libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3045 articles - 323 documents - 273 sites référencés ] Dernière mise à jour : 2 novembre 2014


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Expulsion imminente des habitant-e-s de Douar Ouled Dim- Rabat, Maroc - 20 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Communist Party of Swaziland calls on SA not to electrify part of SA-Swazi border, but to pursue enlightened frontier policy - 20 décembre 2014 par CPS - Source : Afriques en lutte
 
« Nous avons accueilli 931 expulsés en 2014… » - 19 décembre 2014 par Jean-Jacques Méric - Source : Association Malienne des Expulsés
 
Congo-Brazzaville : la France persiste dans son soutien à la dictature - 19 décembre 2014 par Survie - Source : Survie
 
Entre l'Europe et l'Afrique de l'Ouest, un libre-échange à sens unique - 19 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Djibouti : Compte-rendu du troisième congrès ordinaire de l'A.R.D. - 19 décembre 2014 par Alliance Républicaine pour le Développement (Djibouti) - Source : Afriques en lutte
 
Zimbabwe : No money - no eating - 19 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Le ministre de la Défense doit lever le secret défense sur l'attentat du 6 avril 1994 - 18 décembre 2014 par Survie - Source : Survie
 
Transparence dans les industries extractives : ce qui va changer au 1er janvier 2015 avec la nouvelle loi - 18 décembre 2014 par Survie - Source : Survie
 
EXTRAITS DU CONGRES DE PARIS POUR L'ALTERNANCE AU GABON - 18 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
La CGT dénonce les atteintes au droit de grève au Niger - 18 décembre 2014 par CGT (France) - Source : Afriques en lutte
 
Women of Mozambique Fight Back - 18 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
ICC: African Countries Support Court - 17 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Les A.P.E ou la mort programmée de 90 % des Burkinabè - 17 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Arrangement pour la Pauvreté Economique (APE) des Paysans de la CEDEAO - 17 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Denmark: Eritrea Immigration Report Deeply Flawed - 17 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Le gouvernement se lance dans la chasse à la presse privée en Ethiopie - 17 décembre 2014 par Reporters sans frontières - Source : Afriques en lutte
 
Nigéria : le secteur pétrolier en grève illimitée - 17 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Le Parlement européen ne doit pas ratifier l’accord « de partenariat » entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest


Le 10 juillet 2014, à Accra, capitale du Ghana, les 16 chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont signé un projet d’accord dit de partenariat économique entre l’Union européenne (UE) et les 15 Etats de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) plus la Mauritanie. Il s’agit en fait d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter leur politique commerciale au-delà des exigences de l’OMC [1]. Cet accord, s’il est ratifié par le Parlement européen, sera un désastre pour les peuples d’Afrique de l’Ouest mais aussi pour ceux de l’Europe. [Lire]
9 août 2014




Derniers articles...

Trade talks deadlock brings new hope for the poorest and the environment
Campaigners from Friends of the Earth International today welcomed the collapse of the World Trade Organisation (WTO)’s trade negotiations. This means that there is now time to review and reconsider the multilateral trading system in its entirety. [Lire]
Friends of the Earth International - 24 July 2006

Face it, Doha is dead: time to look at alternatives to WTO
Lamy failed to break the deadlock in global trade talks today, Greenpeace called on governments to face the facts, Doha is dead. Greenpeace called for this opportunity to be used to build a new global trade system based on equity and sustainability. [Lire]
Greenpeace - 24 July 2006

Déclaration finale du forum des peuples de Gao
Le Forum des Peuples a réuni à Gao (Mali) du 14 au 17 Juillet 2006, les représentants des mouvements sociaux, des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Mali, Maroc, Niger, Belgique, Canada, France, Ecosse. Comme les précédentes, la présente édition se tient au moment où se déroule le Sommet du G8 à Saint-Pétersbourg (Russie) dans un contexte mondial marqué par une exacerbation des tensions et des conflits de toutes sortes (Darfour, Côte d’Ivoire, proche Orient, Corée du Nord, Iran, Afghanistan, Tchétchènie...) et la crise énergétique. [Lire]
17 juillet 2006

Lettre ouverte sur la réforme institutionnelle du FMI par des organisations de la société civile européenne
A l’occasion de la 13ème revue de ses quotas, les débats autour de la réforme institutionnelle du Fonds monétaire international (FMI) se multiplient. Les organisations de la société civile, avec d’autres, relèvent depuis longtemps déjà que si le pouvoir qu’exerce le FMI sur les pays en développement est immense, son manque de démocratie, de transparence, de responsabilité, de légitimité et d’efficacité n’en demeure pas moins patent. Pour mettre un terme à ce déficit démocratique, l’institution doit être réformée en profondeur, tant au niveau de sa capacité à rendre des comptes qu’au niveau de la répartition des pouvoirs en son sein. [Lire]
17 juillet 2006

European CSO open statement on governance reform of the IMF
Under the auspices of the 13th review of quotas at the International Monetary Fund, there has been increasing discussion about changing the governance regime of the IMF. Civil society organisations and others have long pointed out that the IMF wields enormous power over developing country governments, yet has severe shortcomings in its democracy, transparency, accountability, legitimacy and effectiveness. To redress the democratic deficit, fundamental reform of the institution’s power and accountability structures must occur. [Lire]
17 July 2006

Le CADTM appelle les pays en développement à refuser catégoriquement les diktats du G8
En 2005, il ressortait du sommet du G8 deux mesures qui ne font plus illusion désormais et qui se sont révélées n’être qu’effets d’annonces : la remise de dette pour les pays pauvres et l’aide pour l’Afrique. En fait, la situation continue de se dégrader pour ces pays. [Lire]
CADTM - 17 juillet 2006

CADTM urges all developing countries to turn down the G8 injunctions
The two measures that emerged from the 2005 G8 summit no longer delude anyone as they turned out to be no more than empty promises: a debt cancellation for poor countries and more aid for Africa. Actually those countries’ predicament is getting worse by the day. [Lire]
CADTM - 17 July 2006

Le G8 ne tient pas son engagement de 2005 de stopper l’hécatombe
Au sommet du G8 de Gleneagles l’année dernière, les leaders du G8 se sont engages a tout mettre en oeuvre pour atteindre, d’ici à 2010, l’accès universel au traitement du sida. En effet, plus 40 millions de personnes sont contaminées par le virus du sida, et celui-ci a déjà fait plus de 25 millions de morts depuis son apparition en 1981. Or, au cours des 12 derniers mois, les leaders du G8 ont maintenu l’ensemble de leurs politiques qui empêchent la réalisation de l’accès universel. [Lire]
Act Up-Paris - 15 juillet 2006

Conférence ministérielle Euro-africaine sur les migrations
Le développement durable n’est pas compatible avec la politique répressive de la Belgique et de l’Union européenne
La soixantaine de représentants de haut niveau d’Europe et d’Afrique présents lors de la conférence euro-africaine sur les migrations ouverte hier à Rabat, dont le Ministre Belge de la coopération Armand De Decker, tenteront d’aboutir à des réponses politiques concertées aux défis posés par les phénomènes migratoires. La réponse politique commune qui se profile constitue non seulement une menace pour les droits fondamentaux des immigrés mais aussi pour une politique de coopération durable et véritablement centrée sur les besoins des populations du sud. [Lire]
CNCD - 11 juillet 2006

No Gateway to Africa’s Sorghum
The African Centre for Biosafety, based in Johannesburg, South Africa, applauds the decision by the South African GM regulatory body to turn down an application by the Council for Scientific and Industrial Research (CSIR) to conduct laboratory and greenhouse experiments with transgenic sorghum in South Africa. The Executive Council (EC) established in terms of South Africa’s GMO Act, refused the application on biosafety grounds, fearing that GM sorghum will lead to the destruction of the sorghum varieties prevalent throughout Africa. [Lire]
African Centre for Biosafety - 10 July 2006

... | < 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 |> |...




A lire sur le web...

Nouvelle journée de manifestation d’ampleur à Ouagadougou pour le départ de Blaise Compaoré - 26 juillet 2014 - Par Bruno Jaffré - On entend peu parler du Burkina Faso par les temps qui courent. Et pour cause, les images quotidiennes des guerres en Palestine et en Irak, occupent nos médias, tout comme elles nous préoccupent, quand elles ne nous révoltent pas, pour peu qu’on soit conscient de vivre sur la même terre. Au Burkina pourtant, comme nous l’avons souligné dans plusieurs articles précédents, la vie politique renait, le peuple se découvre de nouveau acteur de son avenir et se mobilise, l’opposition politique retrouve une seconde vie, et sa crédibilité, tandis que fleurissent de nombreuses associations citoyennes à l’initiative d’une nouvelle génération de jeunes entre 30 et 40 ans qui se méfient du jeu politique politicien, mais veut néanmoins s’engager. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Comment l’aide au développement se privatise au profit des grandes multinationales - 21 juillet 2014 - Par Thomas Clerget - Un réseau d’ONG s’alarme de la montée en puissance des « institutions financières de développement » (IFD), mandatées pour soutenir les investissements du secteur privé dans les pays émergents. Ces banques dépendent de l’argent que leur versent États ou organisations internationales. Mais, peu contrôlées, elles auraient une fâcheuse tendance à favoriser les multinationales des pays riches, voire à financer des projets privilégiant la rentabilité économique plutôt que l’utilité sociale des investissements. Quitte à solliciter, si nécessaire, des fonds implantés dans les paradis fiscaux... - Source : Bastamag
 
Le marché de dupes des producteurs de bananes d'Afrique de l'Ouest ayant exigé la signature de l'APE avec l'UE - 21 juillet 2014 - Par Jacques Berthelot - On sait que la principale raison de l’acceptation des Chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest de signer l’APE régional avec l’UE le 10 juillet 2014 à Accra vient des pressions exercées par la Côte d’Ivoire, et accessoirement par le Ghana, qui risquaient de perdre l’accès au marché européen sans droits de douane principalement pour leurs exportations de bananes, de respectivement 252 639 tonnes et 42 840 tonnes en 2013. Mais l’encre de la signature avait à peine séché que l’UE a signé le 17 juillet un accord de libre-échange avec l’Equateur, premier exportateur mondial de bananes, avec 5,8 millions de tonnes en 2011. - Source : Solidarité
 
Point de situation sur les relations franco-ivoiriennes - 15 juillet 2014 - Pour tous les présidents de la Ve république, la visite officielle en Côte d’Ivoire est un passage obligé. Pour le moment rien n’indique que François Hollande dira un mot des civils massacrés en nombre par l’armée française en novembre 2004, il y a presque dix ans, à Abidjan. Avec des amis comme le président Ouattara, qui dès son intronisation par l’ONU et la France n’a demandé qu’à accueillir nos troupes et signer un Partenariat de défense, forme actuelle du serment d’allégeance au pouvoir français, l’impérialisme le plus rustique a encore de beaux jours devant lui ! - Source : Survie
 
Accord de défense France-Mali : vers une présence permanente - 15 juillet 2014 - Par Gérard Moreau - Prévue pour le 20 janvier 2014, reportée à plusieurs reprises, puis annoncée pour début juillet, la signature de l’accord de défense entre la France et le Mali donnerait une base juridique définitive à la présence militaire française sur le sol malien. Inutile d’être expert pour comprendre pourquoi au Mali les réactions d’opposition sont si virulentes. - Source : Survie
 
La crise centrafricaine : de la prédation à la stabilisation - 17 juin 2014 - Bien que l’effondrement de l’économie ait précédé celui de l’Etat, l’intervention internationale actuelle pilotée par le G5 (Union africaine, Nations unies, Union européenne, Etats-Unis et France) pare au plus pressé et continue d’appréhender la crise actuelle à travers un prisme sécuritaire. Cette attitude alimente un effort international de mobilisation de troupes mais condamne la communauté internationale à répéter des interventions superficielles qui ne traitent pas la principale cause de la crise : la prédation structurelle. La protection des civils est certes importante, mais il est également crucial de relancer l’activité économique et d’assainir la gestion des finances publiques afin de construire un système effectif de gouvernance capable de fournir des services à l’ensemble de la population – chrétiens comme musulmans. - Source : International Crisis Group
 
Burkina Faso…vers l’affrontement ? - 31 mai 2014 - Par Bruno Jaffré - Le pays sort de quelques mois d’observation et une tentative de médiation qui a échoué. Chaque camp a pu se compter, affuter ses armes, s’est concerté, s’est réorganisé, tout semble prêt pour l’affrontement entre l’opposition et le camp présidentiel. La vie politique se cristallise autour de l’article 37 de la constitution, qui, en l’état, interdit à Blaise Compaoré de se présenter aux prochaines élections présidentielles prévues en 2015. Celle-ci limite le nombre de mandats à deux. Or Blaise Compaoré est président depuis le 15 octobre 1987, ce qui fait près de 27 ans. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Illicit financial flows severely impact developing countries, not least South Africa - 28 May 2014 - Illicit financial flows are a massive problem impacting developing countries in general and in particular South Africa, and require urgent attention. This became clear during a roundtable meeting convened by three well-known international civil society organisations (CSOs) - African Monitor, Economic Justice Network and Oxfam - in South Africa during May. In a statement released Friday last week, the organisations noted that illicit financial flows also impacted developed countries and was such a huge and complex field that it would be best solved by a wide range of organisations working together to address the challenges caused by such flows. - Source : Economic Justice Network
 
Afrique du Sud : quatre mois de grève dans les mines de platine - 17 mai 2014 - La grève qui dure depuis près de quatre mois dans les mines de platine autour de Marikana est une grève inhabituelle, non pas tant par sa longueur que parce qu’elle pose les problèmes de la dignité des mineurs, plus qu’aucune autre grève ne l’avait encore fait. - Source : Renepas
 
Chocolat « responsable » : derrière les promesses de l’industrie agroalimentaire, une filière cacao à bout de souffle - 15 mai 2014 - Par Simon Gouin - Déforestation, travail des enfants, paysans sous-payés : dans les pays où il est cultivé, le cacao n’est pas vraiment synonyme de progrès social. Si les géants du chocolat comme Mars, Mondelez ou Nestlé ne sont jamais aussi bien portés, la filière cacao est à bout de souffle, aussi bien du point de vue social que du point de vue environnemental. Les multinationales agroalimentaires tentent de réagir en annonçant vouloir se convertir au cacao « responsable ». Plusieurs certificateurs de commerce équitable leur proposent un label sur mesure. Mais il semble surtout s’agir, pour Mars et consorts, de sécuriser et optimiser leur chaîne d’approvisionnement. - Source : Observatoire des multinationales
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



Burkina Faso : Blaise Compaoré chassé par son peuple ! Il ne doit pas échapper à la justice
Sénégal : We support an Africa fighting against impunity!
Gabon : Communiqué de la société civile gabonaise suite aux événements au Burkina Faso
Djibouti : Répression à l’encontre de la population civile dans les Réqions de Hilu et de Siyaru
République démocratique du Congo : Les réformes du commerce de minerais sapées par l’impunité dans l’armée
Burkina Faso : La France doit officiellement lâcher son vieil allié Blaise Compaoré
Burkina Faso : Avec le peuple du Burkina, Non au pouvoir à vie, non au tripatouillage constitutionnel
Burkina Faso : Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso
Burkina Faso : Burkina Faso : les craintes d’un coup d’Etat constitutionnel se confirment
Sénégal : Ne signez pas l’APE en notre nom
Soudan : Police Beat, Arrest Female Students
Afrique du Sud : Environmentalists protest against Zuma’s plans for our coast
Tchad : Soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ’ville morte’
Côte d’Ivoire : Deux ans après la découverte du charnier de Togueï à Duékoué, où en est la justice annoncée ?
Kenya : Uhuru Kenyatta devant les juges de la CPI : les victimes demandent la vérité et la justice
Congo : La justice française confirme la mise en examen d’un général congolais accusé de crimes contre l’humanité
Swaziland : La monarchie interdit toutes les fédérations syndicales et patronales
Swaziland : Monarchy Bans All Union and Employer Federations
Kenya : Uhuru Kenyatta before the ICC judges: Victims need truth and justice
Tchad : Appel à une journée ville morte
Sud Soudan : Flawed Security Bill Headed for Vote
Afrique du Sud : Lonmin is hoodwinking the Marikana Commission of Inquiry and the South African Public: SARS must investigate the conglomerate’s finacial affairs
Afrique du Sud : Nuclear deal with Russia not in the interests of the South African people
Mali : Marche pour la paix
Ouganda : 5 Years on, No Justice for Protest Killings
Afrique du Sud : Sasol Spends Profits On Undermining The State
République démocratique du Congo : How secret payments and a climate of violence helped UK firm open African national park to oil
Sud Soudan : Immediate embargo on arms supplies to South Sudan
Soudan : Those behind unlawful killings and torture of protesters must be brought to justice
Mali : Déclaration de l’UACDDDD pour la Justice et les Droits fonciers
  [...]



Dossiers



Françafrique
Migrations - Réfugié(e)s
Droits Humains - Démocratie
Multinationales - Pillage des ressources
Forum social mondial
Panafricanisme - Union Africaine - Intégration régionale
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Education
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL