libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3106 articles - 325 documents - 274 sites référencés ] Dernière mise à jour : 10 février 2016


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

RDC - Dispatches : Remembering Masika, One of Congo's Heroes - 13 février 2016 par Human Rights Watch - Source : Afriques en lutte
 
Nouvelles répressions au Tchad, en finir avec le soutien de la France au dictateur Idriss Déby - 13 février 2016 par Survie - Source : Afriques en lutte
 
Emprisonnement en Sierra Leone, procès de journalistes en France, les voix critiques contre Bolloré réduites au silence - 12 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 
Sona : morne discours à la nation du Président Zuma - 12 février 2016 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Vivre à Soweto avec le sida - 12 février 2016 par Philippe Rivière - Source : Rezo.net
 
Emprisonnement en Sierra Leone, procès de journalistes en France, les voix critiques contre Bolloré réduites au silence - 10 février 2016 par Survie - Source : Survie
 
Nouvelles répressions au Tchad, en finir avec le soutien de la France au dictateur Idriss Déby - 10 février 2016 par Survie - Source : Survie
 
Cameroun : Contre une candidature de Paul Biya en 2018 - 9 février 2016 par MANIDEM - Source : Afriques en lutte
 
Le Burkina Faso abandonne le coton transgénique - 8 février 2016 par Maurice Oudet - Source : Afriques en lutte
 
Le Big Magic Circus de la Fondation Bill & Melinda Gates - 7 février 2016 par Colin Todhunter - Source : Afriques en lutte
 
Soirée AFASPA - 7 février 2016 par AFASPA - Source : Afriques en lutte
 
Adélaïde Mukantabana présentera son livre au Café Le Poulailler à Bègles - 6 février 2016 par Adelaïde MUKANTABANA - Source : Afriques en lutte
 
Tunisie - Kasserine : Sebiba observe une grève générale - 6 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 
Swaziland : Profile : Investigative journalist Bheki Makhubu - 6 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 
L'AFAPA présente le film de Licino Azevodo "Virgin Margarida" Mercredi 10 février 2016 à La Clef - 5 février 2016 par AFASPA - Source : Afriques en lutte
 
La Tunisie, comme prévu - 5 février 2016 par Samir Amin - Source : Afriques en lutte
 
Congo-Brazzaville. Les autorités doivent libérer un leader de l'opposition détenu depuis deux mois - 5 février 2016 par Amnesty International - Source : Afriques en lutte
 
Manifestation des abolitionnistes à Nouakchott - 4 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 


A la Une

Multinationales - Pillage des ressources
Emprisonnement en Sierra Leone, procès de journalistes en France, les voix critiques contre Bolloré réduites au silence

A la veille d’un nouveau procès intenté par Bolloré contre des journalistes de médias français, des organisations dénoncent l’emprisonnement le 5 février de 6 leaders des communautés locales affectées par les investissements de la SAC [1], une filiale de Socfin, société liée au groupe Bolloré. [Lire]
Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique - Confédération Paysanne - Oakland Institute - GRAIN - Genetic Ressources Action International - Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme - Peuples solidaires - Réseau pour l’action collective transnationale (ReAct) - Survie - Sherpa - 10 février 2016




Derniers articles...

Pingrerie du G8 sur la dette
La réunion des ministres des Finances du G8 s’est soldée le 11 juin par les déclarations tonitruantes des représentants des pays les plus riches, annonçant notamment une annulation « historique » de la dette des pays pauvres. Le CADTM surveille de près ces effets d’annonce qui, par le passé, ont toujours débouché sur des annulations cosmétiques dissimulant un renforcement de la domination des pays créanciers, comme dans le cas de l’initiative PPTE (42 pays pauvres très endettés) annoncée en 1996 au G7 à Lyon et renforcée en 1999 au G7 à Cologne [2]. L’analyse rigoureuse des modalités pratiques concernant l’annonce de l’annulation d’hier permettra, dès qu’elles seront publiques, de porter un jugement complet. D’ores et déjà, plusieurs remarques s’imposent. [Lire]
CADTM - 12 juin 2005

Memorandum of Civil Society to the 3rd Ordinary Session of the African Union Ministers of Trade
Cairo, Egypt, June, 5-9 2005
Members of the Africa Trade Network (ATN), and other civil society organisations working on issues of trade and development in Africa, take the opportunity of the third ordinary session of the African Union Ministers of Trade in Cairo, Egypt, to communicate to the ministers our views on Africa’s concerns and positions on the on-going trade negotiations in the World Trade Organisation as well as within the framework of the Economic Partnership Agreements. [Lire]
Africa Trade Network - 7 June 2005

La CADHP se prononce pour la mise en place immédiate de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples
La Féderation Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et ses organisations membres au Sénégal, en Côte d’ivoire, au Tchad, en Mauritanie, en Ouganda et en Tanzanie ainsi que deux organisations partenaires en Egypte et au Botswana étaient présentes à Banjul (Gambie) du 24 avril au 2 mai 2005 pour participer à la 37e session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) et au forum des ONG la précédant. [Lire]
FIDH - 7 juin 2005

Halte à la destabilisation des Institutions de l’Union Africaine et de la CEDEAO par le Président Olusegun Obansanjo
La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) exprime sa vive émotion et sa totale réprobation par rapport à la manière dont le Président Olosegun Obansanjo, Président du Nigeria et Président en exercice de l’Union Africaine traite avec le mépris le plus souverain la Commission de l’Union Africaine, prenant le grave risque historique d’une dangereuse crise institutionnelle à l’Union Africaine et à la CEDEAO. [Lire]
Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme - RADDHO - 5 juin 2005

La LDH contre le retour de la Françafrique
Dans une motion adoptée à l’occasion de son 83ème congrès, la LDH s’insurge avec vigueur contre le retour en force de la « Françafrique » qui se manifeste au pouvoir en France. [Lire]
Ligue des Droits de l’Homme - LDH - 5 juin 2005

Assemblée de l’ONU sur le sida
La France n’a pas tenu ses engagements de 2001
Une conférence de l’ONU a réuni aujourd’hui jeudi 2 juin 127 pays pour faire l’état de la lutte contre le sida. En 2001 les Etats membres de l’ONU se sont engagés à mobiliser pour 2005 10 milliards de dollars de financement pour la « guerre mondiale au sida ». Alors que la quote-part de la France aurait dû être d’au moins 610 millions de dollars, seuls 160 millions ont été budgétés par Paris pour 2005. La France a ainsi rompu ses engagements. Depuis 2001, le sida a tué 12 millions de personnes, et l’hécatombe s’accélérera encore cette année. [Lire]
Act Up-Paris - 3 juin 2005

Interview de Samir Amin
Il y a 50 ans : la conférence de Bandung
Il y a 50 ans, en 1955, les principaux chefs d’États des pays d’Asie et d’Afrique ayant reconquis leur indépendance politique se réunissaient pour la première fois, à Bandung. Samin Amin revient sur cet événement de l’histoire des indépendances, sur l’objectif des politiques de développement issue de Bandung et sur ce qui, aujourd’hui, pourrait constinuer une nouvelle alliance des peuples du Sud. [Lire]
10 mai 2005

Les Accords de Partenariat Economique
Une arme de destruction massive des économies africaines et ACP
Position d’organisations de la société civile Assemblée Paritaire UE/ACP, Bamako 18-21 avril, 2005
Les organisations de la société civile africaine (ONG, Organisations paysannes, ...) signataires du présent document attirent l’attention des parlementaires de l’assemblée paritaire UE/ACP réunis à Bamako du 16 au 21 avril 2005 sur les conséquences désastreuses qui découleraient des Accords de Partenariat Economique (APE) tels qu’ils sont actuellement négociés. La pauvreté, l’instabilité politique, les conflits armés, ainsi que les migrations en seront intensifiés. Nous nous réjouissons que des parlementaires britanniques aient dénoncé eux aussi le caractère inapproprié de ces accords. [Lire]
6 mai 2005

Réunion de l’OMC à Paris
La France et l’Union européenne doivent défendre l’accès aux médicaments
Mercredi 4 mai se tient à l’ambassade d’Australie à Paris une réunion ministérielle restreinte de l’OMC. Alors que les Accords de Libre-Echange (ALE) signés par les Etats-Unis avec un nombre grandissant de pays sont en train de réduire à néant les avancées obtenues ces dernières années à l’OMC en matière de brevets et d’accès aux médicaments, Act Up-Paris, AIDES, Sidaction, Sida-Info-Service et Solidarité Sida appellent la France et la Commission Européenne à proposer des mesures radicales lors de la réunion ministérielle qui se tiendra demain à Paris. [Lire]
Act Up-Paris - 4 mai 2005

Civil Societies Demand Pro-poor Agric and Trade Policies from Leaders
A coalition of civil society organisations in Ghana (OXFAM, Integrated Social Development Centre (ISODEC), Market Access Promotion Network (MAPRONET), Social Entreprise Development (SEND) Foundation, ACTION AID, Peasant Farmers Association, Abibiman Foundation, General Agriculture Workers Union (GAWU) and the Centre for Public Interest Law (CEPIL)) has called on Africa’s ministers of Agriculture and of trade, heads of state, and the New Economic Partnership for Africa’s Development (NEPAD) secretariat, to ensure that policies that are designed by them, or agreed with development partners, work in the interest of the poor, and secures the livelihoods of the continent’s farmers and small scale producers. [Lire]
ISODEC - 3 May 2005

... | < 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 |> |...




A lire sur le web...

Élections ivoiriennes de 2015 : l’UE aurait-elle dû observer le scrutin ? - 13 octobre 2015 - Par Federico Santopinto, en collaboration avec Léa Gros - Si l’Afrique de l’Ouest reste la destination privilégiée des missions d’observation électorale de l’UE, les observateurs européens n’iront pas en Côte d’Ivoire pour les présidentielles prévues le 25 octobre 2015. Ils étaient pourtant sur place lors du scrutin précédent, en 2010. Aussi, cette décision en aura surpris plus d’un. Pour appréhender les motivations d’un tel choix, cette note analyse trois aspects du processus électoral ivoirien : le fonctionnement de la Commission électorale indépendante, la rédaction de la liste électorale et la traçabilité des résultats. Ces trois prismes seront ensuite mis en adéquation avec les critères habituellement pris en compte par l’UE lorsqu’elle doit décider du déploiement d’une mission. L’objectif étant de déterminer si le choix de ne pas être présent en Côte d’Ivoire en 2015 est vraiment pertinent. - Source : Grip
 
La complaisance internationale au Togo - 25 mai 2015 - Par Christophe Courtin - Le 4 mai dernier, pour la troisième fois, Faure Gnassingbé a été déclaré vainqueur des élections présidentielles togolaises par la Cour Constitutionnelle avec 55,8% des voix, après un scrutin à un tour émaillé de fraudes, de contestations, de menaces, et d’achats de conscience. Il avait succédé à son père Gnassingbé Eyadema en avril 2005 à l’issue d’un scrutin qui avait fait 811 morts selon la ligue togolaise des droits de l’homme. Une famille est au pouvoir depuis 48 ans dans ce petit corridor sahélien où vivent 7 millions de Togolais. - Source : Le blog de Christophe Courtin
 
La “presse courage” du Burundi - 23 mai 2015 - Par colette Braeckman - Haut lieu de la contestation et du refus d’un troisième mandat présidentiel, le quartier de Musaga ressemble à un camp retranché. Depuis près d’un mois, des jeunes en T shirt ramassent des pierres et en font des barricades, les lancent sur des voitures de police, brûlent des pneus. La nuit ils barrent les ruelles avec des barbelés pour empêcher les hommes en uniforme de pénétrer dans leurs maisons. - Source : Le carnet de Colette Braeckman
 
Mali: la paix à marche forcée ? - 22 mai 2015 - Huit mois après le début des négociations inter-maliennes, un accord a été signé le 15 mai 2015 à Bamako. Pourtant, au Nord et au centre du Mali les affrontements meurtriers se poursuivent. L’accord signé ne sera pas à même de ramener la paix. Les deux parties doivent rouvrir des négociations avec l’aide de la médiation internationale. Les discussions doivent aller au-delà d’un agenda essentiellement sécuritaire afin d’inclure toutes les parties belligérantes et d’améliorer l’accès des populations aux services sociaux, à l’emploi et à la justice. - Source : International Crisis Group
 
Enfin l’ouverture d’une première enquête officielle sur l’assassinat de Thomas Sankara ? - 27 mars 2015 - Par Bruno Jaffré - La nouvelle nous est parvenue le 25 mars 2015. Mais l’affaire Sankara n’en est pas à sa première péripétie. La première procédure avait en effet été lancée en 1997. Nous allons tenter ci-dessous d’apporter des éclaircissements et d’évaluer la portée de cette nouvelle. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Burkina : un ancien tortionnaire nommé chef d'Etat major particulier du président, jette une ombre sur la transition - 25 février 2015 - Par Bruno Jaffré - A peine plus de 3 mois après l’insurrection qui a renversé Blaise Compaoré, des militaires de son proche entourage accèdent à des postes de responsabilité au plus haut niveau de l’Etat. L’un d’eux, Boureima Kéré, ancien chef du regiment de sécurité présidentiel vient d’être nommé Chef de d’Etat major particulier du président de la transition. Deux victimes l’accusent pourtant d’avoir supervisé les tortures qu’ils ont subies à la fin des années 80 ! - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Burkina Faso : la transition entre arrogance du régiment de sécurité présidentielle et volonté de réforme - 5 février 2015 - Par Bruno Jaffré - Mercredi 4 février, le régiment de sécurité présidentielle (RSP) mis en place par Blaise Compaoré s’est encore illustré en faisant pression sur les autorités du pays, pour obtenir la satisfaction de leurs. La première grave crise de la transition. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Burkina : La transition est en place… De nombreux problèmes en suspens - 24 décembre 2014 - Par Bruno Jaffré - Depuis l’insurrection les 30 et 31 octobre, on a beaucoup entendu parler dans nos médias de « coup d’Etat militaire », de « révolution trahie », « de militaires omniprésents détenant la réalité du pouvoir »… Qu’en est-il ? Retour sur un mois de novembre déterminant. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Cameroun : le régime autoritaire cherche à intimider la population et augmente la dette - 19 décembre 2014 - Par Eric Toussaint - La loi "antiterroriste", adoptée début décembre 2014 par le Parlement au Cameroun et qui instaure la peine de mort, provoque une levée de boucliers chez les opposants et les mouvements sociaux locaux. Les opposants à la loi dénoncent en particulier l’article 2, qui déclare passible de la peine de mort quiconque "commet tout acte ou menace susceptible de causer la mort, de mettre en danger l’intégrité physique, d’occasionner des dommages corporels ou matériels, des dommages de ressources naturelles, à l’environnement ou au patrimoine culturel". Le code pénal camerounais prévoit déjà la peine capitale pour les coupables de meurtres et d’assassinats, le texte de la loi y ajoute donc désormais les personnes qui ne commettent qu’une menace... On mesure la latitude que se donne le pouvoir pour renforcer brutalement la répression et criminaliser la protestation sociale. - Source : CADTM
 
Congo : mettre fin au statuquo - 17 décembre 2014 - En novembre 2013, la défaite du groupe armé M23 a suscité l’espoir : après presque deux décennies de conflit, le changement et la stabilisation semblaient enfin possibles en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région. Cette défaite résultait d’une convergence d’intérêts exceptionnelle entre Kinshasa et les principaux acteurs régionaux et internationaux. Cependant, l’unité de vision et d’action qui a mené à la signature, en février 2013, de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération (ACPSC) a aujourd’hui disparu. Le démantèlement des groupes armés, raison d’être de la Brigade d’intervention de la mission des Nations unies en RDC (FIB), ainsi que le programme de réformes nationales du gouvernement congolais, sont dans l’impasse. - Source : International Crisis Group
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



République démocratique du Congo : La RD Congo ne doit pas renoncer à l’amélioration de sa législation minière et à la lutte contre la pauvreté
Tchad : Nouvelles répressions au Tchad, en finir avec le soutien de la France au dictateur Idriss Déby
Congo : Les autorités doivent libérer un leader de l’opposition détenu depuis deux mois
Djibouti : La France lâche les droits de l’Homme à Djibouti
Congo : Confiscation des libertés et violations massives des droits de l’Homme en République du Congo
Rwanda : Bisesero : les parties civiles demandent des mises en examen
Cameroun : La société civile internationale alarmée par la condamnation du défenseur camerounais de l’environnement et des droits humains Nasako Besingi
Côte d’Ivoire : Élection de pacotille en Côte d’Ivoire : la Françafrique n’a rien à craindre des urnes
Congo : « Le Président François Hollande plante un couteau dans le dos du peuple congolais »
Congo : Congo-Brazzaville : au lieu d’isoler le régime et de suspendre sa coopération militaire, la France accueille aujourd’hui un ministre de Sassou !
Niger : Uranium : Areva signe un nouveau contrat au détriment des Nigériens
Congo : Coup d’État constitutionnel en cours au Congo-Brazzaville : l’heure de vérité pour la diplomatie française
République démocratique du Congo : Déclaration de la société civile sur la mise en oeuvre de l’ITIE en République Démocratique du Congo
Cameroun : La France doit condamner la vague d’arrestations politiques au Cameroun
Burundi : « Tournons la page » ne reconnaît pas le résultat de l’élection présidentielle et soutient les Burundais qui refusent la mascarade électorale de Pierre Nkurunziza
Congo : Déclaration de Tournons la Page Congo
Burundi : Riposte meurtrière par la police aux manifestations
Niger : Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de Moussa Tchangari
Niger : Déclaration de presse suite à l’arrestation de Moussa Tchangari
Burkina Faso : Message des organisations syndicales à l’occasion du 1er mai 2015
Burundi : « Tournons la page » appelle Pierre Nkurunziza à faire cesser les violences
Afrique du Sud : Ituc-Africa Statement on the Xenophobic Attacks in South Africa
Burkina Faso : Déclaration à propos des menaces proférées contre les travailleurs en lutte
Zimbabwe : ITUC-Africa Solidarity message to Zimbabwe Congress of Trade Union (ZCTU)
Burkina Faso : Les organisations de la société civile dénoncent une tentative de contre-révolution
Mauritanie : La FIDH et l’AMDH condamnent la répression des voix contestataires
Gabon : Déclaration du Front de l’opposition du 22 décembre 2014
Angola : Des milliers de ressortissants africains victimes de graves violations des droits humains
Congo : La France persiste dans son soutien à la dictature
Kenya : Abandon de l’affaire Kenyatta, l’impunité l’emporte
  [...]



Dossiers



Droits Humains - Démocratie
Environnement - lutte contre le changement climatique
Migrations - Réfugié(e)s
Forum social mondial
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Dette
Habitat
Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL