libération afrique
Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne
 

[ 3045 articles - 323 documents - 273 sites référencés ] Dernière mise à jour : 2 novembre 2014


Qui sommes nous ?



En 1971, naissait à Alger le premier Libération Afrique. Six mouvements de Libération Nationale, l’ANC (Afrique du Sud), la ZAPU (Zimbabwe), le SWAPO (Namibie), le PAIGC (Guinée Bissau et Cap Vert), le MPLA (Angola) et le FRELIMO (Mozambique) décidaient de se regrouper, sous l’impulsion du Cedetim, pour fonder une agence de presse commune, pour publier un journal d’information et de soutien aux luttes de libérations nationales africaines. Avec la révolution des Oeillets et l’accession aux indépendances des colonies portugaises, Libération Afrique perdait son objet fondateur. Dans cette formule, le journal cesse de paraître en 1976. Deux ans plus tard, en 1978, le Cedetim relance Libération Afrique-Caraïbes-Pacifique, qui devient pour quelques années encore le support d’expression d’une nouvelle génération de militants confrontés à la permanence de l’impérialisme français. Quel sens cela peut-il avoir, trente ans plus tard, de relancer un nouveau Libération Afrique ? [Suite]
Rédaction - 1er février 2006



Global Day of Action against Debt Domination December 5, 2003 - Jubilee South


 




Actualité sur le web

Les informations ci-dessous sont référencées et classées automatiquement. Cette sélection peut donc inclure des liens hors-sujet et ne reflète pas la ligne éditoriale du site

Central African Republic: Muslims Trapped in Enclaves - 22 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Communist Party of Swaziland calls on SA not to electrify part of SA-Swazi border, but to pursue enlightened frontier policy - 22 décembre 2014 par CPS - Source : Afriques en lutte
 
Expulsion imminente des habitant-e-s de Douar Ouled Dim- Rabat, Maroc - 20 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Communist Party of Swaziland calls on SA not to electrify part of SA-Swazi border, but to pursue enlightened frontier policy - 20 décembre 2014 par CPS - Source : Afriques en lutte
 
« Nous avons accueilli 931 expulsés en 2014… » - 19 décembre 2014 par Jean-Jacques Méric - Source : Association Malienne des Expulsés
 
Congo-Brazzaville : la France persiste dans son soutien à la dictature - 19 décembre 2014 par Survie - Source : Survie
 
Entre l'Europe et l'Afrique de l'Ouest, un libre-échange à sens unique - 19 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Djibouti : Compte-rendu du troisième congrès ordinaire de l'A.R.D. - 19 décembre 2014 par Alliance Républicaine pour le Développement (Djibouti) - Source : Afriques en lutte
 
Zimbabwe : No money - no eating - 19 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
Le ministre de la Défense doit lever le secret défense sur l'attentat du 6 avril 1994 - 18 décembre 2014 par Survie - Source : Survie
 
Transparence dans les industries extractives : ce qui va changer au 1er janvier 2015 avec la nouvelle loi - 18 décembre 2014 par Survie - Source : Survie
 
EXTRAITS DU CONGRES DE PARIS POUR L'ALTERNANCE AU GABON - 18 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
La CGT dénonce les atteintes au droit de grève au Niger - 18 décembre 2014 par CGT (France) - Source : Afriques en lutte
 
Women of Mozambique Fight Back - 18 décembre 2014 - Source : Afriques en lutte
 
ICC: African Countries Support Court - 17 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 
Les A.P.E ou la mort programmée de 90 % des Burkinabè - 17 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Arrangement pour la Pauvreté Economique (APE) des Paysans de la CEDEAO - 17 décembre 2014 - Source : Bilaterals.org
 
Denmark: Eritrea Immigration Report Deeply Flawed - 17 décembre 2014 par Human Rights Watch - Source : Human Rights Watch
 


A la Une

Europe/ACP - Accords de Cotonou - APE
Le Parlement européen ne doit pas ratifier l’accord « de partenariat » entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest


Le 10 juillet 2014, à Accra, capitale du Ghana, les 16 chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont signé un projet d’accord dit de partenariat économique entre l’Union européenne (UE) et les 15 Etats de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) plus la Mauritanie. Il s’agit en fait d’un accord de « libre-échange » visant à supprimer 75% des droits de douane sur les importations venant de l’UE et à limiter leur politique commerciale au-delà des exigences de l’OMC [1]. Cet accord, s’il est ratifié par le Parlement européen, sera un désastre pour les peuples d’Afrique de l’Ouest mais aussi pour ceux de l’Europe. [Lire]
9 août 2014




Derniers articles...

De Ben Ali à Compaoré : les élites françaises contre les peuples
Alors que le régime de Blaise Compaoré vacille sous la pression de centaines de milliers de burkinabè, la classe politique française ne se départit toujours pas clairement du soutien qu’elle apporte depuis 27 ans à l’autocrate. La France semble même tenter de s’opposer à un départ précipité de Compaoré revendiqué par le peuple du Burkina Faso. [Lire]
Survie - 31 octobre 2014

En Afrique comme ailleurs, pas de démocratie sans alternance !
« L’Afrique continent de l’avenir ». Le slogan est devenu la tarte à la crème des chancelleries, des médias et des milieux économiques internationaux. Mais de l’avenir de qui parle-t-on ? Celui des investisseurs étrangers et de quelques familles dirigeantes ? L’économie internationale a besoin des richesses de l’Afrique, mais elle peut prospérer sans les Africains (plus de 2 milliards de personnes en 2050). Elle le fait d’autant plus facilement que leur parole est confisquée. L’avenir du continent n’appartiendra aux Africains qu’à condition d’une véritable démocratie. Or, pas plus qu’ailleurs, il n’est de démocratie en Afrique sans alternance. [Lire]
15 octobre 2014

Opération « Mos Maiorum » : La traque aux migrants sans-papiers en Europe
Mos Mairoum est un énième exemple de la guerre menée par l’UE contre un ennemi imaginaire
Du 13 au 26 octobre 2014, les forces de police des États de l’Union Européenne (UE) procèderont à des contrôles massifs de personnes dans l’espace Schengen et aux frontières extérieures. Une semaine après la commémoration du drame de Lampedusa d’octobre 2013, une « chasse aux migrants » nommée Mos Maiorum sera lancée, coordonnée par le ministère italien de l’Immigration avec le soutien de Frontex et d’Europol. Cette opération de grande envergure vise à intercepter et collecter des données personnelles sur les détenteurs de faux documents, les demandeurs d’asile déboutés et les passeurs. [Lire]
Campagne Fontexit - 10 octobre 2014

Industries extractives : jusqu’où la France osera-t-elle la transparence ?
Le 10 septembre, la Commission des Finances de l’Assemblée nationale devra se prononcer sur un texte historique pour la transparence des industries extractives et forestières. Une opportunité majeure pour les député-e-s de poursuivre leur action dans la lutte contre l’opacité financière et l’évasion fiscale. En transposant les Directives Comptable et Transparence adoptées en juin 2013 par l’Union européenne, ce projet de loi introduit l’obligation pour l’ensemble des grandes entreprises européennes du secteur ainsi que pour celles cotées en bourse dans l’UE de publier tous les paiements faits à des gouvernements, projet par projet. [Lire]
8 septembre 2014

Appel aux États d’Afrique à rejeter l’immunité pour les crimes graves
Déclaration conjointe des organisations de la société civile africaine et organisations internationales ayant une présence en Afrique
Nous, soussignées organisations africaines de la société civile et organisations internationales ayant une présence en Afrique travaillant sur les droits humains et la justice pénale, tenons à exprimer notre profonde consternation ainsi que notre opposition à l’adoption récente par les chefs d’États membres de l’Union africaine (UA) lors du 23ème sommet de l’UA d’une disposition du Protocole sur les amendements au Protocole sur le statut de la Cour africaine de justice et des droits de l’homme, qui empêcherait celle-ci de juger les chefs d’État et de gouvernement en exercice, ainsi que certains autres hauts fonctionnaires de l’État, pour les crimes graves commis en violation du droit international. [Lire]
25 août 2014

Call for African States to Reject Immunity for Serious Crimes
By African Civil Society Organisations and International Organisations with a Presence in Africa
We, the undersigned African civil society organisations and international organisations with a presence in Africa working on human rights and criminal justice, join together to express our deep dismay and opposition to the recent adoption by African Union (AU) member heads of states, at the 23rd AU summit, of an amendment to the Statute of the African Court of Justice and Human Rights that would preclude the African Court from trying sitting heads of state and government, as well as certain other senior state officials, for serious crimes committed in violation of international law. [Lire]
25 August 2014

Lettre ouverte du comité de pilotage Afrique de la campagne "Publiez Ce Que Vous Payez" à Obama
Les représentants de la société civile africaines au sein de la coalition "Publiez ce que vous payez" adressent une lettre ouverte au président Obama à l’occasion du sommet US - Afrique, appelant les Etats unis à mettre fin au secret des paiements dans le secteur extractif. [Lire]
Publish What You Pay campaign - 31 juillet 2014

Les négociants suisses font main basse sur un quart du pétrole africain
Une enquête inédite révèle l’ampleur des achats de brut réalisés par les négociants helvétiques auprès des gouvernements des dix principaux pays exportateurs d’Afrique sub-saharienne. Entre 2011 et 2013, les firmes de Genève et de Zoug ont acheté du pétrole pour au moins 55 milliards de dollars, soit l’équivalent de 12% des recettes budgétaires cumulées de ces Etats. Ces flux financiers, opérés dans des contextes où la corruption s’avère endémique, requièrent une transparence que le Conseil fédéral s’est refusé d’imposer en juin 2014, préférant que la Suisse demeure une oasis réglementaire pour les négociants. [Lire]
Berne Declaration - 21 juillet 2014

Édition 2014 du Forum social africain
Crises, Guerres et interventions militaires extérieures pour le contrôle des ressources : quelles réponses des mouvements sociaux africains ?
Dakar, 15-19 ocotbre 2014
Le continent africain est à la croisée des chemins. Il est aujourd’hui au centre de toutes les attentions, à cause surtout de ses immenses ressources naturelles mais aussi de sa position géo stratégique. Selon le Premier ministre japonais, l’Afrique « porterait les espoirs du monde ». Elle serait « l’avenir » de la France, selon un rapport du Sénat de ce pays. Ces déclarations font écho au discours du système dominant sur « l’Afrique émergente ». [Lire]
30 juin 2014

Aucun respect pour les droits de l’homme avec Frontex
Alors que le Conseil européen se réunit ces 26 et 27 juin 2014 pour adopter des lignes directrices qui détermineront les politiques futures de l’UE dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice, la campagne Frontexit réaffirme l’incompatibilité entre les activités de Frontex et le plein respect des droits fondamentaux. Frontexit publie aujourd’hui un bilan des informations recueillies sur l’Agence depuis le lancement de la campagne en mars 2013. [Lire]
Migreurop - observatoire des frontières - 27 juin 2014

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...




A lire sur le web...

Cosatu-Numsa, une rupture qui vient de loin - 29 octobre 2014 - La rupture annoncée depuis un an entre la centrale syndicale Cosatu et son plus gros syndicat, le Numsa, syndicat des métallurgistes, semble être imminente. La décision tant de fois annoncée, puis remise à plus tard, sera prise le 7 novembre prochain. Un nouveau paysage politique et un nouveau rapport des forces est en train de prendre forme en Afrique du Sud. - Source : Renapas
 
Accaparement des terres : une négociation s’engage entre le groupe Bolloré et les riverains de ses plantations en Afrique et en Asie - 29 octobre 2014 - Par Simon Gouin - Des paysans et villageois du Sierra Leone, de Côte d’Ivoire, du Cameroun et du Cambodge sont venus spécialement jusqu’à Paris pour l’occasion. Pour la première fois, le groupe Bolloré et sa filiale luxembourgeoise Socfin, qui gère des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéas (pour le caoutchouc) en Afrique et en Asie, ont accepté de participer à des négociations avec les communautés locales. À l’ordre du jour, un sujet sensible : celui de l’« accaparement » des terres occasionné par les activités de Bolloré dans ces pays. - Source : Observatoire des multinationales
 
Il faut stopper le dangereux délire mégalomaniaque de Blaise Compaoré - 28 octobre 2014 - Par Bruno Jaffré - L’affrontement était annoncé. Nous y sommes et nul ne sait comment la situation va évoluer. Les violences ont toutes les chances d’éclater devant tant d’obstination, si Blaise Compaoré ne se retire pas. A l’heure où nous écrivons il nous revient que des affrontements ont eu lieu ce matin du 28 octobre à l’issue de l’immense manifestation qui a parcouru les rues de Ouagadougou. - Source : Le Blog de Bruno Jaffré
 
Comment nourrir le « 1 % » - 19 octobre 2014 - Depuis la crise alimentaire mondiale de 2008, une énorme vague d’investissements du secteur privé déferle sur l’agriculture. Si l’on écoute le G8, la Banque mondiale et les grands investisseurs eux-mêmes, les apports financiers dans le secteur agricole signifient davantage d’innovation et de modernisation, plus d’emplois et plus de nourriture pour une planète affamée. Mais est-ce bien le cas ? - Source : Grain
 
Comment marchés financiers et multinationales accaparent aussi les mers et les océans - 18 octobre 2014 - par Sophie Chapelle - Les terres agricoles ne sont pas les seules cibles de puissants intérêts privés, de grandes entreprises ou de gros investisseurs. Littoraux, mangroves ou récifs coralliens sont aussi convoités. Au nom de la défense de l’environnement et de la préservation de la biodiversité, la mise en place de quotas de pêche, de réserves naturelles maritimes ou d’élevages géants favorisent le contrôle des bords de mer et des eaux continentales par une poignée d’acteurs privés. Aux dépens des communautés locales et des millions de petits pêcheurs qui vivent de la mer et voient leurs droits et leurs cultures bafoués. Un nouveau rapport lève le voile sur cet accaparement des mers. - Source : Bastamag
 
Burundi : résistances paysannes à l’accaparement des terres - 8 octobre 2014 - Par Aymar Nyenyezi Bisoka - Les mécanismes juridiques mis en place au Burundi pour résoudre les conflits liés aux cas d’accaparement de terre par les élites locales constituent une avancée. Ils demeurent néanmoins soumis aux rapports de force entre acteurs de l’arène foncière. Les paysans pauvres accaparés n’ont d’autre choix que de mobiliser les organisations de la société civile et des appuis extérieurs pour augmenter leur pouvoir de négociation. - Source : CETRI
 
Afrique du Sud : appel à la dissolution de la Commission Seriti - 30 septembre 2014 - Trente organisations sud-africaines pour la justice sociale ont lancé un appel commun pour la dissolution de la Commission Seriti chargée de faire la lumière sur la corruption concernant les contrats d’armement pour la rénovation du matériel de l’armée sud-africaine. Des organisations internationales se sont jointes à cet appel. - Source : Renapas
 
Commentaires sur les aspects tarifaires de l'APE Afrique de l'Ouest - 22 septembre 2014 - Par Jacques Berthelot - Les textes de l’APE officiellement paraphé par les Chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest le 10 juillet 2014 à Accra sont enfin disponibles (seulement en anglais pour l’instant). Une première observation générale est que cet accord dit de "partenariat" a une forte tonalité néo-colonialiste ou à tout le moins paternaliste. L’UE se met au chevet des pays ACP, ici de ceux d’Afrique de l’Ouest (AO), pour définir dans le détail la voie la meilleure qu’ils doivent suivre pour "réduire et éradiquer la pauvreté à long terme, un développement durable et l’intégration réussie et harmonieuse des pays ACP dans l’économie mondiale". On se limite ici à souligner quelques articles posant le plus de problèmes, ceux sur la protection tarifaire et les mesures de sauvegarde, sans traiter de l’ensemble de ceux qui en posent. - Source : Solidarité
 
Cameroun : mieux vaut prévenir que guérir - 4 septembre 2014 - L’apparente stabilité du Cameroun et les récentes améliorations institutionnelles ne dissimulent plus sa vulnérabilité. Alors que le régime du président Paul Biya a verrouillé le jeu électoral et consolidé son emprise, la vie politique est anémiée, le mécontentement social se généralise et de nouvelles menaces sécuritaires émergent. La combinaison des menaces externes (Boko Haram et la crise centrafricaine) et de l’insatisfaction interne constitue un cocktail déstabilisateur. Paradoxalement, la force du régime ne réside pas dans le parti au pouvoir ou les services de sécurité, mais dans le fait que la plupart des Camerounais pensent que ce régime est un moindre mal. Pour minimiser le risque de crise violente avant la prochaine élection en 2018, le pouvoir et l’opposition doivent renouer le dialogue et s’accorder sur une profonde réforme politique et institutionnelle. - Source : International Crisis Group
 
Des groupes rebelles qui menacent encore la paix dans l’Est du Congo - 27 août 2014 - Par Colette Braeckman - Même si le président Kabila assure que la paix a été rétablie sur l’ensemble du territoire congolais et que la reconstruction du pays peut se poursuivre à marches forcées, dans l’Est la situation demeure très fragile et les acquis de la victoire militaire, remportée en novembre 2013 contre les rebelles tutsis du M23, ne sont pas encore définitivement consolidés. - Source : Le carnet de Colette Braeckman
 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...





Pays



Burkina Faso : Blaise Compaoré chassé par son peuple ! Il ne doit pas échapper à la justice
Sénégal : We support an Africa fighting against impunity!
Gabon : Communiqué de la société civile gabonaise suite aux événements au Burkina Faso
Djibouti : Répression à l’encontre de la population civile dans les Réqions de Hilu et de Siyaru
République démocratique du Congo : Les réformes du commerce de minerais sapées par l’impunité dans l’armée
Burkina Faso : La France doit officiellement lâcher son vieil allié Blaise Compaoré
Burkina Faso : Avec le peuple du Burkina, Non au pouvoir à vie, non au tripatouillage constitutionnel
Burkina Faso : Non à la personnalisation et à la personnification du pouvoir au Burkina Faso
Burkina Faso : Burkina Faso : les craintes d’un coup d’Etat constitutionnel se confirment
Sénégal : Ne signez pas l’APE en notre nom
Soudan : Police Beat, Arrest Female Students
Afrique du Sud : Environmentalists protest against Zuma’s plans for our coast
Tchad : Soutien à la société civile tchadienne suite à la journée ’ville morte’
Côte d’Ivoire : Deux ans après la découverte du charnier de Togueï à Duékoué, où en est la justice annoncée ?
Kenya : Uhuru Kenyatta devant les juges de la CPI : les victimes demandent la vérité et la justice
Congo : La justice française confirme la mise en examen d’un général congolais accusé de crimes contre l’humanité
Swaziland : La monarchie interdit toutes les fédérations syndicales et patronales
Swaziland : Monarchy Bans All Union and Employer Federations
Kenya : Uhuru Kenyatta before the ICC judges: Victims need truth and justice
Tchad : Appel à une journée ville morte
Sud Soudan : Flawed Security Bill Headed for Vote
Afrique du Sud : Lonmin is hoodwinking the Marikana Commission of Inquiry and the South African Public: SARS must investigate the conglomerate’s finacial affairs
Afrique du Sud : Nuclear deal with Russia not in the interests of the South African people
Mali : Marche pour la paix
Ouganda : 5 Years on, No Justice for Protest Killings
Afrique du Sud : Sasol Spends Profits On Undermining The State
République démocratique du Congo : How secret payments and a climate of violence helped UK firm open African national park to oil
Sud Soudan : Immediate embargo on arms supplies to South Sudan
Soudan : Those behind unlawful killings and torture of protesters must be brought to justice
Mali : Déclaration de l’UACDDDD pour la Justice et les Droits fonciers
  [...]



Dossiers



Françafrique
Migrations - Réfugié(e)s
Droits Humains - Démocratie
Multinationales - Pillage des ressources
Forum social mondial
Panafricanisme - Union Africaine - Intégration régionale
Agriculture - Accès à la terre - Souveraineté alimentaire - Accaparement des terres
Education
  [...]



web indépendant

Accueil | Qui sommes nous ? | Actualité | Dossiers | Pays | Liens

Libération Afrique c/o Cedetim - 21ter, rue Voltaire - 75 011 Paris - France- Tél : +33 (0) 1 43 71 62 12 -
Ce site est réalisé avec PHP, MySQL et SPIP, logiciels libres sous licence GNU/GPL