libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3045 articles - 323 documents - 273 sites référencés ] Dernière mise à jour : 2 novembre 2014


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

EXTRAITS DU CONGRES DE PARIS POUR L'ALTERNANCE AU GABON - 18 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
La CGT dénonce les atteintes au droit de grève au Niger - 18 décembre 2014 par CGT (France) - Source : Afriques en lutte
 
Women of Mozambique Fight Back - 18 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
ICC: African Countries Support Court - 17 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Les A.P.E ou la mort programmée de 90 % des Burkinabè - 17 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Arrangement pour la Pauvreté Economique (APE) des Paysans de la CEDEAO - 17 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Denmark: Eritrea Immigration Report Deeply Flawed - 17 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Le gouvernement se lance dans la chasse à la presse privée en Ethiopie - 17 décembre 2014 par Reporters sans frontières - Source : Afriques en lutte
 
Nigéria : le secteur pétrolier en grève illimitée - 17 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Passage of homophobic law increases climate of fear for LGBTI people in The Gambia - 17 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Afriques en lutte
 
En 2015 avec Survie, soutenez les peuples, pas les dictateurs ! - 16 décembre 2014 par Survie - Source : Survie
 
Accord de partenariat économique (APE) entre UE et CEDEAO : Le ROPPA appelle à un boycott - 16 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Accord commercial Cameroun-UE : 4 mois d'application sans calendrier de démantèlement tarifaire - 16 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Djibouti : Commémoration du massacre du 18 décembre 1991 - 16 décembre 2014 par Association pour la Démocratie et le Développement (Djibouti) - Source : Afriques en lutte
 
Gabon : Grève d'avertissement chez Bouygues - 16 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
CPS calls for all-out support for NAPSAWU battle to win justice for health workers - 16 décembre 2014 par CPS - Source : Afriques en lutte
 
Namibie : The Ancient History of the Khoisan - 16 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
DR Congo: Scores Killed in Rebel Attacks - 16 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Le Parlement européen ne doit pas ratifier l’accord « de partenariat » entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest


Le 10 juillet 2014, à Accra, capitale du Ghana, les 16 chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont signé un projet d’accord dit de partenariat économique entre l’Union européenne (UE) et les 15 Etats de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) plus la Mauritanie. Il s’agit en fait d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter leur politique commerciale au-delà des exigences de l’OMC [1]. Cet accord, s’il est ratifié par le Parlement européen, sera un désastre pour les peuples d’Afrique de l’Ouest mais aussi pour ceux de l’Europe. [Lire]
9 août 2014




Derniers articles...

Setbacks to privatisations across Africa
The collapse of a flagship water privatisation in Tanzania, and opposition to both a planned privatisation of the state cotton board and the completed privatisation of the state railway in Mali, highlight the continuing struggle over pressure from the Bretton Woods institutions to privatise in Africa. [Lire]
Bretton Woods Projet - 13 June 2005

Pingrerie du G8 sur la dette
La réunion des ministres des Finances du G8 s’est soldée le 11 juin par les déclarations tonitruantes des représentants des pays les plus riches, annonçant notamment une annulation « historique » de la dette des pays pauvres. Le CADTM surveille de près ces effets d’annonce qui, par le passé, ont toujours débouché sur des annulations cosmétiques dissimulant un renforcement de la domination des pays créanciers, comme dans le cas de l’initiative PPTE (42 pays pauvres très endettés) annoncée en 1996 au G7 à Lyon et renforcée en 1999 au G7 à Cologne [2]. L’analyse rigoureuse des modalités pratiques concernant l’annonce de l’annulation d’hier permettra, dès qu’elles seront publiques, de porter un jugement complet. D’ores et déjà, plusieurs remarques s’imposent. [Lire]
CADTM - 12 juin 2005

Memorandum of Civil Society to the 3rd Ordinary Session of the African Union Ministers of Trade
Cairo, Egypt, June, 5-9 2005
Members of the Africa Trade Network (ATN), and other civil society organisations working on issues of trade and development in Africa, take the opportunity of the third ordinary session of the African Union Ministers of Trade in Cairo, Egypt, to communicate to the ministers our views on Africa’s concerns and positions on the on-going trade negotiations in the World Trade Organisation as well as within the framework of the Economic Partnership Agreements. [Lire]
Africa Trade Network - 7 June 2005

La CADHP se prononce pour la mise en place immédiate de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples
La Féderation Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et ses organisations membres au Sénégal, en Côte d’ivoire, au Tchad, en Mauritanie, en Ouganda et en Tanzanie ainsi que deux organisations partenaires en Egypte et au Botswana étaient présentes à Banjul (Gambie) du 24 avril au 2 mai 2005 pour participer à la 37e session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) et au forum des ONG la précédant. [Lire]
FIDH - 7 juin 2005

Five years on
Diamond trade still at risk from conflict diamonds
Five years after its creation the Kimberley Process, the international diamond certification scheme, is still having difficulty stopping conflict diamonds from entering the legitimate trade. Global Witness and Partnership Africa Canada are urging that more must be done to ensure that the process works effectively and is a credible mechanism that will prevent diamonds from ever again fuelling conflict. Diamonds continue to fuel conflict in eastern DRC and are also playing a role in the conflict in Cote D’Ivoire, two countries participating in the Kimberley Process. [Lire]
Global Witness - Partnership Africa Canada (PAC) - 7 juin 2005

Halte à la destabilisation des Institutions de l’Union Africaine et de la CEDEAO par le Président Olusegun Obansanjo
La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) exprime sa vive émotion et sa totale réprobation par rapport à la manière dont le Président Olosegun Obansanjo, Président du Nigeria et Président en exercice de l’Union Africaine traite avec le mépris le plus souverain la Commission de l’Union Africaine, prenant le grave risque historique d’une dangereuse crise institutionnelle à l’Union Africaine et à la CEDEAO. [Lire]
Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme - RADDHO - 5 juin 2005

La LDH contre le retour de la Françafrique
Dans une motion adoptée à l’occasion de son 83ème congrès, la LDH s’insurge avec vigueur contre le retour en force de la « Françafrique » qui se manifeste au pouvoir en France. [Lire]
Ligue des Droits de l’Homme - LDH - 5 juin 2005

Assemblée de l’ONU sur le sida
La France n’a pas tenu ses engagements de 2001
Une conférence de l’ONU a réuni aujourd’hui jeudi 2 juin 127 pays pour faire l’état de la lutte contre le sida. En 2001 les Etats membres de l’ONU se sont engagés à mobiliser pour 2005 10 milliards de dollars de financement pour la « guerre mondiale au sida ». Alors que la quote-part de la France aurait dû être d’au moins 610 millions de dollars, seuls 160 millions ont été budgétés par Paris pour 2005. La France a ainsi rompu ses engagements. Depuis 2001, le sida a tué 12 millions de personnes, et l’hécatombe s’accélérera encore cette année. [Lire]
Act Up-Paris - 3 juin 2005

Interview de Samir Amin
Il y a 50 ans : la conférence de Bandung
Il y a 50 ans, en 1955, les principaux chefs d’États des pays d’Asie et d’Afrique ayant reconquis leur indépendance politique se réunissaient pour la première fois, à Bandung. Samin Amin revient sur cet événement de l’histoire des indépendances, sur l’objectif des politiques de développement issue de Bandung et sur ce qui, aujourd’hui, pourrait constinuer une nouvelle alliance des peuples du Sud. [Lire]
10 mai 2005

Réunion de l’OMC à Paris
La France et l’Union européenne doivent défendre l’accès aux médicaments
Mercredi 4 mai se tient à l’ambassade d’Australie à Paris une réunion ministérielle restreinte de l’OMC. Alors que les Accords de Libre-Echange (ALE) signés par les Etats-Unis avec un nombre grandissant de pays sont en train de réduire à néant les avancées obtenues ces dernières années à l’OMC en matière de brevets et d’accès aux médicaments, Act Up-Paris, AIDES, Sidaction, Sida-Info-Service et Solidarité Sida appellent la France et la Commission Européenne à proposer des mesures radicales lors de la réunion ministérielle qui se tiendra demain à Paris. [Lire]
Act Up-Paris - 4 mai 2005

... | < 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 |> |...




A lire sur le web...

Cameroun, il y a cinquante ans, l’assassinat de Ruben Um Nyobè - 13 septembre 2008 - Par Thomas Deltombe - Le 13 septembre 1958, il y a cinquante ans, était tué Ruben Um Nyobè. C’est dans une forêt de Sanaga Maritime, dans le sud du Cameroun, qu’une patrouille française qui traquait depuis des mois le secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun (UPC) repérera son objectif. Et l’abattit comme un animal sauvage. Son corps fut traîné jusqu’au chef-lieu de la région, où il fut exhibé, défiguré, profané. « Le Dieu qui s’était trompé » est mort, annoncera triomphalement un tract tiré à des milliers d’exemplaires. - Source : Le Monde diplomatique
 
Le génocide rwandais questionne la démocratie française - 6 septembre 2008 - Par Isabelle Méricourt - Au-delà de la simple interprétation politique et de l’instrumentalisation de la complicité de génocide, le contenu du rapport rwandais sur l’implication française dans cet événement impose à la France un large débat national. - Source : Billets d’Afrique et d’ailleurs
 
L’aide au développement au défi de l’efficacité à Accra - 4 septembre 2008 - par François Polet et Arnaud Zacharie - Le troisième Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide a rassemblé les gouvernements et les agences multilatérales du 2 au 4 septembre 2008 à Accra (Ghana). Cette rencontre s’inscrit dans un processus politique lancé à Rome en 2003 et réaffirmé à Paris en 2005, où une Déclaration a été adoptée en vue de réformer en profondeur les pratiques des acteurs de l’aide publique au développement. Après une décennie 1990 marquée par la « fatigue de l’aide » – une réduction constante de la part des budgets des pays industrialisés consacrés à l’aide au développement –, l’augmentation de l’aide est redevenue un objectif politique international, non seulement d’un point de vue quantitatif, mais aussi d’un point de vue qualitatif. - Source : Cetri
 
La militarisation des régimes politiques en Afrique - 4 septembre 2008 - Par Mame Gnilane Ndiaye - La grande muette fait encore parler d’elle en Mauritanie. Pourtant après les nombreux coups d’Etat auxquels nous avions eu droit, nous pensions que la spirale de ces immixtions brutales de l’armée dans le champ politique était conjurée dans un monde où des élections libres peuvent être organisées. Premier président mauritanien démocratiquement élu en 2007, Sidi Ould Cheikh Abdallahi a fait les frais d’un coup d’Etat un an et trois mois après son élection. Le général putschiste, Ould Abdel Aziz, chef d’état-major, commandant de la garde présidentielle, nous ramène donc en arrière au coup d’Etat d’août 2005 qui avait renversé le président Taya. Ce coup d’Etat intervient suite à son limongeage de ses fonctions par le président Abdallahi. Quelles que soient les raisons de ce coup d’Etat, un tel acte ne peut être cautionné. - Source : Pambazuka News
 
Protester dans l’Afrique du Sud post-apartheid - septembre 2008 - par Jérôme Tournadre-Plancq - En 2004, l’Afrique du Sud a célébré ses dix ans de démocratie. Souvent érigé en modèle de transitologie, le cas sud-africain est moins associé, depuis quatre ou cinq ans, par ses observateurs à l’idée de « miracle », pourtant omniprésente dans les discours politiques et scientifiques de la fin des années 1990. Si la thèse de la « fragile stabilité » doit encore être vérifiée, force est de constater que la croissance économique et un rayonnement diplomatique dépassant le continent africain ne parviennent pas à faire oublier un taux de chômage touchant près d’un actif sur deux, la propagation du sida et la montée en puissance d’une économie informelle, source de précarité. En outre, la question sociale particulièrement complexe que l’on peut recomposer à partir de ces quelques éléments se confond, depuis le début du siècle, avec la réaffirmation d’une contestation sociale qui emprunte souvent le chemin de la violence protestataire. - Source : University of KwaZulu-Natal
 
Ghana : participation syndicale flouée aux « stratégies de réduction de la pauvreté » - 29 août 2008 - Par Anthony Baah - La participation des syndicats ghanéens à la définition des stratégies de réduction de la pauvreté sous l’égide du FMI et de la Banque mondiale répond au double souci d’y représenter les travailleurs et d’y imprimer leurs revendications d’équité sociale, de travail décent et de répartition des richesses. Le bilan est négatif. Floués et mal préparés, les syndicats n’ont pu y infléchir les orientations libérales du « consensus de Washington ». - Source : Cetri
 
Tahirou Bah, secrétaire général du Mouvement des Sans Voix, à propos de la privatisation de la C.M.D.T - 12 août 2008 - Propos recueillis par Siaka Z. Traoré - « …De notre point de vue, les députés qui ont voté le bradage de la C.M.D.T se sont laissés aller sachant bien que cette privatisation, j’allais dire ce bradage va aboutir à une crise sociale parce que 4 millions de maliens vivent directement du coton ». - Source : Radio Kayira
 
L’Afrique révise les contrats miniers - 1er août 2008 - Par Raf Custers - « Les conditions économiques ont changé, écrit l’économiste zambien John Lungu, le prix du cuivre a considérablement augmenté, obligeant la société civile et les partis politiques zambiens de l’opposition à accroître la pression sur le gouvernement pour qu’il renégocie les accords de développement. » Partout sur le continent, le partage des bénéfices d’un secteur minier dynamisé par la hausse des cours des matières premières (2) fait l’objet de contestations. - Source : Le Monde diplomatique
 
Manœuvres spéculatives dans un Katanga en reconstruction - 1er août 2008 - Par Colette Braeckman - L’envolée des cours des matières premières modifie la donne économique en Afrique. En effet, le continent, qui regorge de ces ressources, pourrait en tirer de substantiels bénéfices. Plusieurs pays ont ainsi décidé de renégocier les contrats — souvent très désavantageux — qui les lient aux sociétés extractives. Géant minier, la République démocratique du Congo en conteste soixante et un, faisant jouer la concurrence entre l’Europe et la Chine. Dans sa province du Katanga, l’essor économique est spectaculaire. - Source : Le Monde diplomatique
 
FSM : Un mouvement qui s’ancre dans sa mondialité ? - 25 juillet 2008 - Entretien avec Gustave Massiah - Le FSM sort d’une séquence assez longue d’innovations importantes : Forum polycentrique (2007), première édition en Afrique (Nairobi, en 2007), journée mondiale d’action en 2008… Juste avant de partir pour Bamako, où se tenait l’une des éditions polycentrique, tu expliquais que le FSM était à la recherche d’un second souffle. Cette séquence achevée, où en est-on ? - Source : Mouvements
 

... | < 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 |> |...





Pays



Burkina Faso : Blaise Compaoré chassé par son peuple ! Il ne doit pas échapper à la justice
Sénégal : We support an Africa fighting against impunity!
Gabon : Communiqué de la société civile gabonaise suite aux événements au Burkina Faso
Djibouti : Répression à l’encontre de la population civile dans les Réqions de Hilu et de Siyaru
République démocratique du Congo : Les réformes du commerce de minerais sapées par l’impunité dans l’armée
Burkina Faso : La France doit officiellement lâcher son vieil allié Blaise Compaoré
Burkina Faso : Avec le peuple du Burkina, Non au pouvoir à vie, non au tripatouillage constitutionnel
Burkina Faso : Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso
Burkina Faso : Burkina Faso : les craintes d’un coup d’Etat constitutionnel se confirment
Sénégal : Ne signez pas l’APE en notre nom
Soudan : Police Beat, Arrest Female Students
Afrique du Sud : Environmentalists protest against Zuma’s plans for our coast
Tchad : Soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ’ville morte’
Côte d’Ivoire : Deux ans après la découverte du charnier de Togueï à Duékoué, où en est la justice annoncée ?
Kenya : Uhuru Kenyatta devant les juges de la CPI : les victimes demandent la vérité et la justice
Congo : La justice française confirme la mise en examen d’un général congolais accusé de crimes contre l’humanité
Swaziland : La monarchie interdit toutes les fédérations syndicales et patronales
Swaziland : Monarchy Bans All Union and Employer Federations
Kenya : Uhuru Kenyatta before the ICC judges: Victims need truth and justice
Tchad : Appel à une journée ville morte
Sud Soudan : Flawed Security Bill Headed for Vote
Afrique du Sud : Lonmin is hoodwinking the Marikana Commission of Inquiry and the South African Public: SARS must investigate the conglomerate’s finacial affairs
Afrique du Sud : Nuclear deal with Russia not in the interests of the South African people
Mali : Marche pour la paix
Ouganda : 5 Years on, No Justice for Protest Killings
Afrique du Sud : Sasol Spends Profits On Undermining The State
République démocratique du Congo : How secret payments and a climate of violence helped UK firm open African national park to oil
Sud Soudan : Immediate embargo on arms supplies to South Sudan
Soudan : Those behind unlawful killings and torture of protesters must be brought to justice
Mali : Déclaration de l’UACDDDD pour la Justice et les Droits fonciers
  [...]



Dossiers



Françafrique
Migrations - Réfugié(e)s
Droits Humains - Démocratie
Multinationales - Pillage des ressources
Forum social mondial
Panafricanisme - Union Africaine - Intégration régionale
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Education
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL