libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3067 articles - 323 documents - 274 sites référencés ] Dernière mise à jour : 1er janvier 2015


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Gambia: Dozens Held Incommunicado, ‘Disappeared’ - 27 mai 2015 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Mozambique Leases Huge Land Holdings to Foreigners - 27 mai 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Nigeria: New President Should Address Abuses - 27 mai 2015 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Cameroon's Homophobia - 26 mai 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Casino Capitalism - 'Profiting From Hunger' - 25 mai 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Les attaques de Boko Haram déclenchent une crise de l'éducation au Cameroun - 25 mai 2015 par IRIN - Source : Afriques en lutte
 
Mauritanie : Le professeur Gourmo Abdoul Lô, 1er vice-président de l'UFP, dans une interview exclusive - 24 mai 2015 par Gourmo Abdoul Lô - Source : Afriques en lutte
 
Zimbabwe's elite grab land - 24 mai 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Le processus de paix malien est-il menacé ? - 23 mai 2015 par IRIN - Source : Afriques en lutte
 
Tanzania's Lumber Thieves - 23 mai 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Radio : Mali Kura interroge Ousmane Diarra, président de l'AME (VOA Bambara) - 22 mai 2015 par Jean-Jacques Méric - Source : Association Malienne des Expulsés
 
Alerte au Burundi - 22 mai 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Hold up au Togo - 22 mai 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs... - Source : Survie
 
Niger : liberté pour Moussa Tchangari ! - 22 mai 2015 par Survie - Source : Survie
 
Détention abusive d'un journaliste togolais - 22 mai 2015 par Reporters sans frontières - Source : Afriques en lutte
 
Exporter Le Chaos - 22 mai 2015 - Source : Greenpeace Afrique
 
Afrique du sud : Rich Facts - 22 mai 2015 - Source : Afriques en lutte
 
RDC - Beni : la société civile décrète le boycott des taxes - 22 mai 2015 - Source : Afriques en lutte
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Un désastre pour les populations d’Afrique de l’Ouest et d’Europe


Vendredi 12 décembre 2014, le Conseil des ministres des Affaires étrangères européens devra se prononcer sur la signature d’un accord de « partenariat économique » (APE) entre l’Union européenne (UE), les 15 États de la CEDEAO (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) et la Mauritanie. Il s’agit en réalité d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter la marge de manœuvre des États africains concernant leur politique commerciale . [Lire]
11 décembre 2014




Derniers articles...

Le sida reste la première cause de mortalité en Afrique
Demain mercredi 21 novembre, l’ONUSIDA rendra public son rapport Epidemiological Update 2007. Ce rapport fait état de l’amélioration en 2007 des outils de surveillance épidémiologique VIH d’un grand nombre de pays en développement, grâce entre autres aux investissements permis par le Fonds mondial ces dernières années. Le nombre de séropositifVEs est maintenant estimé avec une meilleure précision : alors qu’il y a un an l’incertitude allait de 24 à 47 millions, en 2007 il s’est resserré à 30-36 millions. [Lire]
Act Up-Paris - 20 novembre 2007

European Parliament supports mandatory reporting by oil, gas and mining companies for each country of operation
The European Parliament today called for a new international accounting standard requiring oil, gas and mining companies to report critical financial information, such as payments to governments, on a country-by-country basis. The European Parliament has thereby endorsed a long-standing demand of Publish What You Pay (PWYP), a global civil society coalition of over 300 groups fighting for greater transparency and accountability in the extractive industries that dominate the economies of many developing countries. [Lire]
Publish What You Pay campaign - 14 November 2007

Act Up-Paris, AIDES, Handicap International, Médecins du Monde, Sidaction, Solidarité Sida, Solthis et WorldVision
Eric Woerth veut retirer les traitements à 7 000 malades du sida des pays pauvres
Président et l’Assemblée doivent l’en empêcher
Ce mercredi 14 novembre 2007, Act Up-Paris, AIDES, Handicap International, Médecins du Monde, Sidaction, Solidarité Sida, Solthis et WorldVision ont obtenu confirmation officielle qu’Eric Woerth, ministre du Budget, avait inscrit dans sa proposition de budget 2008 une baisse de 7% de la contribution française au Fonds mondial contre le sida. M. Woerth propose que cette contribution baisse de 300 millions d’euros en 2007 [1] à 280 millions d’euros en 2008 [2]. [Lire]
14 novembre 2007

Le Forum des ONG interpelle la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples sur des situations d’urgence
Le Forum regroupant plus d’une centaine d’ONG africaines et internationales pour préparer la 42ème session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) qui se tient à Brazzaville à partir du 14 novembre 2007, a terminé hier ses travaux. [Lire]
FIDH - 13 novembre 2007

Biens mal acquis des dictateurs : une information judiciaire doit être ouverte
Les associations Sherpa, Survie et la Fédération des Congolais de la Diaspora (FCD) ont déposé plainte en mars 2007 auprès du Parquet de Paris du chef de « recel de détournement d’argent public ». Il leur était en effet apparu, après que des investigations longues et approfondies aient été menées, que le patrimoine immobilier, luxueux et abondant acquis en France par Messieurs Denis SASSOU-N’GUESSO (chef de l’Etat congolais) et Omar BONGO (chef de l’Etat gabonais) ne pouvait pas l’avoir été par le fruit de leur salaire ou de celui des membres de leur famille. [Lire]
Survie - Fédération des congolais de la diaspora - Sherpa - 9 novembre 2007

Civil Society Communique From The Inter Regional Dialogue On Paris Declaration on Aid Effectiveness
WE, the members of the Civil Society Organisations (CSO) of Southern and East Africa gathered at Pamodzi Hotel in Lusaka, Zambia on the 16th and 17th of October 2007 during the Inter Regional Dialogue on Aid Effectiveness Workshop [Lire]
2 November 2007

Crimes of sexual violence: Overcoming taboos, ending stigmatisation, fighting impunity
From 15 to 19 October 2007, FIDH invited 15 representatives of organisations working with victims of crimes of sexual violence, in Democratic Republic of Congo, Uganda, Sudan and Central African Republic, to its permanent delegation at the International Criminal Court (ICC). [Lire]
FIDH - 29 October 2007

Crimes sexuels : Briser le tabou, lutter contre l’impunité
Du 15 au 19 octobre 2007, la FIDH a invité au sein de sa délégation permanente auprès de la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye, 15 membres d’organisations victimes de crimes sexuels perpétrés en République démocratique du Congo, en Ouganda, au Soudan et en République centrafricaine, quatre pays sous enquête devant la Cour Pénale Internationale. [Lire]
FIDH - 29 octobre 2007

Le CADTM appelle à la mise en place d’audits de la dette pour lutter contre les fonds vautours
Du 20 au 22 octobre, s’est tenue à Washington l’assemblée annuelle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale. A cette occasion, le Club de Paris, groupe informel regroupant 19 Etats créanciers du Nord chargé de renégocier les dettes publiques bilatérales [3], a annoncé qu’il était sur le point de prendre des « mesures concrètes » contre les fonds vautours car ces derniers menacent de dépouiller, pour un montant de 1,8 milliards de dollars, les pays en développement bénéficiant d’allègements de dettes. [Lire]
CADTM - 28 octobre 2007

Déclaration syndicale en vue du Sommet UE-Afrique
Mettre l’emploi décent au cœur de la Stratégie commune Union Européenne - Afrique
1ère Rencontre syndicale Europe – Afrique, Lisbonne 26 et 27 octobre 2007
Un sommet syndical de deux jours a abordé les relations entre l’Europe et l’Afrique à Lisbonne, au Portugal, en présence de plus de 60 dirigeants syndicaux d’Afrique et d’Europe, dans la perspective d’un sommet Union européenne (UE) – Union africaine (UA) prévu pour les 8 et 9 décembre, au cours duquel doit être adoptée une stratégie conjointe pour l’avenir et la coopération existant entre les deux continents. [Lire]
27 octobre 2007

... | < 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |> |...




A lire sur le web...

Djibouti : Violences sexuelles et impunité - 22 juillet 2013 - Par Nicole Kiil-Nielsen - En Djibouti, les viols ne résultent pas de bavures, mais d’une décision politique des plus hautes autorités de l’Etat. Ces viols systématiques visent à la destruction de l’identité communautaire. Les victimes sont violées par plusieurs soldats pour qu’elles soient marquées à vie, brisées, humiliées. - Source : Pambazuka News
 
Burkina Faso : avec ou sans Compaoré, le temps des incertitudes - 22 juillet 2013 - Pour la première fois depuis 1987, la question de la succession du président burkinabè est ouvertement posée. La Constitution interdit en effet à Blaise Compaoré, au pouvoir depuis plus d’un quart de siècle, de briguer un nouveau mandat en 2015. Sa marge de manœuvre est très étroite. S’il respecte la loi fondamentale, sa succession risque d’être difficile tant il a dominé la vie politique et fermé les possibilités d’alternance. S’il modifie la Constitution et se porte candidat à un cinquième mandat consécutif, il prend le risque de déclencher un soulèvement populaire comme celui qui a fait vaciller son régime au premier semestre de l’année 2011. - Source : International Crisis Group
 
Madagascar : avec Air France, compenser les émissions carbone des riches peut nuire gravement à la santé des pauvres - 10 juillet 2013 - Par Sophie Chapelle - Pour lutter contre le changement climatique, Air France finance un projet de lutte contre la déforestation à Madagascar, mis en œuvre par le WWF et GoodPlanet. Vu du ciel, ce projet contribue à conserver la biodiversité, à stocker du CO2, tout en aidant au « développement humain ». Mais pour les villageois concernés, la réalité est toute autre : ils n’ont plus accès aux terres qu’ils cultivaient et attendent de véritables compensations. Si Air France prétend faire du ciel « le plus bel endroit de la terre », il n’en est pas de même au sol. Enquête à Madagascar. - Source : Basta !
 
Journée de manifestations historique ce 29 juin 2013 au Burkina Faso - 27 juin 2013 - Par Bruno Jaffré - Alors que l’attention internationale se porte sur la guerre du Mali et le rôle joué par Blaise Compaoré dans les récentes négociations entre le gouvernement malien et le MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad), l’opposition unie prend l’initiative d’organiser au Burkina Faso des manifestations dans tout le pays. Une première depuis que Blaise Compaoré est au pouvoir dont il faut bien mesurer la portée. Ces manifestations inaugurent une nouvelle phase décisive de la vie politique burkinabé. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
République centrafricaine : les urgences de la transition - 11 juin 2013 - La prise de pouvoir par la coalition rebelle de la Seleka en mars 2013 a mis un terme au régime de François Bozizé et a plongé le pays dans une nouvelle crise à la fois sécuritaire, politique et humanitaire. Face à ce changement de pouvoir inconstitutionnel, la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et d’autres partenaires de la Centrafrique ont opté pour le compromis habituel : une reconnaissance de fait du nouveau pouvoir dans le cadre d’une transition sous contrôle international. Cependant, l’absence d’Etat, le changement de paradigme politique, la fragilité de la Seleka et le ressentiment religieux rendent cette transition incertaine. - Source : International Crisis Group
 
Exploitation minière au Sud : enjeux et conflits - 6 juin 2013 - Par Frédéric Thomas - L’exploitation minière est à la fois un miroir et un levier de la mondialisation en cours. Elle soulève des problèmes en termes de gestion et de contrôle, mais aussi, plus radicalement, en termes d’égalité, de droits et, finalement, de choix de société. Les nombreux conflits qui en résultent prennent diverses formes et rassemblent différentes forces sociales, dont l’articulation déterminera en grande partie le sort réservé à notre planète. - Source : Cetri
 
Fronde des jeunes à Diffa au Niger : Un cocktail explosif ! - 30 mai 2013 - Par Diori Ibrahim - En réponse aux chaudes manifestations de rue animées par des jeunes de la région de Diffa les 27 et 28 Avril dernier dans cette localité, le gouvernement de Brigi Rafini a pris des engagements. Les revendications, objet de ces manifestations, ont porté sur une dizaine de points énumérés dans le mémorandum présenté au chef du gouvernement, en présence des élus et des sages de la région. Un mois après, il apparait qu’une seule des dix (10) principales revendications semble connaître un début de solution. - Source : Alternative Espaces Citoyens
 
Bases françaises en Afrique : on rouvre ! - 24 mai 2013 - Par Philippe Leymarie - Les militaires de l’opération Serval ont « fait aimer la France dans toute l’Afrique », affirmait François Hollande lors de sa conférence de presse du jeudi 16 mai, ouverte et conclue par le Mali — décidément le grand œuvre de sa première année de quinquennat. Descendu à Bamako et Tombouctou dès le 2 février pour s’y faire applaudir, le président français avait assuré qu’il « vivait sans doute la journée la plus importante de sa vie politique ». Confirmant ce « retour de la France en Afrique », le nouveau Livre blanc sur la défense n’évoque plus l’idée de fermer les bases militaires tricolores sur le continent noir… - Source : Défense en ligne / Les blogs du Diplo
 
Le naufrage et l’offense : Le Mali est à rendre aux Maliens ! - mai 2013 - Par Aminata Traoré - « À qui allons-nous rendre les clés ? » est la question posée par Pierre Lellouche, député UMP et Président du groupe Sahel de la Commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée Nationale française à propos du Mali. C’était le 22 avril 2013, lors du débat parlementaire qui a précédé le vote de la prolongation de l’opération Serval. La réponse à l’insupportable question de Claude Lellouche est claire : le Mali est à rendre aux Maliens. - Source : Forum pour un autre Mali
 
Le G8 et l’accaparement des terres en Afrique - 11 mars 2013 - Vers le milieu des années 70, la Côte d’ivoire était auto-suffisante en riz, mais sous la pression des donateurs internationaux, l’entreprise rizicole nationale a été privatisée, le soutien public à la production démantelé et le marché ouvert aux importations. Il n’aura fallu qu’une vingtaine d’années pour que les deux tiers du riz consommé dans le pays proviennent d’Asie. Ces importations ont généré d’énormes bénéfices pour la poignée de négociants internationaux en céréales et d’hommes d’affaires locaux influents qui dominent le marché. Mais elles ont eu des effets terribles sur la production locale. - Source : GRAIN
 

... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 |> |...





Pays



Mauritanie : La FIDH et l’AMDH condamnent la répression des voix contestataires
Gabon : Déclaration du Front de l’opposition du 22 décembre 2014
Angola : Des milliers de ressortissants africains victimes de graves violations des droits humains
Congo : La France persiste dans son soutien à la dictature
Kenya : Abandon de l’affaire Kenyatta, l’impunité l’emporte
Afrique du Sud : No good tidings in Christmas nuclear announcement
Rwanda : Le ministre de la Défense doit lever le secret défense sur l’attentat du 6 avril 1994
Kenya : Summary of Human Rights Audit of the Security Laws (Amendment) Bill 2014
Mauritanie : La CGTM exige des éclaircissements sur les révélations du Journal "The Indpendent"
Côte d’Ivoire : Choisir entre la justice et l’impunité
République centrafricaine : Libération d’Abdoulaye Miskine contre otages, les arrangements de l’impunité
Djibouti : Le 10 décembre, un idéal pour les citoyens du monde et une illusion pour les Djiboutiens
Gabon : Rapport final du congrès international de l’opposition gabonaise à Paris
Congo : L’argent du pétrole est-elle dépensée d’une manière efficace ?
Tchad : Répression généralisée contre des manifestants et coupure des communications internationales
Cameroun : Faire du droit à la ville un préalable au droit au logement adéquat
Gabon : Communiqué de la société civile gabonaise suite aux événements au Burkina Faso
Burkina Faso : Blaise Compaoré chassé par son peuple ! Il ne doit pas échapper à la justice
Sénégal : We support an Africa fighting against impunity!
Djibouti : Répression à l’encontre de la population civile dans les Réqions de Hilu et de Siyaru
République démocratique du Congo : Les réformes du commerce de minerais sapées par l’impunité dans l’armée
Burkina Faso : La France doit officiellement lâcher son vieil allié Blaise Compaoré
Burkina Faso : Avec le peuple du Burkina, Non au pouvoir à vie, non au tripatouillage constitutionnel
Burkina Faso : Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso
Burkina Faso : Burkina Faso : les craintes d’un coup d’Etat constitutionnel se confirment
Sénégal : Ne signez pas l’APE en notre nom
Soudan : Police Beat, Arrest Female Students
Afrique du Sud : Environmentalists protest against Zuma’s plans for our coast
Tchad : Soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ’ville morte’
Côte d’Ivoire : Deux ans après la découverte du charnier de Togueï à Duékoué, où en est la justice annoncée ?
  [...]



Dossiers



Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Dette
Habitat
Environnement - lutte contre le changement climatique
Françafrique
Eau
Migrations - Réfugié(e)s
Droits Humains - Démocratie
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL