libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3067 articles - 323 documents - 274 sites référencés ] Dernière mise à jour : 1er janvier 2015


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

ZIMBABWE : RÉQUISITOIRE SYNDICAL CONTRE LES PLANS DE FLEXIBILISATION DE L'EMPLOI DU GOUVERNEMENT - 19 avril 2015 par Christopher Mahove - Source : Afriques en lutte
 
Bénin : AVEU DE SABOTAGE DE NOTRE LIGNE FERROVIAIRE PAR LE GROUPE BOLLORE - 19 avril 2015 par CONVENTION PATRIOTIQUE DES FORCES DE GAUCHE (CPFG) - Source : Afriques en lutte
 
Pour un procès en révision des tirailleurs « sénégalais » rescapés du massacre de Thiaroye - 18 avril 2015 - Source : Afriques en lutte
 
La société matriarcale et l'égalité des sexes à Madagascar ne sont que des mythes - 18 avril 2015 par Léa Ratsiazo - Source : Afriques en lutte
 
Quand Afrophobie remplace Ubuntu - 17 avril 2015 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Malawi: New Marriage Law Can Change Lives - 17 avril 2015 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
8 avril 2015, Aubervilliers, Y'en a marre ! - 17 avril 2015 par Régis Marzin - Source : Afriques en lutte
 
Zimbabwe : La CSI soutient les manifestations du ZCTU - 17 avril 2015 par CSI - Source : Afriques en lutte
 
Djibouti : La répression continue au Nord - 16 avril 2015 par Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) - Source : Afriques en lutte
 
Sudan: Cluster Bombs Used in Nuba Mountains - 16 avril 2015 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Tchad - N'Djamena : Enseignants en lutte pour les salaires - 16 avril 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Madagascar - Toamasina : Les ouvriers de l'usine de Dynatec en grève - 16 avril 2015 - Source : Afriques en lutte
 
DR Congo: Release 7 Detained Democracy Activists - 16 avril 2015 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Condamnation de la violence xénophobe - 15 avril 2015 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Deportation of 78 Malians from Equatorial Guinea: Mali demands an explanation - 15 avril 2015 par Julie Kleinman - Source : Association Malienne des Expulsés
 
Togo : nouvelle parodie électorale en vue, la France doit enfin prendre ses distances - 15 avril 2015 par Billets d'Afrique et d'ailleurs..., Survie - Source : Survie
 
Un train de retard - 15 avril 2015 - Source : Afriques en lutte
 
Afrique du sud : Bad Food - 15 avril 2015 - Source : Afriques en lutte
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Un désastre pour les populations d’Afrique de l’Ouest et d’Europe


Vendredi 12 décembre 2014, le Conseil des ministres des Affaires étrangères européens devra se prononcer sur la signature d’un accord de « partenariat économique » (APE) entre l’Union européenne (UE), les 15 États de la CEDEAO (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) et la Mauritanie. Il s’agit en réalité d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter la marge de manœuvre des États africains concernant leur politique commerciale . [Lire]
11 décembre 2014




Derniers articles...

Trade talks head for autumn of discontent
The European Union has once again demonstrated that the interests of European big business are its top priority in these talks, claimed development campaigners the World Development Movement (WDM) in Geneva today. Despite the ’development round’ rhetoric the interests of the poor are being opposed, sidelined and ignored. [Lire]
World Development Movement - 29 July 2005

Résolutions clés de la réunion du Conseil du FSA des 11-12 juin, à Harare, au Zimbabwe
Les Membres du FSA, réunis les 11-12 juin à Harare, au Zimbabwe, ont réaffirmé les propositions de Las Palmas concernant la tenue du Forum annuel de 2006 en Guinée. Après un examen attentif des processus du FSM et des propositions visant la tenue de Forums sociaux continentaux décentralisés en 2006, le Conseil a décidé de tenir la réunion Afrique à Bamako, au Mali. Pour le Forum social mondial de 2007, il a été décidé que la réunion se tiendrait à Nairobi, au Kenya. [Lire]
28 juillet 2005

Key Resolutions from the 11-12 June, 2005 Harare, Zimbabwe African Social Forum Council meeting
Members of the African Social Forum Council meeting in Harare, Zimbabwe on June 11-12 reaffirmed the Las Palmas proposals on holding the December 2005 Annual Forum in Guinea. After a careful review of the WSF processes and proposals for decentralized continental Social Forums in 2006, the Council resolved to hold the Africa meeting in Bamako, Mali. For the year 2007 World Social Forum, it was resolved the meeting will be hosted in Nairobi, Kenya. [Lire]
28 July 2005

La proposition du G8 sur la dette menacée au FMI
Le 11 juin 2005, les ministres des Finances des pays du G8, le groupe des huit pays les plus industrialisés, ont annoncé de façon tonitruante un accord qualifié d’historique : l’effacement de la dette détenue par 18 pays pauvres envers la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD) et le Fonds monétaire international (FMI), soit 40 milliards de dollars. A terme, 20 autres pays pourraient en bénéficier, portant le total à 55 milliards de dollars. Il peut paraître très étrange que les dirigeants du G8, ardents défenseurs de la « bonne gouvernance » et de la « transparence » chez les autres, aient pris l’initiative d’annuler des créances détenues par la Banque mondiale, la BAD et le FMI sans que ces trois institutions n’aient leur mot à dire. Ce n’était que partie remise : on vient d’apprendre que dès les jours suivants, plusieurs pays du Nord non membres du G8 se sont agités au FMI et ont mis en cause cette décision. [Lire]
CADTM - 19 juillet 2005

Confronting the Challenge:
Resisting Privatisation of Resources and Services
We the participants from various social movements, civil society groups, trade unions and political parties are deeply engaged in challenging and resisting the onslaught of neoliberal globalization. Privatization of basic services and natural resources, one of the major policies of the neoliberal agenda, is being relentlessly promoted and imposed in many countries. The transfer of control of basic services from national governments to private providers especially big national and international corporations is a deliberate erosion of national sovereignty, human rights, and the quality of people’s lives. [Lire]
18 July 2005

Leaks reveal IMF threat to already weak
Joint press release by the World Development Movement and Jubilee Debt Campaign
Debt campaigners today revealed leaked documents that show European representatives at the IMF are suggesting major modifications to last week’s G8 debt deal. These could delay or even halt the debt cancellation promised to 18 countries by the G8 and maintain an IMF stranglehold over developing country economies even after they qualify for debt cancellation. [Lire]
World Development Movement - 15 July 2005

G8’s Completely Predictable Failure
The G8 meeting in Gleneagles Scotland delivered a rebuff not only to the 3 billion people who live in poverty around the world but also to the Make Poverty History Campaign that had created expectations that the G8 was ready to announce measures to wipe out poverty. [Lire]
AIDC - 13 July 2005

A Fana, les peuples africains avancent dans leur organisation malgré le cynisme du G8
Du 6 au 8 juillet 2005, dans le village de Fana au Mali, paysan/nes, éleveurs, chasseurs, pêcheurs, femmes, travailleurs et travailleuses victimes des privatisations et des licenciements, jeunes, chômeurs et chômeuses, intellectuel/les, mouvements sociaux d’Afrique et du monde entier, se sont réunis en plein air et en toute transparence, dans le cadre de la 4ème édition du Forum des peuples, contre-sommet africain au G8. [Lire]
10 juillet 2005

Accès universel au traitement sida
Le G8 doit commencer par financer l’initiative « 3x5 »
Aujourd’hui vendredi 8 juillet, les chefs d’Etat et de gouvernement du G8 se sont engagés en faveur de l’accès universel au traitement sida d’ici 2010. Act Up-Paris se félicite de cette prise de conscience, mais espère qu’il ne s’agit pas une fois de plus d’un effet d’annonce des dirigeants du G8 face à l’impératif humanitaire et sanitaire que constitue la lutte contre l’hécatombe du sida, qui a déjà fait près de 30 millions de morts. [Lire]
Act Up-Paris - 9 juillet 2005

Le CADTM demande la fin des engagements non tenus sur l’aide au développement
Lors du sommet de Gleneagles qui vient de s’achever, les dirigeants des pays du G8 ont annoncé une augmentation de 50 milliards de dollars de leur aide publique au développement (APD) d’ici 2010, soit un doublement par rapport à l’APD actuelle. [Lire]
CADTM - 9 juillet 2005

... | < 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 |> |...




A lire sur le web...

Cameroun : mieux vaut prévenir que guérir - 4 septembre 2014 - L’apparente stabilité du Cameroun et les récentes améliorations institutionnelles ne dissimulent plus sa vulnérabilité. Alors que le régime du président Paul Biya a verrouillé le jeu électoral et consolidé son emprise, la vie politique est anémiée, le mécontentement social se généralise et de nouvelles menaces sécuritaires émergent. La combinaison des menaces externes (Boko Haram et la crise centrafricaine) et de l’insatisfaction interne constitue un cocktail déstabilisateur. Paradoxalement, la force du régime ne réside pas dans le parti au pouvoir ou les services de sécurité, mais dans le fait que la plupart des Camerounais pensent que ce régime est un moindre mal. Pour minimiser le risque de crise violente avant la prochaine élection en 2018, le pouvoir et l’opposition doivent renouer le dialogue et s’accorder sur une profonde réforme politique et institutionnelle. - Source : International Crisis Group
 
Des groupes rebelles qui menacent encore la paix dans l’Est du Congo - 27 août 2014 - Par Colette Braeckman - Même si le président Kabila assure que la paix a été rétablie sur l’ensemble du territoire congolais et que la reconstruction du pays peut se poursuivre à marches forcées, dans l’Est la situation demeure très fragile et les acquis de la victoire militaire, remportée en novembre 2013 contre les rebelles tutsis du M23, ne sont pas encore définitivement consolidés. - Source : Le carnet de Colette Braeckman
 
Nouvelle journée de manifestation d’ampleur à Ouagadougou pour le départ de Blaise Compaoré - 26 juillet 2014 - Par Bruno Jaffré - On entend peu parler du Burkina Faso par les temps qui courent. Et pour cause, les images quotidiennes des guerres en Palestine et en Irak, occupent nos médias, tout comme elles nous préoccupent, quand elles ne nous révoltent pas, pour peu qu’on soit conscient de vivre sur la même terre. Au Burkina pourtant, comme nous l’avons souligné dans plusieurs articles précédents, la vie politique renait, le peuple se découvre de nouveau acteur de son avenir et se mobilise, l’opposition politique retrouve une seconde vie, et sa crédibilité, tandis que fleurissent de nombreuses associations citoyennes à l’initiative d’une nouvelle génération de jeunes entre 30 et 40 ans qui se méfient du jeu politique politicien, mais veut néanmoins s’engager. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Comment l’aide au développement se privatise au profit des grandes multinationales - 21 juillet 2014 - Par Thomas Clerget - Un réseau d’ONG s’alarme de la montée en puissance des « institutions financières de développement » (IFD), mandatées pour soutenir les investissements du secteur privé dans les pays émergents. Ces banques dépendent de l’argent que leur versent États ou organisations internationales. Mais, peu contrôlées, elles auraient une fâcheuse tendance à favoriser les multinationales des pays riches, voire à financer des projets privilégiant la rentabilité économique plutôt que l’utilité sociale des investissements. Quitte à solliciter, si nécessaire, des fonds implantés dans les paradis fiscaux... - Source : Bastamag
 
Le marché de dupes des producteurs de bananes d'Afrique de l'Ouest ayant exigé la signature de l'APE avec l'UE - 21 juillet 2014 - Par Jacques Berthelot - On sait que la principale raison de l’acceptation des Chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest de signer l’APE régional avec l’UE le 10 juillet 2014 à Accra vient des pressions exercées par la Côte d’Ivoire, et accessoirement par le Ghana, qui risquaient de perdre l’accès au marché européen sans droits de douane principalement pour leurs exportations de bananes, de respectivement 252 639 tonnes et 42 840 tonnes en 2013. Mais l’encre de la signature avait à peine séché que l’UE a signé le 17 juillet un accord de libre-échange avec l’Equateur, premier exportateur mondial de bananes, avec 5,8 millions de tonnes en 2011. - Source : Solidarité
 
Point de situation sur les relations franco-ivoiriennes - 15 juillet 2014 - Pour tous les présidents de la Ve république, la visite officielle en Côte d’Ivoire est un passage obligé. Pour le moment rien n’indique que François Hollande dira un mot des civils massacrés en nombre par l’armée française en novembre 2004, il y a presque dix ans, à Abidjan. Avec des amis comme le président Ouattara, qui dès son intronisation par l’ONU et la France n’a demandé qu’à accueillir nos troupes et signer un Partenariat de défense, forme actuelle du serment d’allégeance au pouvoir français, l’impérialisme le plus rustique a encore de beaux jours devant lui ! - Source : Survie
 
Accord de défense France-Mali : vers une présence permanente - 15 juillet 2014 - Par Gérard Moreau - Prévue pour le 20 janvier 2014, reportée à plusieurs reprises, puis annoncée pour début juillet, la signature de l’accord de défense entre la France et le Mali donnerait une base juridique définitive à la présence militaire française sur le sol malien. Inutile d’être expert pour comprendre pourquoi au Mali les réactions d’opposition sont si virulentes. - Source : Survie
 
La crise centrafricaine : de la prédation à la stabilisation - 17 juin 2014 - Bien que l’effondrement de l’économie ait précédé celui de l’Etat, l’intervention internationale actuelle pilotée par le G5 (Union africaine, Nations unies, Union européenne, Etats-Unis et France) pare au plus pressé et continue d’appréhender la crise actuelle à travers un prisme sécuritaire. Cette attitude alimente un effort international de mobilisation de troupes mais condamne la communauté internationale à répéter des interventions superficielles qui ne traitent pas la principale cause de la crise : la prédation structurelle. La protection des civils est certes importante, mais il est également crucial de relancer l’activité économique et d’assainir la gestion des finances publiques afin de construire un système effectif de gouvernance capable de fournir des services à l’ensemble de la population – chrétiens comme musulmans. - Source : International Crisis Group
 
Burkina Faso…vers l’affrontement ? - 31 mai 2014 - Par Bruno Jaffré - Le pays sort de quelques mois d’observation et une tentative de médiation qui a échoué. Chaque camp a pu se compter, affuter ses armes, s’est concerté, s’est réorganisé, tout semble prêt pour l’affrontement entre l’opposition et le camp présidentiel. La vie politique se cristallise autour de l’article 37 de la constitution, qui, en l’état, interdit à Blaise Compaoré de se présenter aux prochaines élections présidentielles prévues en 2015. Celle-ci limite le nombre de mandats à deux. Or Blaise Compaoré est président depuis le 15 octobre 1987, ce qui fait près de 27 ans. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Illicit financial flows severely impact developing countries, not least South Africa - 28 May 2014 - Illicit financial flows are a massive problem impacting developing countries in general and in particular South Africa, and require urgent attention. This became clear during a roundtable meeting convened by three well-known international civil society organisations (CSOs) - African Monitor, Economic Justice Network and Oxfam - in South Africa during May. In a statement released Friday last week, the organisations noted that illicit financial flows also impacted developed countries and was such a huge and complex field that it would be best solved by a wide range of organisations working together to address the challenges caused by such flows. - Source : Economic Justice Network
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



Mauritanie : La FIDH et l’AMDH condamnent la répression des voix contestataires
Gabon : Déclaration du Front de l’opposition du 22 décembre 2014
Angola : Des milliers de ressortissants africains victimes de graves violations des droits humains
Congo : La France persiste dans son soutien à la dictature
Kenya : Abandon de l’affaire Kenyatta, l’impunité l’emporte
Afrique du Sud : No good tidings in Christmas nuclear announcement
Rwanda : Le ministre de la Défense doit lever le secret défense sur l’attentat du 6 avril 1994
Kenya : Summary of Human Rights Audit of the Security Laws (Amendment) Bill 2014
Mauritanie : La CGTM exige des éclaircissements sur les révélations du Journal "The Indpendent"
Côte d’Ivoire : Choisir entre la justice et l’impunité
République centrafricaine : Libération d’Abdoulaye Miskine contre otages, les arrangements de l’impunité
Djibouti : Le 10 décembre, un idéal pour les citoyens du monde et une illusion pour les Djiboutiens
Gabon : Rapport final du congrès international de l’opposition gabonaise à Paris
Congo : L’argent du pétrole est-elle dépensée d’une manière efficace ?
Tchad : Répression généralisée contre des manifestants et coupure des communications internationales
Cameroun : Faire du droit à la ville un préalable au droit au logement adéquat
Gabon : Communiqué de la société civile gabonaise suite aux événements au Burkina Faso
Burkina Faso : Blaise Compaoré chassé par son peuple ! Il ne doit pas échapper à la justice
Sénégal : We support an Africa fighting against impunity!
Djibouti : Répression à l’encontre de la population civile dans les Réqions de Hilu et de Siyaru
République démocratique du Congo : Les réformes du commerce de minerais sapées par l’impunité dans l’armée
Burkina Faso : La France doit officiellement lâcher son vieil allié Blaise Compaoré
Burkina Faso : Avec le peuple du Burkina, Non au pouvoir à vie, non au tripatouillage constitutionnel
Burkina Faso : Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso
Burkina Faso : Burkina Faso : les craintes d’un coup d’Etat constitutionnel se confirment
Sénégal : Ne signez pas l’APE en notre nom
Soudan : Police Beat, Arrest Female Students
Afrique du Sud : Environmentalists protest against Zuma’s plans for our coast
Tchad : Soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ’ville morte’
Côte d’Ivoire : Deux ans après la découverte du charnier de Togueï à Duékoué, où en est la justice annoncée ?
  [...]



Dossiers



Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Dette
Habitat
Environnement - lutte contre le changement climatique
Françafrique
Eau
Migrations - Réfugié(e)s
Droits Humains - Démocratie
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL