libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3018 articles - 323 documents - 271 sites référencés ] Dernière mise à jour : 11 septembre 2014


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Le Kenya plaide pour une conclusion rapide des Ape avec l'Union européenne - 1er octobre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Burundi : Libération provisoire de M. Pierre Claver Mbonimpa - 1er octobre 2014 par Alexandra POMEON - Source : FIDH
 
DR Congo: Surrendered Fighters Starve in Camp - 1er octobre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
"Françafrique, la famille recomposée" - 1er octobre 2014 par Survie - Source : Afriques en lutte
 
Le Nord du Nigeria : des vies brisées - 1er octobre 2014 par IRIN - Source : Afriques en lutte
 
Appel à la dissolution de la Commission Seriti - 30 septembre 2014 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Les pays de la CAE conviennent de signer l'Accord de Partenariat économique avec l'UE - 30 septembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Égypte : la reprise progressive des luttes ouvrières et leur signification - 30 septembre 2014 par Jacques Chastaing - Source : Afriques en lutte
 
2014 : La situation au Mali - 30 septembre 2014 par Fondation Gabriel Peri - Source : Afriques en lutte
 
Le baiser de la mort de l' Europe à l' Afrique - 29 septembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Burundi: Human Rights Activist Freed - 29 septembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
« Pourquoi je voterai contre les Accords de Partenariat Economiques (APE) », Cheikhou Oumar SY, député - 29 septembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Le Journal Afrique (TV5 Monde, France) - 29 septembre 2014 par Audrey COUPRIE - Source : FIDH
 
ISBHUJWA - 29 septembre 2014 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Congo Kinshasa : la VSV exige la libération des prisonniers politiques - 29 septembre 2014 par la Voix des sans voix - Source : Afriques en lutte
 
Maître Zakaria Abdillahi dénonce l'enfer de la répression à Djibouti - 29 septembre 2014 par Houssein IBRAHIM HOUMED - Source : Afriques en lutte
 
Guinée : Le 5e anniversaire du massacre du 28 septembre 2009 doit être le dernier avant que justice soit faite - 28 septembre 2014 par Arthur MANET - Source : FIDH
 
Egyptian Unions fight for living wages - 28 septembre 2014 par IndustriALL Global Union - Source : Afriques en lutte
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Le Parlement européen ne doit pas ratifier l’accord « de partenariat » entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest


Le 10 juillet 2014, à Accra, capitale du Ghana, les 16 chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont signé un projet d’accord dit de partenariat économique entre l’Union européenne (UE) et les 15 Etats de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) plus la Mauritanie. Il s’agit en fait d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter leur politique commerciale au-delà des exigences de l’OMC [1]. Cet accord, s’il est ratifié par le Parlement européen, sera un désastre pour les peuples d’Afrique de l’Ouest mais aussi pour ceux de l’Europe. [Lire]
9 août 2014


Forum social mondial
Crises, Guerres et interventions militaires extérieures pour le contrôle des ressources : quelles réponses des mouvements sociaux africains ?


Le continent africain est à la croisée des chemins. Il est aujourd’hui au centre de toutes les attentions, à cause surtout de ses immenses ressources naturelles mais aussi de sa position géo stratégique. Selon le Premier ministre japonais, l’Afrique « porterait les espoirs du monde ». Elle serait « l’avenir » de la France, selon un rapport du Sénat de ce pays. Ces déclarations font écho au discours du système dominant sur « l’Afrique émergente ». [Lire]
30 juin 2014




Derniers articles...

Re-mind the gap
Une campagne pour une augmentation d’urgence de la contribution financière des pays riches au Fonds Mondial
Les associations françaises de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et pour l’accès à la santé dans le monde, lancent ce mardi 12 mai 2009, la campagne « Re-mind the gap » [Lire]
12 mai 2009

Clôture du CA du Fonds mondial sida : la France refuse de contribuer au comblement du trou financier
Ce mercredi 6 mai s’est clôturée à Genève la réunion du Conseil d’administration du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Alors qu’il manque 5 à 10 milliards [2] de dollars au Fonds pour terminer l’exercice budgétaire en cours et garantir les programmes sanitaires qu’il finance, la France n’a pas annoncé la moindre contribution au comblement de ce trou. Il y a à peine 1 mois, pour le Fonds Monétaire International, la France avait débloqué 12 milliards d’euros. [Lire]
Act Up-Paris - 6 mai 2009

La plainte déposée par Transparence- international (France) et un citoyen gabonais jugée partiellement recevable
Un premier pas vers la reconnaissance des droits des victimes de la corruption
Sherpa et Transparence-International (France) saluent la décision de la doyenne des juges d’instruction qui s’est prononcée en faveur de la recevabilité de la plainte visant les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en France par Messieurs Denis SASSOU NGUESSO (Congo- Brazzaville), Omar BONGO ONDIMBA (Gabon) et Téodoro OBIANG MBASOGO (Guinée Equatoriale) ainsi que des membres de leur entourage. Cette plainte avec constitution de partie civile avait été déposée par Transparence-International (France) et Grégory Ngbwa Mintsa, citoyen gabonais, le 2 décembre dernier. [Lire]
Sherpa - Transparence International France - 6 mai 2009

Act Up-Paris, AIDES, ALCS-Maroc, Sidaction, Solidarité Sida
Sida : de l’autosatisfaction à l’action
Nos associations ont rencontré le 22 avril 2009, M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes et Mme Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, pour discuter des perspectives futures de l’engagement de la France dans la lutte internationale contre le sida. Résultat : de l’autosatisfaction et peu d’action. [Lire]
23 avril 2009

Les organisations paysannes d’Afrique s’adressent au G8
Les dizaines de millions de productrices et producteurs agricoles organisés au sein des cinq réseaux d’organisations paysannes d’Afrique (EAFF, PROPAC, ROPPA, SACAU, UMAGRI [3]) et réunis au sein de la Plate-forme Africaine des Organisations paysannes, ont conscience que le monde vit des moments cruciaux de son histoire écologique, économique et sociale. [Lire]
15 avril 2009

Un G 20 pour presque rien
Pour les organisations réunies dans le collectif « Nous ne paierons pas pour leurs crises », le G 20, comme redouté, n’apporte aucune réponse à la crise globale qui frappe l’ensemble de la planète. La réunion du G20 de Londres ce jeudi 2 avril a accouché, comme nous le redoutions, de conclusions symboliques qui vont à l encontre de la nouvelle dynamique globale souhaitée par les opinions publiques du monde entier. [Lire]
3 avril 2009

Visite du Président français Nicolas Sarkozy en Afrique
La France doit faire plus pour une transparence accrue, un meilleur partage des ressources entre entreprises et pays producteurs et un engagement à une gestion responsable des revenus tirés de l’exploitation des ressources naturelles
Nous, représentants d’organisations de la société civile africaine membres de Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP), une campagne mondiale prônant la transparence des industries minières, gazières et pétrolières, saisissons l’occasion de la visite du Président français Nicolas Sarkozy en Afrique pour demander à la France d’honorer et renforcer ses engagements en matière de promotion de la transparence et appui au développement durable. [Lire]
Publish What You Pay campaign - 27 mars 2009

Communiqué de la Plate-forme France-Afrique
France - Afrique : Nicolas Sarkozy est-il capable de se projetter vers l’avenir ?
Nicolas Sarkozy effectue les 26 et 27 mars prochains une tournée qui doit le conduire dans les deux Congo et au Niger. [Lire]
25 mars 2009

Un an après le discours du Cap
Réforme de la présence militaire en Afrique, un an après : Cap ou pas Cap ?
Il y a un an, à l’occasion d’un déplacement en Afrique du Sud, Nicolas Sarkozy annonçait la renégociation des accords de défense liant la France à huit pays africains et promettait un contrôle accru du Parlement français sur les opérations extérieures, quelques jours à peine après l’appui logistique fourni par l’armée française aux troupes tchadiennes confrontées à une rébellion. Des promesses encourageantes mais insuffisantes, sans feuille de route précise avaient alors constaté les organisations de la Plate-forme citoyenne France-Afrique. Celles-ci dressent aujourd’hui un bilan très mitigé de cette réforme qui malgré les timides aménagements apportés à l’article 35 de la Constitution, peine à entrer dans la phase opérationnelle. [Lire]
1er mars 2009

Les pays riches et la Banque mondiale doivent cesser de promouvoir la privatisation des soins de santé dans les pays pauvres
La réduction des services de santé publique condamne des centaines de millions de personnes
Les donateurs issus des pays riches et la Banque mondiale gaspillent de l’argent et mettent des vies en danger en continuant de promouvoir dans les pays pauvres des programmes de soins de santé privés, qui n’ont pas fait leur preuves et sont même discrédités, affirme aujourd’hui l’organisation internationale Oxfam. [Lire]
Oxfam - 12 février 2009

... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 |> |...




A lire sur le web...

Cameroun : mieux vaut prévenir que guérir - 4 septembre 2014 - L’apparente stabilité du Cameroun et les récentes améliorations institutionnelles ne dissimulent plus sa vulnérabilité. Alors que le régime du président Paul Biya a verrouillé le jeu électoral et consolidé son emprise, la vie politique est anémiée, le mécontentement social se généralise et de nouvelles menaces sécuritaires émergent. La combinaison des menaces externes (Boko Haram et la crise centrafricaine) et de l’insatisfaction interne constitue un cocktail déstabilisateur. Paradoxalement, la force du régime ne réside pas dans le parti au pouvoir ou les services de sécurité, mais dans le fait que la plupart des Camerounais pensent que ce régime est un moindre mal. Pour minimiser le risque de crise violente avant la prochaine élection en 2018, le pouvoir et l’opposition doivent renouer le dialogue et s’accorder sur une profonde réforme politique et institutionnelle. - Source : International Crisis Group
 
Des groupes rebelles qui menacent encore la paix dans l’Est du Congo - 27 août 2014 - Par Colette Braeckman - Même si le président Kabila assure que la paix a été rétablie sur l’ensemble du territoire congolais et que la reconstruction du pays peut se poursuivre à marches forcées, dans l’Est la situation demeure très fragile et les acquis de la victoire militaire, remportée en novembre 2013 contre les rebelles tutsis du M23, ne sont pas encore définitivement consolidés. - Source : Le carnet de Colette Braeckman
 
Nouvelle journée de manifestation d’ampleur à Ouagadougou pour le départ de Blaise Compaoré - 26 juillet 2014 - Par Bruno Jaffré - On entend peu parler du Burkina Faso par les temps qui courent. Et pour cause, les images quotidiennes des guerres en Palestine et en Irak, occupent nos médias, tout comme elles nous préoccupent, quand elles ne nous révoltent pas, pour peu qu’on soit conscient de vivre sur la même terre. Au Burkina pourtant, comme nous l’avons souligné dans plusieurs articles précédents, la vie politique renait, le peuple se découvre de nouveau acteur de son avenir et se mobilise, l’opposition politique retrouve une seconde vie, et sa crédibilité, tandis que fleurissent de nombreuses associations citoyennes à l’initiative d’une nouvelle génération de jeunes entre 30 et 40 ans qui se méfient du jeu politique politicien, mais veut néanmoins s’engager. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Comment l’aide au développement se privatise au profit des grandes multinationales - 21 juillet 2014 - Par Thomas Clerget - Un réseau d’ONG s’alarme de la montée en puissance des « institutions financières de développement » (IFD), mandatées pour soutenir les investissements du secteur privé dans les pays émergents. Ces banques dépendent de l’argent que leur versent États ou organisations internationales. Mais, peu contrôlées, elles auraient une fâcheuse tendance à favoriser les multinationales des pays riches, voire à financer des projets privilégiant la rentabilité économique plutôt que l’utilité sociale des investissements. Quitte à solliciter, si nécessaire, des fonds implantés dans les paradis fiscaux... - Source : Bastamag
 
Le marché de dupes des producteurs de bananes d'Afrique de l'Ouest ayant exigé la signature de l'APE avec l'UE - 21 juillet 2014 - Par Jacques Berthelot - On sait que la principale raison de l’acceptation des Chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest de signer l’APE régional avec l’UE le 10 juillet 2014 à Accra vient des pressions exercées par la Côte d’Ivoire, et accessoirement par le Ghana, qui risquaient de perdre l’accès au marché européen sans droits de douane principalement pour leurs exportations de bananes, de respectivement 252 639 tonnes et 42 840 tonnes en 2013. Mais l’encre de la signature avait à peine séché que l’UE a signé le 17 juillet un accord de libre-échange avec l’Equateur, premier exportateur mondial de bananes, avec 5,8 millions de tonnes en 2011. - Source : Solidarité
 
Point de situation sur les relations franco-ivoiriennes - 15 juillet 2014 - Pour tous les présidents de la Ve république, la visite officielle en Côte d’Ivoire est un passage obligé. Pour le moment rien n’indique que François Hollande dira un mot des civils massacrés en nombre par l’armée française en novembre 2004, il y a presque dix ans, à Abidjan. Avec des amis comme le président Ouattara, qui dès son intronisation par l’ONU et la France n’a demandé qu’à accueillir nos troupes et signer un Partenariat de défense, forme actuelle du serment d’allégeance au pouvoir français, l’impérialisme le plus rustique a encore de beaux jours devant lui ! - Source : Survie
 
Accord de défense France-Mali : vers une présence permanente - 15 juillet 2014 - Par Gérard Moreau - Prévue pour le 20 janvier 2014, reportée à plusieurs reprises, puis annoncée pour début juillet, la signature de l’accord de défense entre la France et le Mali donnerait une base juridique définitive à la présence militaire française sur le sol malien. Inutile d’être expert pour comprendre pourquoi au Mali les réactions d’opposition sont si virulentes. - Source : Survie
 
La crise centrafricaine : de la prédation à la stabilisation - 17 juin 2014 - Bien que l’effondrement de l’économie ait précédé celui de l’Etat, l’intervention internationale actuelle pilotée par le G5 (Union africaine, Nations unies, Union européenne, Etats-Unis et France) pare au plus pressé et continue d’appréhender la crise actuelle à travers un prisme sécuritaire. Cette attitude alimente un effort international de mobilisation de troupes mais condamne la communauté internationale à répéter des interventions superficielles qui ne traitent pas la principale cause de la crise : la prédation structurelle. La protection des civils est certes importante, mais il est également crucial de relancer l’activité économique et d’assainir la gestion des finances publiques afin de construire un système effectif de gouvernance capable de fournir des services à l’ensemble de la population – chrétiens comme musulmans. - Source : International Crisis Group
 
Burkina Faso…vers l’affrontement ? - 31 mai 2014 - Par Bruno Jaffré - Le pays sort de quelques mois d’observation et une tentative de médiation qui a échoué. Chaque camp a pu se compter, affuter ses armes, s’est concerté, s’est réorganisé, tout semble prêt pour l’affrontement entre l’opposition et le camp présidentiel. La vie politique se cristallise autour de l’article 37 de la constitution, qui, en l’état, interdit à Blaise Compaoré de se présenter aux prochaines élections présidentielles prévues en 2015. Celle-ci limite le nombre de mandats à deux. Or Blaise Compaoré est président depuis le 15 octobre 1987, ce qui fait près de 27 ans. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Illicit financial flows severely impact developing countries, not least South Africa - 28 May 2014 - Illicit financial flows are a massive problem impacting developing countries in general and in particular South Africa, and require urgent attention. This became clear during a roundtable meeting convened by three well-known international civil society organisations (CSOs) - African Monitor, Economic Justice Network and Oxfam - in South Africa during May. In a statement released Friday last week, the organisations noted that illicit financial flows also impacted developed countries and was such a huge and complex field that it would be best solved by a wide range of organisations working together to address the challenges caused by such flows. - Source : Economic Justice Network
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



Mali : Marche pour la paix
Ouganda : 5 Years on, No Justice for Protest Killings
Afrique du Sud : Sasol Spends Profits On Undermining The State
République démocratique du Congo : How secret payments and a climate of violence helped UK firm open African national park to oil
Sud Soudan : Immediate embargo on arms supplies to South Sudan
Soudan : Those behind unlawful killings and torture of protesters must be brought to justice
Mali : Déclaration de l’UACDDDD pour la Justice et les Droits fonciers
Mali : Manifeste des organisations de défense des droits humains pour un accord de paix respectueux des droits des victimes
Sénégal : Sur la situation à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar
Swaziland : Le gouvernement swazi menace d’étrangler des dirigeants syndicaux
Niger : Appel pour la protection des défenseurs des droits de l’homme qui réclament plus de transparence et d’équité dans les relations entre l’Etat et les industries extractives au Niger
Swaziland : Swazi Government Threatens to Strangle Union Leader
Mali : Naufrage du 28 juillet sur les cotes libyennes
Ouganda : La loi anti-homosexualité annulée : un premier pas important mais la protection des droits doit être garantie
Tanzanie : Violence Ongoing at Barrick Mine in Tanzania
Nigeria : Des images impliquent l’armée dans des crimes de guerre
Nigeria : Shell et le gouvernement nigérian continuent d’ignorer la pollution catastrophique dans le delta du Niger
Afrique de l’Ouest : Combattre l’épidémie Ebola dans le respect des droits de l’Homme
Guinée Equatoriale : Il faut mettre fin aux tortures dans les prisons
Afrique du Sud : International Action against Anglo-American and Vedanta
Mali : Les premières victimes entendues par la justice sur fond de négociations politiques
Gambie : Impunity persists : 20 years of fear in The Gambia
Nigeria : Rivers State Sinks Deeper into Debt
Niger : Arrestation d’Ali Idrissa le jour de la visite de F. Hollande au Niger
Swaziland : No justice for critics of Africa’s only absolute monarchy
Comores : Non à la signature d’un accord franco-comorien contre la circulation des Comorien-ne-s
Libéria : Communities protest that UK’s Equatorial Palm Oil are poised to seize land
Nigeria : Nigeria – Shell : le jugement autorise les requérants nigérians à demander réparation pour la pollution aux hydrocarbures
Afrique du Sud : Illegal Evictions in Madlala Village, Lamontville
Cameroun : Un paradis pour les accapareurs de terres : un militant écologiste camerounais confronté à un procès
  [...]



Dossiers



Multinationales - Pillage des ressources
Droits Humains - Démocratie
Migrations - Réfugié(e)s
Panafricanisme - Union Africaine - Intégration régionale
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Education
Financement du développement - Fiscalité - Aide publique
Habitat
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL