libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3079 articles - 325 documents - 274 sites référencés ] Dernière mise à jour : 29 mai 2015


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Guinée-Bissau - 3 août 1959 : Massacre de Pidjiguiti - 30 août 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Zimbabwe : Prepaid Meters Are Obstacles to Accessing Water in Africa - 30 août 2015 par Jeffrey Moyo - Source : Afriques en lutte
 
Sans titre - 30 août 2015 par Seydou Assane - Source : Alternative
 
Sans titre - 30 août 2015 par Seydou Assane - Source : Alternative
 
Sans titre - 30 août 2015 par Seydou Assane - Source : Alternative
 
Sans titre - 30 août 2015 par Seydou Assane - Source : Alternative
 
Le Forum citoyen de Ouagadougou dresse la liste des entraves sur la libre circulation dans l'espace Cedeao - 30 août 2015 - Source : Alternative
 
Sans titre - 30 août 2015 - Source : Alternative
 
Sans titre - 30 août 2015 par Seydou Assane - Source : Alternative
 
Sans titre - 30 août 2015 - Source : Alternative
 
Sans titre - 30 août 2015 par Seydou Assane - Source : Alternative
 
Namibie - 11 août 1904 : Bataille de Waterberg et début du génocide Herero. - 29 août 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Tunisie : La loi antiterroriste utilisée pour restreindre la liberté d'expression - 29 août 2015 par Human Rights Watch - Source : Afriques en lutte
 
Comores : Appel à manifestation contre Colas - 28 août 2015 par MVUKISHO YE MASIWA - Source : Afriques en lutte
 
Cameroun : Conservation for who ? - 28 août 2015 - Source : Afriques en lutte
 
MALI : SIGNATURE DE PAIX ENTRE LA RÉBELLION TOUAREG ET L'ÉTAT … ET APRÈS ? - 28 août 2015 - Source : Afriques en lutte
 
La nouvelle jeunesse de la Françafrique - 27 août 2015 - Source : Rezo.net
 
OGM : l'offensive américaine en Afrique - 27 août 2015 - Source : Rezo.net
 


A la Une

Migrations - Réfugié(e)s
Morts en Méditerranée : le déshonneur du Conseil européen

En ce mauvais jour du 23 avril 2015, le Conseil européen qui devait enfin « agir » sur une situation « dramatique » en Méditerranée, s’est contenté de tenter de mettre l’Union européenne et ses États membres à l’abri des migrants en renforçant la protection de ses frontières. [Lire]
24 avril 2015




Derniers articles...

La société civile ouest-africaine s’oppose aux amendements introduits par la Gambie, sur les conditions d’accès à la Cour Communautaire de Justice de la CEDEAO
Des organisations de la société civile ouest-africaine ont publié un communiqué pour s’opposer aux propositions d’amendements introduites par la Gambie, sur les conditions d’accès à la Cour Communautaire de Justice de la CEDEAO. Pour elles, il s’agit d’un moyen d’affaiblir cette institution dans sa capacité à connaître effectivement des cas contre les gouvernements tyranniques qui foulent au pied les droits de leurs citoyens. Et la Gambie a beau jeu de s’engager dans ce processus. Le communiqué note que "priver les citoyens d’un accès libre à la Cour Communautaire équivaut à les livrer à la tyrannie et l’arbitraire des Etats où le pouvoir judicaire est un bras armé de l’Exécutif". Or, "en Gambie, le gouvernement du président Jammeh a réduit le système judicaire à une force placée directement sous sa dictature". [Lire]
4 octobre 2009

Les sections africaines de Transparency International renouvellent leur appel en faveur d´une mise en oeuvre effective du principe de restitution des avoirs détournés
Les sections africaines de Transparency International et organisations partenaires, participantes de l’assemblée générale annuelle 2009 de TI appellent les gouvernements à respecter et à mettre en oeuvre le cadre juridique international sur le recouvrement des avoirs. [Lire]
octobre 2009

Accords de partenariat économique :
Des organisations de 30 pays demandent à l’Union européenne de revoir radicalement sa copie
Le 27 septembre 2009 marque le 7ème anniversaire du lancement des négociations des Accords de partenariat économique (APE). Depuis 2004, les organisations de la société civile de l’Union européenne (UE) et des pays d’Afrique des Caraïbes et du Pacifique (ACP) ont intitulé cette journée « Journée mondiale d’action contre les APE » pour protester contre la démarche européenne sur les APE. Plus de 80 organisations de 30 pays d’Europe, d’Afrique et de la région Pacifique appellent aujourd’hui l’Union européenne à revoir totalement sa copie. [Lire]
27 septembre 2009

Déclaration finale du 8ème Forum des peuples de Bandiagara au Mali
Il est urgent que les peuples d’Afrique passent à l’action
La 8ème édition du Forum des peuples, à Bandiagara (région de Mopti) au Mali, s’est déroulée du 8 au 10 juillet 2009 dans un contexte de crises internationales (crise financière, crise économique, crise alimentaire, crise écologique et crise sociale). Le constat est sans appel : il s’agit bien d’une crise structurelle du système capitaliste mondiale. [Lire]
10 juillet 2009

Economic crisis: rich countries block reform at UN summit
The first major conference on the financial and economic crisis to involve all countries ended with rich countries blocking substantive reforms demanded by developing countries. The UN conference did however push key issues up the international agenda, such as the need for a better system of international reserves, and for genuine policy space for developing countries. [Lire]
Bretton Woods Projet - 26 June 2009

Conférence des Nations Unies sur la crise Financier et Economique Mondiale et son Impact sur le Développement - 24 au 26 Juin 2009 a New York
Principales recommandations de la Société Civile
Nous faisons face à une crise financière et économique systémique, dont l’origine est la “financiarisation” croissante de l’économie mondiale double de la dérégulation et l’utilisation d’instruments financiers qui ont créé des risques et des asymétrie systémiques. Ces facteurs ont conduit à une industrie financière déconnectée de l’économie de production et à un sévère ralentissement de l’économie réelle, avec d’importants coûts humains et sociaux. Avec cette conférence, l’ONU, le forum intergouvernemental le plus explicite, a l’opportunité historique d’engager un processus exclusif a long terme pour une transformation fondamentale du système économique et financier et faire de la justice sociale l’objectif clé de toutes les mesures relatives a la crise. [Lire]
24 juin 2009

UN Conference on the World Financial and Economic Crisis and its Impact on Development and its follow-up
Civil Society Key Recommendations
We are facing a global systemic financial and economic crisis, which originated in the increasing financialization of the global economy, coupled with deregulation, over-reliance on trade liberalization and the use of financial instruments that created systemic risks and asymmetries. These factors have resulted in a financial industry disconnected from the real productive economy and in a severe slow-down in the real economy, with tremendous human and social costs. Before the financial crisis, the world was already suffering from a food crisis, and facing environmental challenges of historic dimensions. [Lire]
24 June 2009

Comment saboter une conférence des Nations Unies
La Conférence des Nations unies sur la crise économique et financière mondiale et ses conséquences sur le développement, qui se tient du 24 au 26 juin à New-York, aurait pu être l’occasion de mobiliser l’ensemble des 192 États membres autour d’un projet planétaire de sortie du modèle néolibéral dominant - dont la faillite est avérée -, en vue de la construction d’un autre monde plus juste, plus démocratique, plus solidaire et plus respectueux des impératifs écologiques. Cela ne sera malheureusement pas le cas, et les grands pays industrialisés, derrière lesquels se font sentir les pressions des transnationales, en portent totalement la responsabilité. [Lire]
Attac France - 24 juin 2009

Blood Diamonds - Time to Plug the Gaps
Civil Society Groups warn effectiveness of Kimberley Process compromised
A landmark scheme established in 2003 to prevent trade in conflict diamonds is potentially failing in its objectives, campaigners said today. Ahead of a key meeting of the Kimberley Process Certification Scheme (KPCS) in Namibia, a coalition of civil society groups said that despite having all the tools in place, the scheme was failing effectively to address issues of non-compliance, smuggling, money laundering and human rights abuses in the world’s alluvial diamond fields. [Lire]
19 June 2009

Rapport 2009 des violations des droits syndicaux
Afrique : insécurité, troubles politiques et conflits armés à l’origine de violations des droits syndicaux
En Afrique, en 2008, onze personnes ont payé de leur vie leur engagement syndical ou à tout le moins leur participation à des grèves et à des manifestations de travailleurs. Pour ces mêmes raisons, plus d’un demi-millier d’hommes et de femmes ont été arrêtés, plus de 250 ont été blessés, parfois grièvement, certains syndicalistes ont été torturés et passés à tabac directement par les forces de sécurité ou par des inconnus souvent téléguidés par les autorités. Des dizaines de dirigeants et de simples travailleurs ont été condamnés à des peines de prison. Plus de deux mille grévistes ont été licenciés. [Lire]
Confédération syndicale internationale (CSI) - 10 juin 2009

... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 |> |...




A lire sur le web...

La complaisance internationale au Togo - 25 mai 2015 - Par Christophe Courtin - Le 4 mai dernier, pour la troisième fois, Faure Gnassingbé a été déclaré vainqueur des élections présidentielles togolaises par la Cour Constitutionnelle avec 55,8% des voix, après un scrutin à un tour émaillé de fraudes, de contestations, de menaces, et d’achats de conscience. Il avait succédé à son père Gnassingbé Eyadema en avril 2005 à l’issue d’un scrutin qui avait fait 811 morts selon la ligue togolaise des droits de l’homme. Une famille est au pouvoir depuis 48 ans dans ce petit corridor sahélien où vivent 7 millions de Togolais. - Source : Le blog de Christophe Courtin
 
La “presse courage” du Burundi - 23 mai 2015 - Par colette Braeckman - Haut lieu de la contestation et du refus d’un troisième mandat présidentiel, le quartier de Musaga ressemble à un camp retranché. Depuis près d’un mois, des jeunes en T shirt ramassent des pierres et en font des barricades, les lancent sur des voitures de police, brûlent des pneus. La nuit ils barrent les ruelles avec des barbelés pour empêcher les hommes en uniforme de pénétrer dans leurs maisons. - Source : Le carnet de Colette Braeckman
 
Mali: la paix à marche forcée ? - 22 mai 2015 - Huit mois après le début des négociations inter-maliennes, un accord a été signé le 15 mai 2015 à Bamako. Pourtant, au Nord et au centre du Mali les affrontements meurtriers se poursuivent. L’accord signé ne sera pas à même de ramener la paix. Les deux parties doivent rouvrir des négociations avec l’aide de la médiation internationale. Les discussions doivent aller au-delà d’un agenda essentiellement sécuritaire afin d’inclure toutes les parties belligérantes et d’améliorer l’accès des populations aux services sociaux, à l’emploi et à la justice. - Source : International Crisis Group
 
Enfin l’ouverture d’une première enquête officielle sur l’assassinat de Thomas Sankara ? - 27 mars 2015 - Par Bruno Jaffré - La nouvelle nous est parvenue le 25 mars 2015. Mais l’affaire Sankara n’en est pas à sa première péripétie. La première procédure avait en effet été lancée en 1997. Nous allons tenter ci-dessous d’apporter des éclaircissements et d’évaluer la portée de cette nouvelle. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Burkina : un ancien tortionnaire nommé chef d'Etat major particulier du président, jette une ombre sur la transition - 25 février 2015 - Par Bruno Jaffré - A peine plus de 3 mois après l’insurrection qui a renversé Blaise Compaoré, des militaires de son proche entourage accèdent à des postes de responsabilité au plus haut niveau de l’Etat. L’un d’eux, Boureima Kéré, ancien chef du regiment de sécurité présidentiel vient d’être nommé Chef de d’Etat major particulier du président de la transition. Deux victimes l’accusent pourtant d’avoir supervisé les tortures qu’ils ont subies à la fin des années 80 ! - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Burkina Faso : la transition entre arrogance du régiment de sécurité présidentielle et volonté de réforme - 5 février 2015 - Par Bruno Jaffré - Mercredi 4 février, le régiment de sécurité présidentielle (RSP) mis en place par Blaise Compaoré s’est encore illustré en faisant pression sur les autorités du pays, pour obtenir la satisfaction de leurs. La première grave crise de la transition. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Burkina : La transition est en place… De nombreux problèmes en suspens - 24 décembre 2014 - Par Bruno Jaffré - Depuis l’insurrection les 30 et 31 octobre, on a beaucoup entendu parler dans nos médias de « coup d’Etat militaire », de « révolution trahie », « de militaires omniprésents détenant la réalité du pouvoir »… Qu’en est-il ? Retour sur un mois de novembre déterminant. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Cameroun : le régime autoritaire cherche à intimider la population et augmente la dette - 19 décembre 2014 - Par Eric Toussaint - La loi "antiterroriste", adoptée début décembre 2014 par le Parlement au Cameroun et qui instaure la peine de mort, provoque une levée de boucliers chez les opposants et les mouvements sociaux locaux. Les opposants à la loi dénoncent en particulier l’article 2, qui déclare passible de la peine de mort quiconque "commet tout acte ou menace susceptible de causer la mort, de mettre en danger l’intégrité physique, d’occasionner des dommages corporels ou matériels, des dommages de ressources naturelles, à l’environnement ou au patrimoine culturel". Le code pénal camerounais prévoit déjà la peine capitale pour les coupables de meurtres et d’assassinats, le texte de la loi y ajoute donc désormais les personnes qui ne commettent qu’une menace... On mesure la latitude que se donne le pouvoir pour renforcer brutalement la répression et criminaliser la protestation sociale. - Source : CADTM
 
Congo : mettre fin au statuquo - 17 décembre 2014 - En novembre 2013, la défaite du groupe armé M23 a suscité l’espoir : après presque deux décennies de conflit, le changement et la stabilisation semblaient enfin possibles en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région. Cette défaite résultait d’une convergence d’intérêts exceptionnelle entre Kinshasa et les principaux acteurs régionaux et internationaux. Cependant, l’unité de vision et d’action qui a mené à la signature, en février 2013, de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération (ACPSC) a aujourd’hui disparu. Le démantèlement des groupes armés, raison d’être de la Brigade d’intervention de la mission des Nations unies en RDC (FIB), ainsi que le programme de réformes nationales du gouvernement congolais, sont dans l’impasse. - Source : International Crisis Group
 
Yaoundé, Grande mobilisation pour le droit à la ville préalable au droit au logement - 16 décembre 2014 - Par Dominique Essono - La quatrième édition de la Triennale des Habitants s’est tenue avec succès sur tous les plans, du 26 au 28 novembre 2014 à Yaoundé sur le thème « Faire du droit à la ville un préalable au droit au logement adéquat ». mobilisant près de 800 participants venant de 91 communes, des villes et des villages des 10 régions du Cameroun. Elle a marqué le passage à l’approche droit, caractérisée par l’organisation des résistances, la mobilisation sociale, le contrôle citoyen et démocratique de la ville et la mise en œuvre d’alternatives aux politiques urbaines néolibérales. - Source : Alliance Internationale des Habitants
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



Burundi : Riposte meurtrière par la police aux manifestations
Niger : Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de Moussa Tchangari
Niger : Déclaration de presse suite à l’arrestation de Moussa Tchangari
Burkina Faso : Message des organisations syndicales à l’occasion du 1er mai 2015
Burundi : « Tournons la page » appelle Pierre Nkurunziza à faire cesser les violences
Afrique du Sud : Ituc-Africa Statement on the Xenophobic Attacks in South Africa
Burkina Faso : Déclaration à propos des menaces proférées contre les travailleurs en lutte
Zimbabwe : ITUC-Africa Solidarity message to Zimbabwe Congress of Trade Union (ZCTU)
Burkina Faso : Les organisations de la société civile dénoncent une tentative de contre-révolution
Mauritanie : La FIDH et l’AMDH condamnent la répression des voix contestataires
Gabon : Déclaration du Front de l’opposition du 22 décembre 2014
Angola : Des milliers de ressortissants africains victimes de graves violations des droits humains
Congo : La France persiste dans son soutien à la dictature
Kenya : Abandon de l’affaire Kenyatta, l’impunité l’emporte
Afrique du Sud : No good tidings in Christmas nuclear announcement
Rwanda : Le ministre de la Défense doit lever le secret défense sur l’attentat du 6 avril 1994
Kenya : Summary of Human Rights Audit of the Security Laws (Amendment) Bill 2014
Mauritanie : La CGTM exige des éclaircissements sur les révélations du Journal "The Indpendent"
Côte d’Ivoire : Choisir entre la justice et l’impunité
République centrafricaine : Libération d’Abdoulaye Miskine contre otages, les arrangements de l’impunité
Djibouti : Le 10 décembre, un idéal pour les citoyens du monde et une illusion pour les Djiboutiens
Gabon : Rapport final du congrès international de l’opposition gabonaise à Paris
Congo : L’argent du pétrole est-elle dépensée d’une manière efficace ?
Tchad : Répression généralisée contre des manifestants et coupure des communications internationales
Cameroun : Faire du droit à la ville un préalable au droit au logement adéquat
Gabon : Communiqué de la société civile gabonaise suite aux événements au Burkina Faso
Burkina Faso : Blaise Compaoré chassé par son peuple ! Il ne doit pas échapper à la justice
Sénégal : We support an Africa fighting against impunity!
Djibouti : Répression à l’encontre de la population civile dans les Réqions de Hilu et de Siyaru
République démocratique du Congo : Les réformes du commerce de minerais sapées par l’impunité dans l’armée
  [...]



Dossiers



Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Dette
Habitat
Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Environnement - lutte contre le changement climatique
Françafrique
Eau
Droits Humains - Démocratie
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL