libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3035 articles - 323 documents - 273 sites référencés ] Dernière mise à jour : 20 octobre 2014


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Zimbabwe : Doctors give government ultimatum - 21 octobre 2014 par Zimbabwe Hospital Doctors Association (ZHDA) - Source : Afriques en lutte
 
Togo : DISCOURS DE CLÔTURE DU PRÉSIDENT NATIONAL DE L'ANC M. JEAN-PIERRE FABRE - 21 octobre 2014 par Jean Pierre Fabre - Source : Afriques en lutte
 
Procès de Simone Gbagbo : un premier procès qui en appelle d'autres - 20 octobre 2014 par internafrica - Source : FIDH
 
Ebola virus deaths facilitated by imperialism - 20 octobre 2014 par World Federation of Trade Unions - Source : Afriques en lutte
 
"World nuclear exhibition" : le salon qui tue - 20 octobre 2014 - Source : Survie
 
El Hadj Abdou Sakho : ''L'entrée en vigueur du TEC de la CEDEAO sera brusque et brutale'' - 20 octobre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Les syndicats marocains maintiennent la pression - 20 octobre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
RDC : LUCHA un mouvement citoyen de jeunes - 20 octobre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Les personnels de santé en grève au Liberia - 19 octobre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Afrique du sud : NUMSA fully backs strike by CWU at SA Post Offices - 19 octobre 2014 par NUMSA - Source : Afriques en lutte
 
Les syndicats demandent le retour à la malgachisation - 18 octobre 2014 par Léa Ratsiazo - Source : Afriques en lutte
 
Industries extractives : une occasion manquée pour la transparence, une victoire pour les lobbies - 18 octobre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Ebola : lettre ouverte aux présidents africains - 17 octobre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
L'UE et l'Afrique de l'Est finalisent un accord de partenariat économique global - 17 octobre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Tchad, soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ‘ville morte' - 17 octobre 2014 par Collectif de Solidarité avec les Luttes Sociales et Politique en Afrique - Source : Afriques en lutte
 
Rapport : "La faim un business comme un autre" - 17 octobre 2014 par CCFD-Terre Solidaire, Action contre la Faim, Oxfam (France) - Source : Afriques en lutte
 
La repression a toujours existé à Djibouti avec la bénédiction de Guedi-Guelleh - 17 octobre 2014 par Houssein IBRAHIM HOUMED - Source : Afriques en lutte
 
Europe : un accord commercial avec le Kenya - 16 octobre 2014 - Source : Bilaterals.org
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Le Parlement européen ne doit pas ratifier l’accord « de partenariat » entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest


Le 10 juillet 2014, à Accra, capitale du Ghana, les 16 chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont signé un projet d’accord dit de partenariat économique entre l’Union européenne (UE) et les 15 Etats de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) plus la Mauritanie. Il s’agit en fait d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter leur politique commerciale au-delà des exigences de l’OMC [1]. Cet accord, s’il est ratifié par le Parlement européen, sera un désastre pour les peuples d’Afrique de l’Ouest mais aussi pour ceux de l’Europe. [Lire]
9 août 2014




Derniers articles...

G8’s Completely Predictable Failure
The G8 meeting in Gleneagles Scotland delivered a rebuff not only to the 3 billion people who live in poverty around the world but also to the Make Poverty History Campaign that had created expectations that the G8 was ready to announce measures to wipe out poverty. [Lire]
AIDC - 13 July 2005

A Fana, les peuples africains avancent dans leur organisation malgré le cynisme du G8
Du 6 au 8 juillet 2005, dans le village de Fana au Mali, paysan/nes, éleveurs, chasseurs, pêcheurs, femmes, travailleurs et travailleuses victimes des privatisations et des licenciements, jeunes, chômeurs et chômeuses, intellectuel/les, mouvements sociaux d’Afrique et du monde entier, se sont réunis en plein air et en toute transparence, dans le cadre de la 4ème édition du Forum des peuples, contre-sommet africain au G8. [Lire]
10 juillet 2005

Accès universel au traitement sida
Le G8 doit commencer par financer l’initiative « 3x5 »
Aujourd’hui vendredi 8 juillet, les chefs d’Etat et de gouvernement du G8 se sont engagés en faveur de l’accès universel au traitement sida d’ici 2010. Act Up-Paris se félicite de cette prise de conscience, mais espère qu’il ne s’agit pas une fois de plus d’un effet d’annonce des dirigeants du G8 face à l’impératif humanitaire et sanitaire que constitue la lutte contre l’hécatombe du sida, qui a déjà fait près de 30 millions de morts. [Lire]
Act Up-Paris - 9 juillet 2005

Le CADTM demande la fin des engagements non tenus sur l’aide au développement
Lors du sommet de Gleneagles qui vient de s’achever, les dirigeants des pays du G8 ont annoncé une augmentation de 50 milliards de dollars de leur aide publique au développement (APD) d’ici 2010, soit un doublement par rapport à l’APD actuelle. [Lire]
CADTM - 9 juillet 2005

Conclusions du sommet du G8
Lorsque des rendez-vous importants accouchent d’une souris
La vague d’attentats meurtriers qui a secoué la capitale britannique a tronqué le sommet du G8. Les réunions qui portaient principalement sur les questions de financement du développement, avec une attention particulière portée sur l’Afrique, ainsi que sur la problématique climatique ont été écourtées. Le caractère barbare de ces attentats ne doit cependant pas nous détourner des résultats de ce sommet en matière de coopération au développement, ce d’autant plus qu’un remède incontournable contre les causes de la violence aveugle réside dans la promotion de la justice mondiale en tant que condition incontournable de la paix et de la tolérance. [Lire]
CNCD - 9 juillet 2005

The G-8 Announcement: Great Expectations Betrayed
Africa Action Denounces G-8 Plans for Africa as Fraudulent
Washington, DC - Africa Action today rejected the Group of 8 (G-8) statement on Africa for its stunning failure to deliver on the promised debt cancellation, trade reforms, and development assistance needed to “Make Poverty History”. Today’s confirmation of a deal to cancel the debts of 18 impoverished countries, 14 of which are in Africa, leaves the majority of African countries trapped under the burden of illegitimate debt. Africa Action also rejected as inadequate the $25 billion annual increase in aid to Africa by 2010. The complete failure to make progress on trade reforms and climate change, as well as the absence of a plan to stop genocide in Darfur, Sudan, made this year’s G-8 Summit an ineffective response to Africa’s challenges. [Lire]
Africa Action - 7 July 2005

Civil Society Statement on Debt and Climate Change
Non-governmental organizations (NGOs) at Gleneagles delivered a statement today signed by over 120 civil society groups from 43 countries — representing environmental, religious, development, and human rights groups — that urged G8 leaders not to ignore their concerns regarding the root causes of climate change and debt. [Lire]
7 July 2005

Sida
Le monde regarde le G8
Aujourd’hui jeudi 7 juillet, Act Up-Paris et la Stop AIDS Campaign ont participé à une action spectaculaire appelant les dirigeants du G8 à se montrer à la hauteur de leurs responsabilités en ce qui concerne le volet sida du sommet de Gleneagles. [Lire]
Act Up-Paris - 6 juillet 2005

Africa Action Talking Points on the G-8 and Africa
The Group of 8 (G-8) rich country leaders meet this week in Scotland to adopt a set of proposals on Africa ostensibly aimed at helping African countries reduce poverty levels by half over the next decade. The G-8 comprises the world’s seven richest countries - the U.S., Britain, Germany, France, Japan, Canada, Italy - and Russia. Together, these countries exercise decisive control over international financial institutions such as the World Bank, the International Monetary Fund (IMF), and the World Trade Organization (WTO). [Lire]
Africa Action - 6 July 2005

African Civil Society’s Statement on Recent Debt Cancellation
Almost nine years after it was launched in 1996, the Highly Indebted Poor Countries (HIPC) Initiative has failed to provide low income countries a permanent and robust exit from indebtedness. Although the HIPC has delivered more than $48 billion in debt cancellation, no participating country has achieved debt sustainability. Low income countries still owe a total of US$523 million in debt to all creditors. Of this, Africa alone has a debt stock of US$330 billion and still spends US$15 billion every year in debt service to rich countries and the international financial institutions. [Lire]
AFRODAD - 1er juillet 2005

... | < 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 |> |...




A lire sur le web...

South Africa’s Resource Curses and Growing Social Resistance - 15 April 2014 - Par Patrick Bond - The African National Congress (ANC), led during the 1990s by the late Nelson Mandela, is projected to be reelected in South Africa’s May 7, 2014 national election by a wide margin, probably with between 50 and 60 percent of the vote. But underneath the ruling party’s apparent popularity, the society is seething with fury, partly at the mismanagement of vast mineral wealth. The political and economic rulers’ increasingly venal policies and practices are so bad that not only did ANC elites play a direct role in massacring striking mineworkers in August 2012, but corporate South Africa was soon rated by PriceWaterhouseCoopers as “world leader in money-laundering, bribery and corruption, procurement fraud, asset misappropriation and cybercrime,” with internal management responsible for more than three quarters of what was termed “mind-boggling” levels of theft. - Source : Center for Civil Society
 
Guinée-Bissau : les élections, et après ? - 8 avril 2014 - Le 13 avril 2014, deux ans et un jour après le coup d’Etat qui a empêché la victoire du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) à l’élection présidentielle de mars-avril 2012, au terme d’une série de reports et de crises, la Guinée-Bissau va enfin tenir ses élections. Ces élections législatives et présidentielles ne résultent pas d’un consensus endogène fort. Elles auront lieu parce que le pays est au bord de la banqueroute et que la communauté internationale, moins divisée qu’au moment du coup d’Etat, a exercé une forte pression. Elles ne sont qu’une première étape dans la transition, et les problèmes de fond qui minent la stabilité demeurent. - Source : International Crisis Group
 
Observations sur l'application par le Mali de la Convention sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et les membres de leur famille - 8 avril 2014 - Alors que la Mali présente en avril 2014 à Genève son deuxième rapport périodique sur son application de la Convention internationale pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, l’Association malienne des expulsés publie ses propres observations sur l’application par le Mali de certaines dispositions de cette convention. - Source : AME
 
Mozambique : la société civile appelle EDF à se retirer d’un barrage controversé sur le Zambèze - 4 avril 2014 - Par Olivier Petitjean - Le projet de barrage de Mphanda Nkuwa, sur le fleuve Zambèze au Mozambique, suscite la colère des écologistes et des riverains. Ils dénoncent un projet exclusivement conçu pour enrichir les élites politiques et les multinationales, sans véritable évaluation des risques pour l’environnement et les populations locales. Ce qui n’a pas empêché l’entreprise publique française EDF de chercher à s’investir dans le projet. Un groupe d’ONG internationales vient d’adresser une lettre ouverte à Henri Proglio et à tous les membres du Conseil d’administration d’EDF pour leur demander de se retirer du projet. - Source : Observatoire des multinationales
 
A new Cosatu a new future? - 28 March 2014 - The probable expulsion of Numsa from Cosatu marks the beginning of a profound re-organisation and possible renewal of the workers’ movement. The most likely outcome will be the emergence of a new federation organised around Numsa, along with the eight other unions that have campaigned for a Cosatu Special Congress, and breakaway sections or regions of those unions still in support of the current Cosatu leadership. - Source : Amandla!
 
From Durban to Marikana: A new trajectory of the worker’s movement - 28 March 2014 - In January 1973 dockworkers in Durban embarked on a wave of wildcat strikes against low wages, in total some 61000 workers took part in these strikes. The Durban moment not only smashed the industrial relations framework that had been established after black trade unions had been smashed by the apartheid state in the 50s and 60s, but also gave birth to the black trade union movement eventually leading to the establishment of COSATU in 1985. - Source : Amandla!
 
Urban Water Management in Ghana and cycle of Wrong Policy Prescriptions - Improving on the institutional responsiveness of GWCL - 15 March 2014 - By Leonard Shang-Quartey - The failure of the urban water sector PSP experiment in Ghana through a management contract caused the water utility to be reverted back to public management; the reversion was however akin to a hot coal placed in the hands of the public water utility – Ghana Water Company Limited (GWCL), as it is faced with huge possibilities of failing again so long as the fundamental issues of low investment and political interference in urban water supply in the country remain unresolved. This situation coupled with a recent policy announcement to introduce prepaid water to deal with the challenges of the sector, highlights the continues stream of policy solutions that falls short of the problems of the sector. This paper shows such disparities with examples of the AVRL management contract and the recent prepaid meter for water policy responses. - Source : Isodec
 
Sénégal : 37 villages de Ndiaël privés de leurs terres - 9 mars 2014 - 9 000 personnes de 37 villages affectés, plus de 26 000 hectares de terres protégées accaparées : au Sénégal, l’entreprise Senhuile SA dépossède des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants de leur unique ressource pour vivre, leurs terres. Pas de prise en compte des droits des populations locales, un accaparement de terres honteux, une mise en péril directe de la sécurité alimentaire des habitant-e-s de la région de Ndiaël : la liste est longue ! Aidez-nous à mettre un terme à ce projet scandaleux : ne laissons pas le champ libre à Senhuile- Sénéthanol ! - Source : Peuples solidaires
 
Influence et implication d’Idriss Déby en Centrafrique de mi-2012 à janvier 2014 - 5 mars 2014 - Le 1er janvier 2014, en plein regain de violences en Centrafrique, Idriss Déby, qui est lors mis en cause par des médias internationaux, français en particulier, relayant les accusations de centrafricains, a défié « quiconque », « de fournir à l’opinion internationale, la preuve des allégations » de soutien à la Séléka. Les mécanismes de l’implication d’Idriss Déby en Centrafrique sont dans la continuité des événements des 20 dernières années. Grâce à la tentative de réhabilitation menée par les dirigeants politiques et militaires français en 2013, en raison de l’intervention franco-tchadienne au Mali, le dictateur à l’image fraichement redorée s’est cru autorisé à agir selon les méthodes qu’il maîtrisait déjà en Centrafrique, pour garantir une maîtrise militaire de la région et obtenir le renversement de François Bozizé par un pouvoir qui lui serait soumis. - Source : Collectif de solidarité avec les luttes sociales et politiques en Afrique
 
Centrafrique : attention aux mots - 20 février 2014 - Les discours en faveur d’une intervention militaire en Centrafrique ont invoqué, dans une grande confusion, des enjeux humanitaires et sécuritaires. Les deux grilles de lecture fréquemment appliquées au conflit – celles du génocide et du vide sécuritaire – ne sont pas seulement erronées ou incomplètes : elles ont également des effets dangereux. - Source : Le Monde
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



Sénégal : Ne signez pas l’APE en notre nom
Soudan : Police Beat, Arrest Female Students
Afrique du Sud : Environmentalists protest against Zuma’s plans for our coast
Tchad : Soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ’ville morte’
Côte d’Ivoire : Deux ans après la découverte du charnier de Togueï à Duékoué, où en est la justice annoncée ?
Kenya : Uhuru Kenyatta devant les juges de la CPI : les victimes demandent la vérité et la justice
Congo : La justice française confirme la mise en examen d’un général congolais accusé de crimes contre l’humanité
Swaziland : La monarchie interdit toutes les fédérations syndicales et patronales
Swaziland : Monarchy Bans All Union and Employer Federations
Kenya : Uhuru Kenyatta before the ICC judges: Victims need truth and justice
Tchad : Appel à une journée ville morte
Sud Soudan : Flawed Security Bill Headed for Vote
Afrique du Sud : Lonmin is hoodwinking the Marikana Commission of Inquiry and the South African Public: SARS must investigate the conglomerate’s finacial affairs
Afrique du Sud : Nuclear deal with Russia not in the interests of the South African people
Mali : Marche pour la paix
Ouganda : 5 Years on, No Justice for Protest Killings
Afrique du Sud : Sasol Spends Profits On Undermining The State
République démocratique du Congo : How secret payments and a climate of violence helped UK firm open African national park to oil
Sud Soudan : Immediate embargo on arms supplies to South Sudan
Soudan : Those behind unlawful killings and torture of protesters must be brought to justice
Mali : Déclaration de l’UACDDDD pour la Justice et les Droits fonciers
Mali : Manifeste des organisations de défense des droits humains pour un accord de paix respectueux des droits des victimes
Afrique Australe : Reclaiming SADC for People’s Development-SADC Resources for SADC People
Sénégal : Sur la situation à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar
Swaziland : Le gouvernement swazi menace d’étrangler des dirigeants syndicaux
Niger : Appel pour la protection des défenseurs des droits de l’homme qui réclament plus de transparence et d’équité dans les relations entre l’Etat et les industries extractives au Niger
Swaziland : Swazi Government Threatens to Strangle Union Leader
Mali : Naufrage du 28 juillet sur les cotes libyennes
Ouganda : La loi anti-homosexualité annulée : un premier pas important mais la protection des droits doit être garantie
Tanzanie : Violence Ongoing at Barrick Mine in Tanzania
  [...]



Dossiers



Migrations - Réfugié(e)s
Droits Humains - Démocratie
Multinationales - Pillage des ressources
Forum social mondial
Panafricanisme - Union Africaine - Intégration régionale
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Education
Financement du développement - Fiscalité - Aide publique
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL