libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3108 articles - 325 documents - 274 sites référencés ] Dernière mise à jour : 10 février 2016


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

RDC - Dispatches : Remembering Masika, One of Congo's Heroes - 13 février 2016 par Human Rights Watch - Source : Afriques en lutte
 
Nouvelles répressions au Tchad, en finir avec le soutien de la France au dictateur Idriss Déby - 13 février 2016 par Survie - Source : Afriques en lutte
 
Emprisonnement en Sierra Leone, procès de journalistes en France, les voix critiques contre Bolloré réduites au silence - 12 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 
Sona : morne discours à la nation du Président Zuma - 12 février 2016 par Renapas - Source : RENAPAS
 
Vivre à Soweto avec le sida - 12 février 2016 par Philippe Rivière - Source : Rezo.net
 
Emprisonnement en Sierra Leone, procès de journalistes en France, les voix critiques contre Bolloré réduites au silence - 10 février 2016 par Survie - Source : Survie
 
Nouvelles répressions au Tchad, en finir avec le soutien de la France au dictateur Idriss Déby - 10 février 2016 par Survie - Source : Survie
 
Cameroun : Contre une candidature de Paul Biya en 2018 - 9 février 2016 par MANIDEM - Source : Afriques en lutte
 
Le Burkina Faso abandonne le coton transgénique - 8 février 2016 par Maurice Oudet - Source : Afriques en lutte
 
Le Big Magic Circus de la Fondation Bill & Melinda Gates - 7 février 2016 par Colin Todhunter - Source : Afriques en lutte
 
Soirée AFASPA - 7 février 2016 par AFASPA - Source : Afriques en lutte
 
Adélaïde Mukantabana présentera son livre au Café Le Poulailler à Bègles - 6 février 2016 par Adelaïde MUKANTABANA - Source : Afriques en lutte
 
Tunisie - Kasserine : Sebiba observe une grève générale - 6 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 
Swaziland : Profile : Investigative journalist Bheki Makhubu - 6 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 
L'AFAPA présente le film de Licino Azevodo "Virgin Margarida" Mercredi 10 février 2016 à La Clef - 5 février 2016 par AFASPA - Source : Afriques en lutte
 
La Tunisie, comme prévu - 5 février 2016 par Samir Amin - Source : Afriques en lutte
 
Congo-Brazzaville. Les autorités doivent libérer un leader de l'opposition détenu depuis deux mois - 5 février 2016 par Amnesty International - Source : Afriques en lutte
 
Manifestation des abolitionnistes à Nouakchott - 4 février 2016 - Source : Afriques en lutte
 


A la Une

Multinationales - Pillage des ressources
Emprisonnement en Sierra Leone, procès de journalistes en France, les voix critiques contre Bolloré réduites au silence

A la veille d’un nouveau procès intenté par Bolloré contre des journalistes de médias français, des organisations dénoncent l’emprisonnement le 5 février de 6 leaders des communautés locales affectées par les investissements de la SAC [1], une filiale de Socfin, société liée au groupe Bolloré. [Lire]
Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique - Confédération Paysanne - Oakland Institute - GRAIN - Genetic Ressources Action International - Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme - Peuples solidaires - Réseau pour l’action collective transnationale (ReAct) - Survie - Sherpa - 10 février 2016




Derniers articles...

Pingrerie du G8 sur la dette
La réunion des ministres des Finances du G8 s’est soldée le 11 juin par les déclarations tonitruantes des représentants des pays les plus riches, annonçant notamment une annulation « historique » de la dette des pays pauvres. Le CADTM surveille de près ces effets d’annonce qui, par le passé, ont toujours débouché sur des annulations cosmétiques dissimulant un renforcement de la domination des pays créanciers, comme dans le cas de l’initiative PPTE (42 pays pauvres très endettés) annoncée en 1996 au G7 à Lyon et renforcée en 1999 au G7 à Cologne [2]. L’analyse rigoureuse des modalités pratiques concernant l’annonce de l’annulation d’hier permettra, dès qu’elles seront publiques, de porter un jugement complet. D’ores et déjà, plusieurs remarques s’imposent. [Lire]
CADTM - 12 juin 2005

Memorandum of Civil Society to the 3rd Ordinary Session of the African Union Ministers of Trade
Cairo, Egypt, June, 5-9 2005
Members of the Africa Trade Network (ATN), and other civil society organisations working on issues of trade and development in Africa, take the opportunity of the third ordinary session of the African Union Ministers of Trade in Cairo, Egypt, to communicate to the ministers our views on Africa’s concerns and positions on the on-going trade negotiations in the World Trade Organisation as well as within the framework of the Economic Partnership Agreements. [Lire]
Africa Trade Network - 7 June 2005

La CADHP se prononce pour la mise en place immédiate de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples
La Féderation Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et ses organisations membres au Sénégal, en Côte d’ivoire, au Tchad, en Mauritanie, en Ouganda et en Tanzanie ainsi que deux organisations partenaires en Egypte et au Botswana étaient présentes à Banjul (Gambie) du 24 avril au 2 mai 2005 pour participer à la 37e session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) et au forum des ONG la précédant. [Lire]
FIDH - 7 juin 2005

Halte à la destabilisation des Institutions de l’Union Africaine et de la CEDEAO par le Président Olusegun Obansanjo
La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) exprime sa vive émotion et sa totale réprobation par rapport à la manière dont le Président Olosegun Obansanjo, Président du Nigeria et Président en exercice de l’Union Africaine traite avec le mépris le plus souverain la Commission de l’Union Africaine, prenant le grave risque historique d’une dangereuse crise institutionnelle à l’Union Africaine et à la CEDEAO. [Lire]
Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme - RADDHO - 5 juin 2005

La LDH contre le retour de la Françafrique
Dans une motion adoptée à l’occasion de son 83ème congrès, la LDH s’insurge avec vigueur contre le retour en force de la « Françafrique » qui se manifeste au pouvoir en France. [Lire]
Ligue des Droits de l’Homme - LDH - 5 juin 2005

Assemblée de l’ONU sur le sida
La France n’a pas tenu ses engagements de 2001
Une conférence de l’ONU a réuni aujourd’hui jeudi 2 juin 127 pays pour faire l’état de la lutte contre le sida. En 2001 les Etats membres de l’ONU se sont engagés à mobiliser pour 2005 10 milliards de dollars de financement pour la « guerre mondiale au sida ». Alors que la quote-part de la France aurait dû être d’au moins 610 millions de dollars, seuls 160 millions ont été budgétés par Paris pour 2005. La France a ainsi rompu ses engagements. Depuis 2001, le sida a tué 12 millions de personnes, et l’hécatombe s’accélérera encore cette année. [Lire]
Act Up-Paris - 3 juin 2005

Interview de Samir Amin
Il y a 50 ans : la conférence de Bandung
Il y a 50 ans, en 1955, les principaux chefs d’États des pays d’Asie et d’Afrique ayant reconquis leur indépendance politique se réunissaient pour la première fois, à Bandung. Samin Amin revient sur cet événement de l’histoire des indépendances, sur l’objectif des politiques de développement issue de Bandung et sur ce qui, aujourd’hui, pourrait constinuer une nouvelle alliance des peuples du Sud. [Lire]
10 mai 2005

Les Accords de Partenariat Economique
Une arme de destruction massive des économies africaines et ACP
Position d’organisations de la société civile Assemblée Paritaire UE/ACP, Bamako 18-21 avril, 2005
Les organisations de la société civile africaine (ONG, Organisations paysannes, ...) signataires du présent document attirent l’attention des parlementaires de l’assemblée paritaire UE/ACP réunis à Bamako du 16 au 21 avril 2005 sur les conséquences désastreuses qui découleraient des Accords de Partenariat Economique (APE) tels qu’ils sont actuellement négociés. La pauvreté, l’instabilité politique, les conflits armés, ainsi que les migrations en seront intensifiés. Nous nous réjouissons que des parlementaires britanniques aient dénoncé eux aussi le caractère inapproprié de ces accords. [Lire]
6 mai 2005

Réunion de l’OMC à Paris
La France et l’Union européenne doivent défendre l’accès aux médicaments
Mercredi 4 mai se tient à l’ambassade d’Australie à Paris une réunion ministérielle restreinte de l’OMC. Alors que les Accords de Libre-Echange (ALE) signés par les Etats-Unis avec un nombre grandissant de pays sont en train de réduire à néant les avancées obtenues ces dernières années à l’OMC en matière de brevets et d’accès aux médicaments, Act Up-Paris, AIDES, Sidaction, Sida-Info-Service et Solidarité Sida appellent la France et la Commission Européenne à proposer des mesures radicales lors de la réunion ministérielle qui se tiendra demain à Paris. [Lire]
Act Up-Paris - 4 mai 2005

Civil Societies Demand Pro-poor Agric and Trade Policies from Leaders
A coalition of civil society organisations in Ghana (OXFAM, Integrated Social Development Centre (ISODEC), Market Access Promotion Network (MAPRONET), Social Entreprise Development (SEND) Foundation, ACTION AID, Peasant Farmers Association, Abibiman Foundation, General Agriculture Workers Union (GAWU) and the Centre for Public Interest Law (CEPIL)) has called on Africa’s ministers of Agriculture and of trade, heads of state, and the New Economic Partnership for Africa’s Development (NEPAD) secretariat, to ensure that policies that are designed by them, or agreed with development partners, work in the interest of the poor, and secures the livelihoods of the continent’s farmers and small scale producers. [Lire]
ISODEC - 3 May 2005

... | < 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 |> |...




A lire sur le web...

Commentaires sur les aspects tarifaires de l'APE Afrique de l'Ouest - 22 septembre 2014 - Par Jacques Berthelot - Les textes de l’APE officiellement paraphé par les Chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest le 10 juillet 2014 à Accra sont enfin disponibles (seulement en anglais pour l’instant). Une première observation générale est que cet accord dit de "partenariat" a une forte tonalité néo-colonialiste ou à tout le moins paternaliste. L’UE se met au chevet des pays ACP, ici de ceux d’Afrique de l’Ouest (AO), pour définir dans le détail la voie la meilleure qu’ils doivent suivre pour "réduire et éradiquer la pauvreté à long terme, un développement durable et l’intégration réussie et harmonieuse des pays ACP dans l’économie mondiale". On se limite ici à souligner quelques articles posant le plus de problèmes, ceux sur la protection tarifaire et les mesures de sauvegarde, sans traiter de l’ensemble de ceux qui en posent. - Source : Solidarité
 
Cameroun : mieux vaut prévenir que guérir - 4 septembre 2014 - L’apparente stabilité du Cameroun et les récentes améliorations institutionnelles ne dissimulent plus sa vulnérabilité. Alors que le régime du président Paul Biya a verrouillé le jeu électoral et consolidé son emprise, la vie politique est anémiée, le mécontentement social se généralise et de nouvelles menaces sécuritaires émergent. La combinaison des menaces externes (Boko Haram et la crise centrafricaine) et de l’insatisfaction interne constitue un cocktail déstabilisateur. Paradoxalement, la force du régime ne réside pas dans le parti au pouvoir ou les services de sécurité, mais dans le fait que la plupart des Camerounais pensent que ce régime est un moindre mal. Pour minimiser le risque de crise violente avant la prochaine élection en 2018, le pouvoir et l’opposition doivent renouer le dialogue et s’accorder sur une profonde réforme politique et institutionnelle. - Source : International Crisis Group
 
Des groupes rebelles qui menacent encore la paix dans l’Est du Congo - 27 août 2014 - Par Colette Braeckman - Même si le président Kabila assure que la paix a été rétablie sur l’ensemble du territoire congolais et que la reconstruction du pays peut se poursuivre à marches forcées, dans l’Est la situation demeure très fragile et les acquis de la victoire militaire, remportée en novembre 2013 contre les rebelles tutsis du M23, ne sont pas encore définitivement consolidés. - Source : Le carnet de Colette Braeckman
 
Nouvelle journée de manifestation d’ampleur à Ouagadougou pour le départ de Blaise Compaoré - 26 juillet 2014 - Par Bruno Jaffré - On entend peu parler du Burkina Faso par les temps qui courent. Et pour cause, les images quotidiennes des guerres en Palestine et en Irak, occupent nos médias, tout comme elles nous préoccupent, quand elles ne nous révoltent pas, pour peu qu’on soit conscient de vivre sur la même terre. Au Burkina pourtant, comme nous l’avons souligné dans plusieurs articles précédents, la vie politique renait, le peuple se découvre de nouveau acteur de son avenir et se mobilise, l’opposition politique retrouve une seconde vie, et sa crédibilité, tandis que fleurissent de nombreuses associations citoyennes à l’initiative d’une nouvelle génération de jeunes entre 30 et 40 ans qui se méfient du jeu politique politicien, mais veut néanmoins s’engager. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Comment l’aide au développement se privatise au profit des grandes multinationales - 21 juillet 2014 - Par Thomas Clerget - Un réseau d’ONG s’alarme de la montée en puissance des « institutions financières de développement » (IFD), mandatées pour soutenir les investissements du secteur privé dans les pays émergents. Ces banques dépendent de l’argent que leur versent États ou organisations internationales. Mais, peu contrôlées, elles auraient une fâcheuse tendance à favoriser les multinationales des pays riches, voire à financer des projets privilégiant la rentabilité économique plutôt que l’utilité sociale des investissements. Quitte à solliciter, si nécessaire, des fonds implantés dans les paradis fiscaux... - Source : Bastamag
 
Le marché de dupes des producteurs de bananes d'Afrique de l'Ouest ayant exigé la signature de l'APE avec l'UE - 21 juillet 2014 - Par Jacques Berthelot - On sait que la principale raison de l’acceptation des Chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest de signer l’APE régional avec l’UE le 10 juillet 2014 à Accra vient des pressions exercées par la Côte d’Ivoire, et accessoirement par le Ghana, qui risquaient de perdre l’accès au marché européen sans droits de douane principalement pour leurs exportations de bananes, de respectivement 252 639 tonnes et 42 840 tonnes en 2013. Mais l’encre de la signature avait à peine séché que l’UE a signé le 17 juillet un accord de libre-échange avec l’Equateur, premier exportateur mondial de bananes, avec 5,8 millions de tonnes en 2011. - Source : Solidarité
 
Point de situation sur les relations franco-ivoiriennes - 15 juillet 2014 - Pour tous les présidents de la Ve république, la visite officielle en Côte d’Ivoire est un passage obligé. Pour le moment rien n’indique que François Hollande dira un mot des civils massacrés en nombre par l’armée française en novembre 2004, il y a presque dix ans, à Abidjan. Avec des amis comme le président Ouattara, qui dès son intronisation par l’ONU et la France n’a demandé qu’à accueillir nos troupes et signer un Partenariat de défense, forme actuelle du serment d’allégeance au pouvoir français, l’impérialisme le plus rustique a encore de beaux jours devant lui ! - Source : Survie
 
Accord de défense France-Mali : vers une présence permanente - 15 juillet 2014 - Par Gérard Moreau - Prévue pour le 20 janvier 2014, reportée à plusieurs reprises, puis annoncée pour début juillet, la signature de l’accord de défense entre la France et le Mali donnerait une base juridique définitive à la présence militaire française sur le sol malien. Inutile d’être expert pour comprendre pourquoi au Mali les réactions d’opposition sont si virulentes. - Source : Survie
 
La crise centrafricaine : de la prédation à la stabilisation - 17 juin 2014 - Bien que l’effondrement de l’économie ait précédé celui de l’Etat, l’intervention internationale actuelle pilotée par le G5 (Union africaine, Nations unies, Union européenne, Etats-Unis et France) pare au plus pressé et continue d’appréhender la crise actuelle à travers un prisme sécuritaire. Cette attitude alimente un effort international de mobilisation de troupes mais condamne la communauté internationale à répéter des interventions superficielles qui ne traitent pas la principale cause de la crise : la prédation structurelle. La protection des civils est certes importante, mais il est également crucial de relancer l’activité économique et d’assainir la gestion des finances publiques afin de construire un système effectif de gouvernance capable de fournir des services à l’ensemble de la population – chrétiens comme musulmans. - Source : International Crisis Group
 
Burkina Faso…vers l’affrontement ? - 31 mai 2014 - Par Bruno Jaffré - Le pays sort de quelques mois d’observation et une tentative de médiation qui a échoué. Chaque camp a pu se compter, affuter ses armes, s’est concerté, s’est réorganisé, tout semble prêt pour l’affrontement entre l’opposition et le camp présidentiel. La vie politique se cristallise autour de l’article 37 de la constitution, qui, en l’état, interdit à Blaise Compaoré de se présenter aux prochaines élections présidentielles prévues en 2015. Celle-ci limite le nombre de mandats à deux. Or Blaise Compaoré est président depuis le 15 octobre 1987, ce qui fait près de 27 ans. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



République démocratique du Congo : La RD Congo ne doit pas renoncer à l’amélioration de sa législation minière et à la lutte contre la pauvreté
Tchad : Nouvelles répressions au Tchad, en finir avec le soutien de la France au dictateur Idriss Déby
Congo : Les autorités doivent libérer un leader de l’opposition détenu depuis deux mois
Djibouti : La France lâche les droits de l’Homme à Djibouti
Congo : Confiscation des libertés et violations massives des droits de l’Homme en République du Congo
Rwanda : Bisesero : les parties civiles demandent des mises en examen
Angola : Le procès de 15 militants détenus depuis cinq mois est une parodie de justice
Cameroun : La société civile internationale alarmée par la condamnation du défenseur camerounais de l’environnement et des droits humains Nasako Besingi
Côte d’Ivoire : Élection de pacotille en Côte d’Ivoire : la Françafrique n’a rien à craindre des urnes
Congo : « Le Président François Hollande plante un couteau dans le dos du peuple congolais »
Congo : Congo-Brazzaville : au lieu d’isoler le régime et de suspendre sa coopération militaire, la France accueille aujourd’hui un ministre de Sassou !
Niger : Uranium : Areva signe un nouveau contrat au détriment des Nigériens
Congo : Coup d’État constitutionnel en cours au Congo-Brazzaville : l’heure de vérité pour la diplomatie française
République démocratique du Congo : Déclaration de la société civile sur la mise en oeuvre de l’ITIE en République Démocratique du Congo
Cameroun : La France doit condamner la vague d’arrestations politiques au Cameroun
Burundi : « Tournons la page » ne reconnaît pas le résultat de l’élection présidentielle et soutient les Burundais qui refusent la mascarade électorale de Pierre Nkurunziza
Congo : Déclaration de Tournons la Page Congo
Burundi : Riposte meurtrière par la police aux manifestations
Niger : Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de Moussa Tchangari
Niger : Déclaration de presse suite à l’arrestation de Moussa Tchangari
Burkina Faso : Message des organisations syndicales à l’occasion du 1er mai 2015
Burundi : « Tournons la page » appelle Pierre Nkurunziza à faire cesser les violences
Afrique du Sud : Ituc-Africa Statement on the Xenophobic Attacks in South Africa
Guinée : Il faut enquêter sur les tirs de l’armée contre des manifestants
Burkina Faso : Déclaration à propos des menaces proférées contre les travailleurs en lutte
Zimbabwe : ITUC-Africa Solidarity message to Zimbabwe Congress of Trade Union (ZCTU)
Burkina Faso : Les organisations de la société civile dénoncent une tentative de contre-révolution
Mauritanie : La FIDH et l’AMDH condamnent la répression des voix contestataires
Gabon : Déclaration du Front de l’opposition du 22 décembre 2014
Angola : Des milliers de ressortissants africains victimes de graves violations des droits humains
  [...]



Dossiers



Droits Humains - Démocratie
Environnement - lutte contre le changement climatique
Migrations - Réfugié(e)s
Forum social mondial
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Dette
Habitat
Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL