libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3018 articles - 323 documents - 271 sites référencés ] Dernière mise à jour : 11 septembre 2014


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Le Kenya plaide pour une conclusion rapide des Ape avec l'Union européenne - 1er octobre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Burundi : Libération provisoire de M. Pierre Claver Mbonimpa - 1er octobre 2014 par Alexandra POMEON - Source : FIDH
 
DR Congo: Surrendered Fighters Starve in Camp - 1er octobre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
"Françafrique, la famille recomposée" - 1er octobre 2014 par Survie - Source : Afriques en lutte
 
Le Nord du Nigeria : des vies brisées - 1er octobre 2014 par IRIN - Source : Afriques en lutte
 
Appel à la dissolution de la Commission Seriti - 30 septembre 2014 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Les pays de la CAE conviennent de signer l'Accord de Partenariat économique avec l'UE - 30 septembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Égypte : la reprise progressive des luttes ouvrières et leur signification - 30 septembre 2014 par Jacques Chastaing - Source : Afriques en lutte
 
2014 : La situation au Mali - 30 septembre 2014 par Fondation Gabriel Peri - Source : Afriques en lutte
 
Le baiser de la mort de l' Europe à l' Afrique - 29 septembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Burundi: Human Rights Activist Freed - 29 septembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
« Pourquoi je voterai contre les Accords de Partenariat Economiques (APE) », Cheikhou Oumar SY, député - 29 septembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Le Journal Afrique (TV5 Monde, France) - 29 septembre 2014 par Audrey COUPRIE - Source : FIDH
 
ISBHUJWA - 29 septembre 2014 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Congo Kinshasa : la VSV exige la libération des prisonniers politiques - 29 septembre 2014 par la Voix des sans voix - Source : Afriques en lutte
 
Maître Zakaria Abdillahi dénonce l'enfer de la répression à Djibouti - 29 septembre 2014 par Houssein IBRAHIM HOUMED - Source : Afriques en lutte
 
Guinée : Le 5e anniversaire du massacre du 28 septembre 2009 doit être le dernier avant que justice soit faite - 28 septembre 2014 par Arthur MANET - Source : FIDH
 
Egyptian Unions fight for living wages - 28 septembre 2014 par IndustriALL Global Union - Source : Afriques en lutte
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Le Parlement européen ne doit pas ratifier l’accord « de partenariat » entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest


Le 10 juillet 2014, à Accra, capitale du Ghana, les 16 chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont signé un projet d’accord dit de partenariat économique entre l’Union européenne (UE) et les 15 Etats de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) plus la Mauritanie. Il s’agit en fait d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter leur politique commerciale au-delà des exigences de l’OMC [1]. Cet accord, s’il est ratifié par le Parlement européen, sera un désastre pour les peuples d’Afrique de l’Ouest mais aussi pour ceux de l’Europe. [Lire]
9 août 2014


Forum social mondial
Crises, Guerres et interventions militaires extérieures pour le contrôle des ressources : quelles réponses des mouvements sociaux africains ?


Le continent africain est à la croisée des chemins. Il est aujourd’hui au centre de toutes les attentions, à cause surtout de ses immenses ressources naturelles mais aussi de sa position géo stratégique. Selon le Premier ministre japonais, l’Afrique « porterait les espoirs du monde ». Elle serait « l’avenir » de la France, selon un rapport du Sénat de ce pays. Ces déclarations font écho au discours du système dominant sur « l’Afrique émergente ». [Lire]
30 juin 2014




Derniers articles...

US free trade agreements block access to medicines
US efforts to introduce stronger intellectual property rules in bilateral trade agreements undermine the fight against AIDS by devastating the ability of developing countries to access affordable medicines, international agency Oxfam said today. [Lire]
Oxfam - 16 August 2006

Health worker shortage is major obstacle to universal treatment
International networks demand funding for African health workers
Representatives of Oxfam International, Physicians for Human Rights and Health GAP today called the critical shortage of health workers in developing countries “a major challenge to meeting the promise of universal access to treatment.” They demanded massive new investment from government to train and retain health workers. [Lire]
15 August 2006

Oxfam warns of threat of regional trade deals for poor countries
With negotiations at the World Trade Organization (WTO) suspended indefinitely, international agency Oxfam today warned of the danger posed to developing countries by the proliferation of regional and bilateral free trade agreements. [Lire]
Oxfam - 4 August 2006

Le Cycle de Doha est mort ! L’heure de la souveraineté alimentaire a sonné
L’échec de l’OMC annoncé à Genève par Pascal Lamy est une victoire pour Via campesina qui s’est toujours opposée à la libéralisation des échanges des produits agricoles. Le cycle de négociations de Doha est mort ! Vive la souveraineté alimentaire ! [Lire]
Via Campesina - 27 juillet 2006

WTO talks collapse
The Congress of South African Trade Unions believes that responsibility for the collapse of the world trade talks yesterday lies squarely with the governments of the United States and European Union. They put their selfish, short-term interests before their previous commitment to a ‘developmental round’ of trade talks. [Lire]
COSATU - 25 juillet 2006

Trade talks deadlock brings new hope for the poorest and the environment
Campaigners from Friends of the Earth International today welcomed the collapse of the World Trade Organisation (WTO)’s trade negotiations. This means that there is now time to review and reconsider the multilateral trading system in its entirety. [Lire]
Friends of the Earth International - 24 July 2006

Face it, Doha is dead: time to look at alternatives to WTO
Lamy failed to break the deadlock in global trade talks today, Greenpeace called on governments to face the facts, Doha is dead. Greenpeace called for this opportunity to be used to build a new global trade system based on equity and sustainability. [Lire]
Greenpeace - 24 July 2006

Lettre ouverte sur la réforme institutionnelle du FMI par des organisations de la société civile européenne
A l’occasion de la 13ème revue de ses quotas, les débats autour de la réforme institutionnelle du Fonds monétaire international (FMI) se multiplient. Les organisations de la société civile, avec d’autres, relèvent depuis longtemps déjà que si le pouvoir qu’exerce le FMI sur les pays en développement est immense, son manque de démocratie, de transparence, de responsabilité, de légitimité et d’efficacité n’en demeure pas moins patent. Pour mettre un terme à ce déficit démocratique, l’institution doit être réformée en profondeur, tant au niveau de sa capacité à rendre des comptes qu’au niveau de la répartition des pouvoirs en son sein. [Lire]
17 juillet 2006

European CSO open statement on governance reform of the IMF
Under the auspices of the 13th review of quotas at the International Monetary Fund, there has been increasing discussion about changing the governance regime of the IMF. Civil society organisations and others have long pointed out that the IMF wields enormous power over developing country governments, yet has severe shortcomings in its democracy, transparency, accountability, legitimacy and effectiveness. To redress the democratic deficit, fundamental reform of the institution’s power and accountability structures must occur. [Lire]
17 July 2006

Le CADTM appelle les pays en développement à refuser catégoriquement les diktats du G8
En 2005, il ressortait du sommet du G8 deux mesures qui ne font plus illusion désormais et qui se sont révélées n’être qu’effets d’annonces : la remise de dette pour les pays pauvres et l’aide pour l’Afrique. En fait, la situation continue de se dégrader pour ces pays. [Lire]
CADTM - 17 juillet 2006

... | < 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 |> |...




A lire sur le web...

Sur la situation sociale au Gabon - 13 juin 2012 - Par Marc Ona Essangui - Dans un pays pétrolier depuis plus de cinquante ans, plus de 90% de la population vivent en dessous du minimum vital. Les richesses du Gabon sont dilapidées, le patrimoine foncier bradé à des multinationales asiatiques et les libertés fondamentales confisquées. Les raisons ne manquent pas à la colère des Gabonais qui commence à déferler en révoltes. - Source : Cetri
 
Mali : instrumentalisation de la « société civile » - 5 avril 2012 - Par Alexis Roy - Si le Mali ne craint pas la comparaison en matière de libertés publiques, la prolifération d’organisations de la société civile, « choisies » par les bailleurs de fonds extérieurs ou alibi de la classe politique, n’est pas garante d’un fonctionnement démocratique. La corruption et le clientélisme continuent de réguler le quotidien. Certaines dynamiques sociales toutefois sont l’expression d’acteurs autonomes, porteurs de changement. - Source : Cetri
 
L’Etat renonce à subventionner le secteur énergétique pour montrer sa soumission totale au diktat du FMI - 19 février 2012 - Le Fond Monétaire International (FMI) a rendu public un rapport, qui passe en revue la situation économique et sociale en Mauritanie. Ce rapport dévoile l’engagement du gouvernement à supprimer les subventions dont bénéficient les prix de l’énergie (carburant, gaz et électricité) pour les aligner sur les prix internationaux. Une situation qui explique les hausses successives constatées récemment et laisse en entrevoir d’autres augmentations dans un avenir proche. De l’avis de certains observateurs avertis, ce document est le plus injuste que le pays n’est jamais signé depuis le début de sa collaboration avec le FMI. - Source : CGT Mauritanie
 
Déclaration d'intellectuels, hommes et femmes de cultures, sur la rébellion au Nord du Mali - 7 février 2012 - Comment comprendre la rébellion armée qui, aujourd’hui, endeuille le Mali et condamne des dizaines de milliers d’innocentes et d’innocents à l’insécurité et au déplacement forcé, lorsqu’on ne veut pas s’en tenir au schéma réducteur du conflit ethnique ? - Source : Forum pour un autre Mali
 
Durban, une nouvelle « conférence des pollueurs » ? - 4 décembre 2011 - Après les sommets de Copenhague et de Cancun, la ville de Durban (Afrique du Sud) accueille la prochaine Conférence des Nations-Unies sur le climat (COP-17) du 28 novembre au 9 décembre 2011. Occasion de faire le point avec Patrick Bond, économiste et professeur à l’université de KwaZulu-Natal, impliqué dans le mouvement pour la justice climatique et récent co-auteur de Climate Change, Carbon Trading and Civil Society. - Source : Alter-Echos
 
Y’en a marre : une lente sédimentation des frustrations - 5 novembre 2011 - Entretien avec Fadel Barro Par Nicolas Haeringer - "La coupe est pleine : y’en a marre" : c’est l’un des slogans des "yenamarristes", ces journalistes et rappeurs sénégalais qui mobilisent contre "la corruption, l’injustice, et la mal-gouvernance". Déjà entendu lors du Forum Social Mondial à Dakar, ce slogan s’est rapidement répandu. Sur leur pression et après quelques jours de vives tensions, le président Abdoulaye Wade avait abandonné son projet de modification de la constitution en juin dernier. À la faveur du contre-g20, Mouvements a rencontré l’un de leurs animateurs, Fadel Barro. - Source : Mouvements
 
L’accaparement des terres au cœur du contre-G20 africain - 4 novembre 2011 - Par par Florent Godard - Alors que se déroule le contre-sommet du G20 à Nice, un autre rassemblement mondial moins médiatisé bat son plein au Mali. Dans l’un des greniers à riz du continent, la lutte contre l’accaparement massif des terres est au centre des débats du « Forum des peuples ». Loin de la croisette de Cannes et des cérémonies en grandes pompes de la présidence française du G20, les organisateurs ont choisi de placer les débats au plus près des problèmes du terrain, dans la petite ville de Niono. - Source : Regards
 
Convention MAURITANIE – POLY HONDONE : Quels impacts sur l’exploitation des ressources halieutiques ? - 22 octobre 2011 - Par Assane Soumaré - La dernière convention de pêche conclue avec la société privée chinoise POLY HONDONE prend le contre pied de la dynamique cherchant à sortir le pays de l’état de surexploitation et de pillage de ses ressources halieutiques. Il ne s’agit nullement d’indexer la coopération avec la Chine qui à bien des égards a été profitable y compris dans le secteur de la pêche. Il s’agit ici de dénoncer une dérive grave renforçant le pillage de nos ressources dans le cadre d’une convention avec des privés chinois et non d’un accord avec le Gouvernement de la République Populaire de Chine. - Source : CGTM
 
De la Zambie à l’Ouganda : arbre chinois, forêt indienne - 14 septembre 2011 - Par Alain Vicky - Le gagnant de l’élection présidentielle zambienne qui se tient le 20 septembre ? Le ressentiment à l’égard des investisseurs étrangers. « La plupart des investissements ne sont pas menés par des Zambiens mais par des entreprises étrangères, ce qui explique que les profits sont aussi externalisés », explique Euziah Bwalya, chauffeur pour une société de distribution à Lusaka, dans un radio trottoir réalisé à l’occasion de ces élections par le quotidien sud africain Mail and Guardian - Source : Echos d’Afrique
 
Compaoré livre les paysans ouest-africains à Monsanto... - 12 juillet 2011 - Par Thomas Noirot - Avec le Burkina et son industrie cotonnière comme cheval de Troie, les industries biotechs mènent une offensive massive pour imposer les OGM en Afrique de l’Ouest. A terme, l’Europe sera encore davantage isolée dans son refus des semences « made in Monsanto ». Etat des lieux et des complicités. - Source : Billets d’Afrique
 

... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 |> |...





Pays



Mali : Marche pour la paix
Ouganda : 5 Years on, No Justice for Protest Killings
Afrique du Sud : Sasol Spends Profits On Undermining The State
République démocratique du Congo : How secret payments and a climate of violence helped UK firm open African national park to oil
Sud Soudan : Immediate embargo on arms supplies to South Sudan
Soudan : Those behind unlawful killings and torture of protesters must be brought to justice
Mali : Déclaration de l’UACDDDD pour la Justice et les Droits fonciers
Mali : Manifeste des organisations de défense des droits humains pour un accord de paix respectueux des droits des victimes
Sénégal : Sur la situation à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar
Swaziland : Le gouvernement swazi menace d’étrangler des dirigeants syndicaux
Niger : Appel pour la protection des défenseurs des droits de l’homme qui réclament plus de transparence et d’équité dans les relations entre l’Etat et les industries extractives au Niger
Swaziland : Swazi Government Threatens to Strangle Union Leader
Mali : Naufrage du 28 juillet sur les cotes libyennes
Ouganda : La loi anti-homosexualité annulée : un premier pas important mais la protection des droits doit être garantie
Tanzanie : Violence Ongoing at Barrick Mine in Tanzania
Nigeria : Des images impliquent l’armée dans des crimes de guerre
Nigeria : Shell et le gouvernement nigérian continuent d’ignorer la pollution catastrophique dans le delta du Niger
Afrique de l’Ouest : Combattre l’épidémie Ebola dans le respect des droits de l’Homme
Guinée Equatoriale : Il faut mettre fin aux tortures dans les prisons
Afrique du Sud : International Action against Anglo-American and Vedanta
Mali : Les premières victimes entendues par la justice sur fond de négociations politiques
Gambie : Impunity persists : 20 years of fear in The Gambia
Nigeria : Rivers State Sinks Deeper into Debt
Niger : Arrestation d’Ali Idrissa le jour de la visite de F. Hollande au Niger
Swaziland : No justice for critics of Africa’s only absolute monarchy
Comores : Non à la signature d’un accord franco-comorien contre la circulation des Comorien-ne-s
Libéria : Communities protest that UK’s Equatorial Palm Oil are poised to seize land
Nigeria : Nigeria – Shell : le jugement autorise les requérants nigérians à demander réparation pour la pollution aux hydrocarbures
Afrique du Sud : Illegal Evictions in Madlala Village, Lamontville
Cameroun : Un paradis pour les accapareurs de terres : un militant écologiste camerounais confronté à un procès
  [...]



Dossiers



Multinationales - Pillage des ressources
Droits Humains - Démocratie
Migrations - Réfugié(e)s
Panafricanisme - Union Africaine - Intégration régionale
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Education
Financement du développement - Fiscalité - Aide publique
Habitat
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL