libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3067 articles - 323 documents - 274 sites référencés ] Dernière mise à jour : 1er janvier 2015


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Bénin : MESSAGE DE SOUTIEN AU GOUVERNEMENT VENEZUELIEN - 5 mars 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Qui étaient Moses Kotane et JB Marks ? - 5 mars 2015 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Snim (Mauritanie) : L'ultimatum pour une grève générale s'épuise mardi à minuit - 5 mars 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Food Sovereignty Ghana was in court today. - 5 mars 2015 par Food Sovereignty Ghana - Source : Afriques en lutte
 
Afrique : Pourquoi faut-il mettre fin aux dictatures ! - 5 mars 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Sénégal : Demain la gauche ? - 4 mars 2015 - Source : Afriques en lutte
 
AFRICA UNITE ! - 4 mars 2015 par Odile Tobner - Source : Survie
 
« Match retour », de Manu Lambert (Compagnie Bulles de Zinc) - 4 mars 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Attentat : une enquête cruciale - 4 mars 2015 par Raphaël Doridant - Source : Survie
 
Les médias français amnésiques - 4 mars 2015 par Mathieu Lopes, Thomas Noirot - Source : Survie
 
Pour Washington et Paris, le Burkina est une caserne - 4 mars 2015 par David Mauger - Source : Survie
 
Contagion - 4 mars 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Révisionnisme - 4 mars 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Indécence sélective - 4 mars 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Péril jaune et chiffon rouge - 4 mars 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Armée : retour aux fondamentaux - 4 mars 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
« A bien des égards, le scandale continue » - 4 mars 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Alain Juppé, de l'« honneur » à la falsification - 4 mars 2015 par Survie Gironde - Source : Survie
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Un désastre pour les populations d’Afrique de l’Ouest et d’Europe


Vendredi 12 décembre 2014, le Conseil des ministres des Affaires étrangères européens devra se prononcer sur la signature d’un accord de « partenariat économique » (APE) entre l’Union européenne (UE), les 15 États de la CEDEAO (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) et la Mauritanie. Il s’agit en réalité d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter la marge de manœuvre des États africains concernant leur politique commerciale . [Lire]
11 décembre 2014




Derniers articles...

Arrêtez les jeux de pouvoir de l’AGCS contre les citoyens du monde !
150 organisation de la société civile adressent une lettre ouverte aux chefs des missions aupres de l’OMC à Genève, au président du comité de négociations sur les services, à la présidente du conseil general et au directeur général de l’OMC, Dr. Supachai Panitchpakdi. [Lire]
15 juin 2005

Siby, Kita et Fana
Des résistances aux alternatives, les Peuples passent à l’action
4e édition du Forum des Peuples
Partie intégrante du Forum Social Africain et du Forum Social Mondial, la 4ème Edition du Forum des Peuples se tiendra à Fana, au Mali, du 06 au 09 juillet 2005 en contrepoint au sommet de G8, prévu du 6 au 8 juillet 2005 à Gleneagles, Ecosse, Royaume Uni. [Lire]
15 juin 2005

Position de la section africaine de Jubilee Sud sur la déclaration des ministres des finances du G7
Alors que les Ministres des Finances du G7 ont pris une décision, qui aurait dû intervenir depuis longtemps, pour annuler certaines des dettes multilatérales de 18 pays parmi les plus pauvres, ils ont en même temps renforcé leur contrôle sur ces pays, au détriment des citoyens de ceux-ci. C’est le résultat de la réunion des Ministres des Finances du G7, tenue les 10 et 11 juin 2005. [Lire]
Jubilee South - 15 juin 2005

Debt Deal:
Small Victory for Africa, but Not Enough
Africa Action Rejects Exclusion of Dozens of Countries, Emphasizes Illegitimacy of Debt
Africa Action today recognized the success of grassroots movements in bringing the Group of 8 (G-8) to a deal on the path toward debt cancellation. This weekend’s announcement of a deal on debt cancellation for 18 impoverished countries, 14 of which are in Africa, marks a small victory, but Africa Action emphasized that dozens of other African countries continue to be trapped under a burden of illegitimate debt, which the G-8 wealthy nations’ plan still fails to address. Africa Action also rejected the G-8’s embrace of the Heavily Indebted Poor Countries (HIPC) initiative as the framework for debt cancellation, noting the harmful economic conditions tied to this widely-discredited program. [Lire]
Africa Action - 14 June 2005

Exterminate the debt, not the poor
The G7 finance ministers’ decision to cancel the debt owed by 18 heavily indebted poor countries (HIPCs) to the World Bank, International Monetary Fund and African Development Bank is a very good first step and a fantastic vindication of WDM activists for their decision to stick to their guns on this issue after Jubilee 2000 ended. However, it does not yet go far enough. About 40 more poor countries need full debt cancellation to meet the Millennium Development Goals. [Lire]
World Development Movement - 13 June 2005

Setbacks to privatisations across Africa
The collapse of a flagship water privatisation in Tanzania, and opposition to both a planned privatisation of the state cotton board and the completed privatisation of the state railway in Mali, highlight the continuing struggle over pressure from the Bretton Woods institutions to privatise in Africa. [Lire]
Bretton Woods Projet - 13 June 2005

Pingrerie du G8 sur la dette
La réunion des ministres des Finances du G8 s’est soldée le 11 juin par les déclarations tonitruantes des représentants des pays les plus riches, annonçant notamment une annulation « historique » de la dette des pays pauvres. Le CADTM surveille de près ces effets d’annonce qui, par le passé, ont toujours débouché sur des annulations cosmétiques dissimulant un renforcement de la domination des pays créanciers, comme dans le cas de l’initiative PPTE (42 pays pauvres très endettés) annoncée en 1996 au G7 à Lyon et renforcée en 1999 au G7 à Cologne [1]. L’analyse rigoureuse des modalités pratiques concernant l’annonce de l’annulation d’hier permettra, dès qu’elles seront publiques, de porter un jugement complet. D’ores et déjà, plusieurs remarques s’imposent. [Lire]
CADTM - 12 juin 2005

Memorandum of Civil Society to the 3rd Ordinary Session of the African Union Ministers of Trade
Cairo, Egypt, June, 5-9 2005
Members of the Africa Trade Network (ATN), and other civil society organisations working on issues of trade and development in Africa, take the opportunity of the third ordinary session of the African Union Ministers of Trade in Cairo, Egypt, to communicate to the ministers our views on Africa’s concerns and positions on the on-going trade negotiations in the World Trade Organisation as well as within the framework of the Economic Partnership Agreements. [Lire]
Africa Trade Network - 7 June 2005

La CADHP se prononce pour la mise en place immédiate de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples
La Féderation Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et ses organisations membres au Sénégal, en Côte d’ivoire, au Tchad, en Mauritanie, en Ouganda et en Tanzanie ainsi que deux organisations partenaires en Egypte et au Botswana étaient présentes à Banjul (Gambie) du 24 avril au 2 mai 2005 pour participer à la 37e session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) et au forum des ONG la précédant. [Lire]
FIDH - 7 juin 2005

Five years on
Diamond trade still at risk from conflict diamonds
Five years after its creation the Kimberley Process, the international diamond certification scheme, is still having difficulty stopping conflict diamonds from entering the legitimate trade. Global Witness and Partnership Africa Canada are urging that more must be done to ensure that the process works effectively and is a credible mechanism that will prevent diamonds from ever again fuelling conflict. Diamonds continue to fuel conflict in eastern DRC and are also playing a role in the conflict in Cote D’Ivoire, two countries participating in the Kimberley Process. [Lire]
Global Witness - Partnership Africa Canada (PAC) - 7 juin 2005

... | < 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 |> |...




A lire sur le web...

Burkina : La transition est en place… De nombreux problèmes en suspens - 24 décembre 2014 - Par Bruno Jaffré - Depuis l’insurrection les 30 et 31 octobre, on a beaucoup entendu parler dans nos médias de « coup d’Etat militaire », de « révolution trahie », « de militaires omniprésents détenant la réalité du pouvoir »… Qu’en est-il ? Retour sur un mois de novembre déterminant. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Cameroun : le régime autoritaire cherche à intimider la population et augmente la dette - 19 décembre 2014 - Par Eric Toussaint - La loi "antiterroriste", adoptée début décembre 2014 par le Parlement au Cameroun et qui instaure la peine de mort, provoque une levée de boucliers chez les opposants et les mouvements sociaux locaux. Les opposants à la loi dénoncent en particulier l’article 2, qui déclare passible de la peine de mort quiconque "commet tout acte ou menace susceptible de causer la mort, de mettre en danger l’intégrité physique, d’occasionner des dommages corporels ou matériels, des dommages de ressources naturelles, à l’environnement ou au patrimoine culturel". Le code pénal camerounais prévoit déjà la peine capitale pour les coupables de meurtres et d’assassinats, le texte de la loi y ajoute donc désormais les personnes qui ne commettent qu’une menace... On mesure la latitude que se donne le pouvoir pour renforcer brutalement la répression et criminaliser la protestation sociale. - Source : CADTM
 
Congo : mettre fin au statuquo - 17 décembre 2014 - En novembre 2013, la défaite du groupe armé M23 a suscité l’espoir : après presque deux décennies de conflit, le changement et la stabilisation semblaient enfin possibles en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région. Cette défaite résultait d’une convergence d’intérêts exceptionnelle entre Kinshasa et les principaux acteurs régionaux et internationaux. Cependant, l’unité de vision et d’action qui a mené à la signature, en février 2013, de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération (ACPSC) a aujourd’hui disparu. Le démantèlement des groupes armés, raison d’être de la Brigade d’intervention de la mission des Nations unies en RDC (FIB), ainsi que le programme de réformes nationales du gouvernement congolais, sont dans l’impasse. - Source : International Crisis Group
 
Yaoundé, Grande mobilisation pour le droit à la ville préalable au droit au logement - 16 décembre 2014 - Par Dominique Essono - La quatrième édition de la Triennale des Habitants s’est tenue avec succès sur tous les plans, du 26 au 28 novembre 2014 à Yaoundé sur le thème « Faire du droit à la ville un préalable au droit au logement adéquat ». mobilisant près de 800 participants venant de 91 communes, des villes et des villages des 10 régions du Cameroun. Elle a marqué le passage à l’approche droit, caractérisée par l’organisation des résistances, la mobilisation sociale, le contrôle citoyen et démocratique de la ville et la mise en œuvre d’alternatives aux politiques urbaines néolibérales. - Source : Alliance Internationale des Habitants
 
L’autre urgence guinéenne : organiser les élections - 15 décembre 2014 - La Guinée est censée organiser une élection présidentielle en 2015. Le passé électoral du pays, l’échec du dialogue entre le pouvoir et l’opposition sur cette question et le report sine die des élections locales prévues début 2014 sont de mauvais augure. Avec une scène politique clivée et ethnicisée, en proie à une épidémie d’Ebola qui affaiblit son économie, la Guinée a deux options : établir par le dialogue un cadre crédible pour la deuxième élection présidentielle libre de son histoire, cadre qui pourrait inclure un report négocié, ou prendre le risque de l’instabilité et de la violence interethnique. - Source : International Crisis Group
 
La face cachée du conflit centrafricain - 12 décembre 2014 - Alors que la communauté internationale et le gouvernement de transition ont le regard braqué sur la capitale, Bangui, une bonne partie du monde rural, notamment à l’ouest et au centre de la République centrafricaine (RCA), est devenue un terroir de violence. La lutte qui oppose les combattants de l’ex-Seleka et les milices anti-balaka a conduit à une recrudescence des affrontements entre communautés d’éleveurs et d’agriculteurs depuis 2013. Ces affrontements forment maintenant un conflit dans le conflit loin des yeux des acteurs internationaux et du gouvernement de transition et déstabilisent davantage la Centrafrique. - Source : International Crisis Group
 
La société civile burkinabè à l’épreuve des strapontins de la transition - 22 novembre 2014 - Depuis la date désormais historique du 31 octobre dernier, la société civile burkinabè est plus que jamais au cœur de l’activité politique traditionnellement réservée à la classe politique. Le Mouvement des Sans voix Burkina salue vivement cette implication active des différents acteurs de la société civile dans la lutte héroïque de notre vaillant peuple. En effet, à l’instar du 06 janvier 1966 et du 4 aout 1983, il vient d’écrire une nouvelle page de son histoire au prix de sa sueur et de son sang et par la même occasion réitérer à la face du monde entier son attachement à ses sacro saintes valeurs de liberté, de justice et d’intégrité. - Source : Le mouvement des sans-voix - Burkina Faso
 
Mali : dernière chance à Alger - 18 novembre 2014 - Alors que le Nord du Mali connait un inquiétant regain de violence, les négociations de paix à Alger constituent une chance unique de sortie de crise. Mais après deux mois de discussions, la paix semble encore loin. Le gouvernement malien et les groupes armés engagés dans les négociations peinent à trouver un terrain d’entente. Face aux affrontements armés, la tentation est grande d’aller vite et de signer un accord à minima garantissant la sécurité à court terme. Il faut se donner les moyens et le temps de construire les fondements d’une paix durable. - Source : International Crisis Group
 
La France réorganise ses troupes en Afrique - 15 novembre 2014 - Par Raphaël Granvaud - Après une tournée de François Hollande en Afrique (Côte d’Ivoire, Niger, Tchad), l’opération antiterroriste Barkhane a été officialisée le 1er août. Dans le même temps, un rapport parlementaire sur « l’évolution du dispositif militaire français en Afrique et sur le suivi des opérations en cours » était publié, d’où sont extraites les citations qui suivent. - Source : Billets d’Afrique
 
Tchad : mobilisation contre le pouvoir à vie de Deby - 3 novembre 2014 - Par Juliette Poirson, Thomas Noirot - Alors que les Burkinabè sont parvenus à mettre à bas le pouvoir d’un Blaise Compaoré ayant tenté le tout pour le tout afin de rester au pouvoir à l’issue de son mandat actuel, une pétition est en train de faire du bruit au Tchad, demandant à Idriss Déby de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2016 pour un cinquième mandat. - Source : Billets d’Afrique
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



Mauritanie : La FIDH et l’AMDH condamnent la répression des voix contestataires
Gabon : Déclaration du Front de l’opposition du 22 décembre 2014
Angola : Des milliers de ressortissants africains victimes de graves violations des droits humains
Congo : La France persiste dans son soutien à la dictature
Kenya : Abandon de l’affaire Kenyatta, l’impunité l’emporte
Afrique du Sud : No good tidings in Christmas nuclear announcement
Rwanda : Le ministre de la Défense doit lever le secret défense sur l’attentat du 6 avril 1994
Kenya : Summary of Human Rights Audit of the Security Laws (Amendment) Bill 2014
Mauritanie : La CGTM exige des éclaircissements sur les révélations du Journal "The Indpendent"
Côte d’Ivoire : Choisir entre la justice et l’impunité
République centrafricaine : Libération d’Abdoulaye Miskine contre otages, les arrangements de l’impunité
Djibouti : Le 10 décembre, un idéal pour les citoyens du monde et une illusion pour les Djiboutiens
Gabon : Rapport final du congrès international de l’opposition gabonaise à Paris
Congo : L’argent du pétrole est-elle dépensée d’une manière efficace ?
Tchad : Répression généralisée contre des manifestants et coupure des communications internationales
Cameroun : Faire du droit à la ville un préalable au droit au logement adéquat
Gabon : Communiqué de la société civile gabonaise suite aux événements au Burkina Faso
Burkina Faso : Blaise Compaoré chassé par son peuple ! Il ne doit pas échapper à la justice
Sénégal : We support an Africa fighting against impunity!
Djibouti : Répression à l’encontre de la population civile dans les Réqions de Hilu et de Siyaru
République démocratique du Congo : Les réformes du commerce de minerais sapées par l’impunité dans l’armée
Burkina Faso : La France doit officiellement lâcher son vieil allié Blaise Compaoré
Burkina Faso : Avec le peuple du Burkina, Non au pouvoir à vie, non au tripatouillage constitutionnel
Burkina Faso : Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso
Burkina Faso : Burkina Faso : les craintes d’un coup d’Etat constitutionnel se confirment
Sénégal : Ne signez pas l’APE en notre nom
Soudan : Police Beat, Arrest Female Students
Afrique du Sud : Environmentalists protest against Zuma’s plans for our coast
Tchad : Soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ’ville morte’
Côte d’Ivoire : Deux ans après la découverte du charnier de Togueï à Duékoué, où en est la justice annoncée ?
  [...]



Dossiers



Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Dette
Habitat
Environnement - lutte contre le changement climatique
Françafrique
Eau
Migrations - Réfugié(e)s
Droits Humains - Démocratie
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL