 1 August 2008
Baisse de l’aide au développement des pays riches pour une deuxième année consécutive - Oxfam - 4 avril 2008
Scandalous lack of progress in EU development aid - CONCORD - 4 April 2008


Voir également :


Sierra Leone : Tax breaks for multinationals outstrip spending on schools and clinics in Sierra Leone
Multinationales - Pillage des ressources : Our Resources, Our Future, Putting Local People First
Niger : Négociations Niger-AREVA : un coup dur contre la Vision Minière Africaine
Niger : Negotiations Niger - AREVA: Against the spirit of the African Mining Vision
OMC - AGOA - Commerce international : Déclaration du Réseau Africain sur le commerce sur le paquet de Bali
OMC - AGOA - Commerce international : Africa Trade Network statement on the Bali Package
Niger : Communiqué du Rotab sur l’attribution d’une Autorisation Exclusive d’Exploitation pour hydrocarbures de la 2e phase du bloc Agadem, à la société chinoise la China National Petroleum Corporation
Niger : Historic opportunity for Niger to get a fair deal for its resources must be seized, urges PWYP Niger and PWYP International
Françafrique : Françafrique : un engagement non tenu de François Hollande, des reculs préoccupants
Afrique du Sud : Declaration of the Second BRICS Trade Union Forum
Multinationales - Pillage des ressources : Declaration of The Alternative Mining Indaba
Forum social mondial : Le mouvement social africain s’est donné rendez-vous à Kinshasa du 17 au 20 janvier 2013
Lesotho : Britain should retain its direct aid programme says Action for Southern Africa
Sommets du G8 - G20 : En finir avec les trous noirs de la finance pour assainir l’économie mondiale et financer le développement
Crise financière : Principales recommandations de la Société Civile


Site(s) web :

The Reality of Aid :
Tax Justice Network for Africa :
African Forum and Network on Debt and Development (AFRODAD) :


Dernier(s) document(s) :

Africa Rising ? Inequalities and the Essential Role of Fair Taxation - By Tax Justice Network Africa - 28 février 2014 (PDF - 1 Mo)
Lighten the load : In a time of crisis, European aid has never been more important - by CONCORD and Aid Watch - 14 mai 2009 (PDF - 2.1 Mo)
Doha Civil Society Declaration - Outcome of the Civil Society Forum Doha, Qatar, November 25-27, 2008 - 3 janvier 2009 (PDF - 96.9 ko)
Changer la donne : L’aide et la responsabilité dans le cadre de la Déclaration de Paris - - 1er août 2008 (PDF - 1.1 Mo)
La Banque européenne d’investissement dans les pays du Sud : au bénéfice de qui ? - Rapport, publié conjointement par les Amis de la Terre International, CRBM, CEE Bankwatch Network et WEED - 22 septembre 2006 (PDF - 3.4 Mo)
Les Causes de la Faim : examen des crises alimentaires qui secouent l’Afrique - Un rapport d’Oxfam - 3 août 2006 (PDF - 302.7 ko)
Genuine leadership or misleading figures ? An independent analysis of European aid figures - Joint European NGO Report - 3 mai 2006 (PDF - 1.2 Mo)
Le développement économique en Afrique : repenser le rôle de l’investissement étranger direct - Un rapport de la CNUCED - 17 septembre 2005 (PDF - 578.8 ko)

Après une baisse de l’aide publique au développement de 5% en 2006, le CADTM dénonce l’échec du financement du développement par les pays riches

3 avril 2007
CADTM - http://www.cadtm.org/


Contrairement aux proclamations généreuses lors des sommets internationaux, l’aide publique au développement (APD) délivrée en 2006 par les pays riches a baissé de plus de 5%. D’un montant de 103,9 milliards de dollars, l’APD ne représente que 0,30% du revenu national brut des pays donateurs, alors qu’ils se sont engagés, à plusieurs reprises depuis 1970, à la porter à 0,70%.

Une fois encore, le contenu même de l’APD pose problème. Les remises de dettes en constituent une part importante : plus de 19 milliards de dollars. Les principaux pays bénéficiaires sont le Nigeria (11 milliards de dollars) et l’Irak (3 milliards), pour des raisons bien connues : le Nigeria est le principal producteur africain de pétrole et l’Irak est occupée militairement par une coalition dirigée par les Etats-Unis. Loin de représenter un flux financier nouveau, ces annulations ne correspondent en fait qu’à des jeux d’écriture comptable, reflétant bien plus les intérêts géostratégiques en jeu. De surcroît, ces remises de dettes s’accompagnent généralement de mesures économiques favorables aux créanciers et qui frappent durement les populations (réduction des budgets sociaux, suppression des subventions aux produits de base, TVA généralisée, privatisations, libéralisation de l’économie favorisant les entreprises multinationales...). Qui peut affirmer que les populations irakiennes ont profité d’une quelconque réduction de la dette ?

De plus, l’aide à l’Afrique (hors remises de dette) a stagné alors que les pays du G8 s’étaient engagés en 2005 à doubler cette aide d’ici 2010. Le CADTM dénonce ce jeu de dupes récurrent des dirigeants des grandes puissances : peu avares de promesses quand les regards sont braqués sur eux, ils s’empressent de ne pas les tenir dès que les projecteurs s’éteignent, quitte à gonfler artificiellement certaines statistiques, comme l’APD avec les remises de dettes par exemple.

Enfin, une partie de l’APD est constituée de prêts que les pays en développement devront rembourser jusqu’au dernier centime. Le CADTM exige que l’APD soit constituée uniquement de dons attribués selon les besoins réels des populations et non selon les intérêts des donateurs et de leurs grandes entreprises.

Aujourd’hui la preuve est faite : alors que les droits humains fondamentaux ne sont pas garantis dans de nombreuses régions du monde, la volonté politique d’aider vraiment les populations des pays pauvres n’existe pas et les dirigeants des pays riches n’ont toujours pas l’intention de tenir leurs promesses.

Pour le CADTM, cette mascarade doit cesser et il est urgent de changer radicalement de logique. Alors que les populations des pays en développement se saignent aux quatre veines pour rembourser une dette largement odieuse, les dirigeants des pays riches font semblant de s’apitoyer sur le sort de milliards d’individus et portent une lourde responsabilité dans la dégradation des conditions de vie dans le monde.





Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens
Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL